Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMelvins › (a) senile animal

Melvins › (a) senile animal

cd | 10 titres | 41:24 min

  • 1 The talking horse
  • 2 Blood witch
  • 3 Civilized worm
  • 4 A history of drunks
  • 5 Rat faced
  • 6 The hawk
  • 7 You've never been right
  • 8 A History of bad men
  • 9 The mechanical bride
  • 10 A vast filthy prison

line up

Dale Crover (batterie), Buzz " King Buzzo " Osborne (guitare, chant), Jared Warren (basse, chant), Coady Willis (batterie)

chronique

Styles
rock
Styles personnels
gras

Je n'ai jamais été un fan des Melvins. Je ne sais pas trop pourquoi, ils avaient pourtant tout pour me plaire: l'humour, le riff qui tue, le son gras... mais rien à faire, imperméable, hormis Lysol (aka s/t) que je chérie comme une vache enceinte. Quand on me disait que ce disque tuait ton postier, je laissais couler. Puis, sous l'insistance, la pression, la curiosité, je me suis laissé tenté par le diable. Et au lieu de voir satan, j'ai vu la lumière. Dieu que ça bute ! On rentre directement dans le bain, gros son (très typé 90's), c'est sec comme une manchette dans la nuque. Buzzo est très en forme niveau gorge, aidé magistralement par son compère de Big Business fraichement débarqué dans l'aventure. On y résiste pas. Big Business tient, dont on retrouve les deux compères ici même, faisant des Melvins pour la première fois (à moins que mes sources soit erronées) un quatuor. Et deux batteries, autant dire qu'on est pas là pour manger du flan au chocolat. Dale n'est pas un manchot, certes, mais la tribalité qui monte comme la mousse d'une grosse bière vicieuse est redoublée par son collègue hargneux qui frappe aussi fort qu'un père en colère. Les coups sont imparables, et les refrains vous rendront fous à force de tourner dans votre petit cerveau malade: « civilized worm » va vous faire tomber à genoux pas sa simplicité, tout comme « a history of drunks » qui lui, vous fera danser malgré vous, et.... comme tout les autres titres en fait. Ne cherchez pas de grosse lampées de doom ou de plombages assommant. (A) senile animal est juste un album de rock, du pur rock gras, gros, inévitablement puissant, direct et sourd comme une latte dans les oreilles. Reste plus qu'à entrer dans New York de nuit avec ce disque dans les cages à miel pour vous dire qu'il s'agit là de mon autre disque 2006, oui monsieur.

note       Publiée le samedi 3 février 2007

partagez '(a) senile animal' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "(a) senile animal"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "(a) senile animal".

ajoutez une note sur : "(a) senile animal"

Note moyenne :        29 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "(a) senile animal".

ajoutez un commentaire sur : "(a) senile animal"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "(a) senile animal".

(N°6) › lundi 8 janvier 2018 - 00:10  message privé !
avatar

Il me semble avoir entendu "A History of Bad Men" dans l'épisode 4 de la S1 de True Detective, dans le bar de bikers. Délicieux anachronisme.

Raven › mardi 23 juin 2015 - 00:06  message privé !
avatar

i'm shoeckd Talies'

Note donnée au disque :       
taliesin › vendredi 12 juin 2015 - 09:18  message privé !

Bon, on sait ici que je ne fais jamais comme les autres ;-) Et donc voici la triste vérité : je trouve qu'il ne se passe rien sur cet album...

Note donnée au disque :       
mmyassaisonfirex › lundi 10 mai 2010 - 21:41  message privé !

Je l'ai réécouté l'autre jour... plusieurs fois ^^ et je suis tout à fait d'accord avec NevrOp4th ! C'est un des albums qui passe le mieux, d'un bout à l'autre m'est avis!

Note donnée au disque :       
boumbastik › mardi 10 novembre 2009 - 00:20  message privé !

Rô steu baffe ! 5 grosses boules de pus, allez, c'est pas volé.

Note donnée au disque :