Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTherapy? › Caucasian Psychosis

Therapy? › Caucasian Psychosis

cd • 13 titres

  • 1Meat Abstract
  • 2Skyward
  • 3Punishment Kiss
  • 4Animal Bones
  • 5Loser Cop
  • 6Innocent X
  • 7Dancin' With Manson
  • 8Skinning Pit
  • 9Fantasy Bag
  • 10Shit Kicker
  • 11Prison Breaker
  • 12D.L.C.
  • 13Potato Junkie

line up

Andy Cairns (chant, guitare), Fyfe Ewing (batterie, chant), Michael Mckeegan (basse), Keith Thompson (ir) (sax)

remarques

a.k.a. Babyteeth & Pleasure Death

chronique

Si cet album avait eu la prod d’un Troublegum, on en aurait beaucoup plus parlé croyez-moi, seulement comme pour le premier EP de Jesus Lizard il est communément admis que le Therapy? des débuts était encore trop jeune, trop foutraque… par tous ceux qui n’aiment pas vraiment Therapy? pour ce qu’ils sont, en fait, ce groupe a toujours eu à voir avec l’adolescence, même si le chant d’Andy est bien adulte, lui. Je ne suis pas groupie, ou peut-être que si, parce que j’y trouve mon bonheur sur ces EP’s. Oui le son est moisi, oui tout ça a été enregistré dans un gobelet, à la sauvage, à l’arraché, oui, Therapy? ne maîtrise pas encore tout et tout est encore bien brouillon, mais cette fougue, cette hargne… cette façon de sonner singulièrement, déjà, alors qu’on a tout juste décroché son baccalauréat et perdu son pucelage, sont bien la marque des plus grands. Franchement, des groupes qui sonnent comme Therapy?, vous en connaissez beaucoup ? Des qui ont le même feeling, le même charisme, cette même façon de faire rimer Husker Dü avec Killing Joke, Big Black avec Joy Div’, Scratch Acid avec Offsping, les Stranglers avec Metallica, sans que jamais on ne pense vraiment à l’un ou l’autre, qu’on se dise juste "c’est unique". Causasian Pyschosis n’est pas vraiment un album mais la compilation des deux premiers EP’s du groupe (Babyteeth et Pleasure Death), et si on écoute bien, tout est déjà là, absolument tout, sauf les ballades (encore que), et sans la production méritée pour de telles compos. Ce jeu/son de batterie reconnaissable entre mille, ce chant charismatique, ces riffs sournois décochés à la sauvage, cette fusion tout simplement, pas la fusion comme "fusion" (terme barbare inventé pour qualifier les vilains jazzeux/rappeurs afro-américains qui – ô stupeur – savent jouer du rock !) mais fusion, comme mélange, un mélange qui sonne naturel, instinctif. Métal alternatif ? On ne pourrait être plus euphémique : Therapy? est métal oui, autant que punk, autant que hardcore punk, autant que noise rock, autant que pop, que gothique même (ça dérange quelqu'un ?) autant qu’Elvis Presley. Therapy? aurait pu être un groupe de grunge, Therapy? aurait pu devenir un groupe de post hardcore, mais Therapy? est devenu Therapy?, un groupe de rock avec un son et une personnalité uniques, et sur cette compile c’est la genèse d’une carrière en marge qu’on a, et de sérieuses pépites à la clé : rock déchiré sur "Animal Bones", délires Butthole de-ci de-là, riffing assassin sur "Innocent X" ou "Potato Junkie" (moi il m’éclate toujours autant la tête ce titre, pas vous ?), ou grunge dissonant sur "Loser Cop", voir grunge tout court ("Skyward"), et j’en oublie encore, et on s’en fout puisque tout est bon. Ah, oui, vraiment… si tout ça avait bénéficié de la production de Troublegum, les gens y auraient prêté plus d'attention.

note       Publiée le jeudi 5 février 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Caucasian Psychosis".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Caucasian Psychosis".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Caucasian Psychosis".

nicola › samedi 26 septembre 2020 - 15:00  message privé !

Tiens, regarde qui est le bassiste de ce groupe :
https://irish-metal.bandcamp.com/al...

taliesin › samedi 29 août 2020 - 13:44  message privé !

Envie de réécouter aujourd'hui... Franchement ces débuts ! Et l'album 'Nurse' ! Et les EP jusqu'en 93 ! Après vient 'Troublegum'. Et pour moi c'est la fin... Dommage, avoir sorti une poignée de trucs qui me parlaient tant pour ensuite partir sur une looongue voie de garage (pour moi)...

Note donnée au disque :       
merci pour le fusil... › dimanche 30 novembre 2014 - 13:27  message privé !

Un growner. Je les préfère quand ils sont plus rugueux les Therapy?

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › vendredi 10 juillet 2009 - 20:54  message privé !

Belle chronique de fan... Les morceaux ont un peu l'air anecdotique au début mais en fait non, plein de fougue ouais.

Note donnée au disque :       
taliesin › jeudi 5 février 2009 - 08:10  message privé !

James Joyce ne touchera pas ma soeur !!!!

Note donnée au disque :