Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTherapy? › One Cure Fits All

Therapy? › One Cure Fits All

13 titres - 44:31 min

  • 1/ Outro
  • 2/ Sprung
  • 3/ Deluded Son
  • 4/ Into The Light
  • 5/ Lose It All
  • 6/ Dopamine, Seratonin, Adrenaline
  • 7/ Unconsoled
  • 8/ Our White Noise
  • 9/ Private Nobody
  • 10/ Rain Hits Concrete
  • 11/ Fear Of God
  • 12/ Heart Beat Hits
  • 13/ Walk Through Darkness

enregistrement

Pedro Ferreira

line up

Andy Cairns (chant guitare), Neil Cooper (batterie), Michael Mckeegan (basse)

remarques

chronique

Mais… mais… serait-ce un miracle ??? J’ai l’impression d’être revenu en 1994 ! Pourtant on est bien en 2006 non ? (vérifie la date sur la pochette)… effectivement. Mais ce "Sprung" m’a vraiment filé les mêmes frissons que j’ai eu jadis avec des morceaux comme "Trigger Inside" ou "Nausea". Le voici donc le voilà, le vrai retour back to the source of your style mon Andy ; le premier album de true Therapy? depuis… pfff… Mais en même temps true Therapy? ça veut dire quoi mh ? Pour moi leur trilogie reste et restera à jamais Nurse-Troublegum-Infernal Love, tous les autres disques à l’exceptions des Ep’s jusqu’en 1995 ont une personnalité bien à eux mais sont tout de même pas (ou alors à l’état résiduel) le charme inexplicable qu’il y’avait sur ces trois albums successifs. Tout est dans ce feeling, cette prod pêchue et carnassière (comme la pochette d’ailleurs, enfin une pochette qui donne envie !) mais très limpide, ces riffs qui sonnent mille fois entendus tout en sonnant uniques, cette noirceur jamais forcée, et sur ce One Cure Fits All pourtant bien inférieur on retrouve cette étincelle particulière. Alors ok, c’est tout de même pas sur toute la durée du même calibre qu’à la grande époque (façon de justifier mon 4/6 pour contraster avec Nurse et Infernal, tu saisis ?), ok ok, certaines compos font un peu pâle figure (pas envie de les citer… j’en ai marre de citer les titres na !) mais tout de même, "Sprung", "Unconsoled", "Fear Of God", le "Fear Of God" délicieusement dissonant - raaah, les riffs, le chant de Cairns (t'a la classe mon lapin), la pêche du batteur (Fyfe s’est réincarné en toi coco), c’est bien le même bon vieux putain de bon groupe. Putain bis, y’a même une ballade de Therapy?, une vraie ! ("Dopamine, Seratonin, Adrenaline"). C’est bon baby, j’aime quand tu me parles comme ça ! Ô joie ô allégresse, je m’en vais de ce pas faire l’amour avec la première blonde à forte poitrine que je croise et lui faire rendre hommage à la pochette en la laissant gésir sur le trottoir sans laisser mon numéro… ok ok je m'emporte, mais je suis tellement content de retrouver des vieux copains sans dek c tro cool ! (the groupie is back). J’pense qu’on peut sans trop s’avancer dire qu’il s’agit de leur meilleur disque depuis Suicide Pact, ce qui explique mon bonheur non feint, et ce malgré tous ses petits défauts, les passages qui sonnent un peu trop niais (en même temps c’est un peu une composante de leur personnalité alors ta gueule), un bon Therapy? assurément, un véritable rafraîchissement après tous ces albums déglingués (bons au mauvais) et mal fichus, jusqu’à ce Never Apologize bien grinçant… la même fougue adultescente qu’un Nurse, la même efficacité dans le riffing qu’un Troublegum, et un soupçon du charme lover de mon chouchou… Cet album est celui dont on parle le moins, trois ans après sa sortie je crois n’avoir jamais lu plus de deux-trois chros qui en touchaient mot, c’est bien dommage parce qu’il mérite mieux. Après plus de dix années à avoir fait tout et n’importe quoi au risque de faire de la merde, ça s’apprécie.

note       Publiée le mardi 17 février 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "One Cure Fits All".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "One Cure Fits All".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "One Cure Fits All".

torquemada › vendredi 7 janvier 2011 - 16:36  message privé !

Il est bien "Crooked Timber", en fait. Faut juste aimer le son très sec d'Andy Gill et être prêt à s'encorder les dix minutes de pseudo post-rock de "Magic Moutain" en entier.

Note donnée au disque :       
dariev stands › samedi 28 août 2010 - 15:28  message privé !
avatar

haha vise la discussion... eh bien moi je suis de l'avis du père E.Jumbo, c'est d'ailleurs prévu de longue date d'ajouter l'écosse, l'irlande du nord et le pays de galles, quitte à renommer "grande bretagne" par "angleterre", car chacun de ces "pays" (par contre là sur le terme exact j'ai jamais su), a une identité culturelle bien définie, et par conséquent une scène musicale bien distincte ! vu le nombre conséquent d'artistes de ces pays sur guts, ça sera vraiment mieux quand ça sera en ligne. et je me suis déjà porté volontaire pour le "reclassement" des groupes...

Twilight › samedi 28 août 2010 - 14:57  message privé !
avatar

Grande-Bretagne: Angleterre/Ecosse/Pays de Galles. Royaume-Uni: les même + Irlande du Nord...Et sauf erreur, Therapy ? sont d'Irlande du Nord...

mangetout › samedi 28 août 2010 - 13:38  message privé !

En fait c'est juste une erreur de Guts sur l'assimilation Union Jack/Grande Bretagne, il faut juste changer en Royaume-Uni maintenant reste à savoir si les Therapy sont irlandais du sud, indépendant et membre à part entière de la Communauté Européenne (à titre d'exemple elle fait partie de la zone euro alors que le cousin du Royaume-Uni non) ou nord-irlandais et donc rattaché de fait au Royaume-Uni donc avec Union-Jack en bannière.

ericbaisons › samedi 28 août 2010 - 11:51  message privé !

moué le rapport avec les regions françaises... elles n'ont pas d'autonomie politique. Par contre l'Ecosse et l'Irlande du N si. Donc soit le drapeau british, soit les drapeaux ecossais, soit des Falklands, de l'Irlande du Nord, pour chacun. Que Cairns se revendique proche du tricolore, de la main rouge ou d'aucun des deux n'y change rien, l'etat c'est l'etat. Alors si Sinik et Sniper etaient chro on ne mettrait pas de drapeau? On prend ça à la legere mais on ne devrait pas, à partir du moment ou on met des petits drapeaux graphiquement séduisant on s'expose à la polémique. Demandez à Barzel s'il s'en fout d'avoir un petit drapeau palestinien