Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTherapy? › Troublegum

Therapy? › Troublegum

  • 1994 • A&M 540 196-2 • 1 CD

cd • 14 titres

  • 1Knives
  • 2Screamager
  • 3Hellbelly
  • 4Stop it, you're killing me
  • 5Nowhere
  • 6Die laughing
  • 7Unbeliever
  • 8Trigger inside
  • 9Lunacy booth
  • 10Isolation
  • 11Turn
  • 12Femtex
  • 13Unrequited
  • 14Brainsaw

line up

Andy Cairns (Andrew J. Cairns) (chant guitare), Fyfe Ewing (batterie), Michael Mckeegan (basse)

Musiciens additionnels : Page Hamilton (guitare sur Unbeliever), Martin Mccarrick (violoncelle sur Unrequietd), Lesley Rankine (voix sur Lunacy Booth), Eileen Rose (voix sur Femtex)

remarques

chronique

Suis-je le plus qualifié sur Guts pour vous parler de cet album ? A priori, oui, pas mal de critiques de l'époque décrivaient 'Troublegum' comme un brûlot de punk-rock et le punk, je connais pas trop mal...Pourtant, limiter ça à du punk rock serait un brin réducteur...Ok, dans les lignes, c'est bien ça, une approche directe et violente, des attaques qui frappent juste, une basse simple qui laboure, des riffs de guitare tranchants et une bonne batterie à la frappe roulante; il y a un mais cependant, Therapy ?, c'est aussi et surtout un feeling d'une noirceur et d'une intensité à vous vriller les nerfs. Leur musique, à ces Irlandais, c'est une violence nerveuse qui rampe sous la peau et vous torture l'intérieur. Tonnerre, ce disque regorge d'une rage déséspérée, d'une douleur qui gronde au fond des tripes, boufée qu'elle est par la tristesse et l'incapacité d'exploser à la face d'un monde qui ne la comprendrait pas. Alors plutôt que de jaillir stupidement, elle se loge dans les mélodies et fait des chansons de 'Troubelgum' de vraies perles plus que de simples morceaux punk rock. Ecoutez donc la noirceur de 'Lunacy booth' (mon favori de Therapy?) et ses vocaux féminins rageurs, les riffs de 'Screamager', la rythmique old school de 'Hellbelly' et je ne vous parle même pas des textes et des vocaux tantôt déments et rauques, tantôt clairs et poignants (le génial 'Unbeliever') de Andrew J. Cairns...Vous comprendrez alors que si le groupe reprend 'Isolation' de Joy Division, ça n'a rien d'un hasard. Alors je ne suis peut-êttre pas le plus qualifié sur Guts pour chroniquer 'Troubelgum' mais j'adore cet album, témoin du punk dans ce qu'il a de plus noir et de plus intense, et j'ai laissé parler mes émotions. Merci de m'avoir lu.

note       Publiée le jeudi 28 décembre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Troublegum".

notes

Note moyenne        34 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Troublegum".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Troublegum".

taliesin › samedi 26 septembre 2020 - 12:03  message privé !

Je finis par l'aimer cet album :-p

Note donnée au disque :       
taliesin › samedi 29 août 2020 - 15:39  message privé !

Bon allez je remonte ma note d'un niveau, ne fut-ce que pour Screamager ;-)

Note donnée au disque :       
Raven › vendredi 28 août 2020 - 01:54  message privé !
avatar

Enchaînement naturel après un Superunknown des familles.

Note donnée au disque :       
Richard › samedi 3 février 2018 - 10:24  message privé !

Un des albums de chevet de mes années lycée. Il me procure toujours autant de plaisir et il n'y a pas que de la nostalgie dedans !

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › samedi 7 septembre 2013 - 20:38  message privé !

le seul album de power pop que j'écoute avec toujours autant de plaisir.

Note donnée au disque :