Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPublic Image Limited › Live in Tokyo

Public Image Limited › Live in Tokyo

  • 1986 • Virgin 0777 7874702 4 • 1 CD

cd • 10 titres

  • 1Annalisa
  • 2Religion
  • 3Low life
  • 4Solitaire
  • 5Flowers of romance
  • 6(This is not a)love song
  • 7Death disco
  • 8Bad life
  • 9Banging the door
  • 10Under the house

enregistrement

Enregistré live à Tokyo, Japon, 1982

line up

Martin Atkins (batterie), Louie Bernardi (basse), Joseph Guida (guitare), John Lydon (chant), Tom Zvoncheck (claviers)

remarques

chronique

Styles
post punk
rock
Styles personnels
rock /new wave

Si j'aime bien les Sex Pistols, j'ai eu un peu de mal au début (c'est rectifié aujourd'hui) à suivre de façon très assidue la carrière de Johnny Lydon (ex-Rotten) sous le nom de Public Image Limited (PIL pour les intimes), assez inattendue, inégale, voir kitsch, malgré de réels moments de qualité. J'ai pourtant une tendresse particulière pour ce live à Tokyo que je considère comme un album important (mais pas forcément représentatif de l'oeuvre du groupe) dans leur discographie. Argumenter n'est pas chose aisée car on touche là au domaine de l'émotionnel et non du rationnel. A priori, rien n'est gagné, le son est certes de bonne qualité, mais les morceaux présentés ont une base assez uniforme sur des rythmes entre new wave et disco, John chante passablement faux et d'une manière assez similaire sur l'ensemble des titres, avec un timbre gémissant qui m'évoque parfois une courbe de chant de baleine (!). Et pourtant,il y a une atmosphère vraiment envoûtante (très années 80) sur cet album, ainsi que des interprétations valables, le point d'orgue étant le splendide 'This is not a love song' débarrassé des cuivres kitsch de la version album. D'autres titres tels que 'Religion', 'Banging the door' ou 'Under the house' dégagent également un feeling bien agréable. Il est à noter que la scène permet au jeu de clavier de se mettre bien en évidence, la basse (très eighties) et la guitare n'étant pas particulièrement développées au niveau des sonorités. P.I.L emballage disco glacé. 'Live in Tokyo' est donc un album que l'on aime ou que l'on déteste, et pas forcément pour des raisons toujours très rationnelles.

note       Publiée le mardi 9 mars 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Live in Tokyo".

notes

Note moyenne        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live in Tokyo".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live in Tokyo".

kranakov › samedi 14 avril 2012 - 09:23  message privé !

Bien sûr qu'on peut aimer P.I.L. et les PISTOLS. Je crois même qu'il se joue un truc fondamental : comme si Lydon reprenait avec le live de P.I.L. de 1980 ce que les PISTOLS ont laissé en plan près le rappel monimental du Winterland, "No Fun"... Par ailleurs, il faut bien se souvenir des menaces de Lydon de quitter la scène si la pluie de mollards ne cessait pas ce soir du 14 novembre 1980.

Note donnée au disque :       
Shelleyan aka Twilight › samedi 14 avril 2012 - 00:18  message privé !
avatar

Nouvel album de PIL en juin...Sinon, effectivement on peut aimer les Pistols et PIL...

Solvant › samedi 14 avril 2012 - 00:09  message privé !

Pourquoi tu t'en prends aux fans des Pistols ? Tu crois qu'on est pas assez intelligents pour avoir pigé le 2éme degré et le déicide du rock ? Les Pistols ont crevé le rock et P.I.L. ont ouvert une vague cynique pour les 30 ans à venir.

Note donnée au disque :       
kranakov › vendredi 13 avril 2012 - 23:38  message privé !

"PARIS AU PRINTEMPS" d'IMAGE PUBLIQUE S.A. reste le sommet live du "groupe" - d'une pour son line-up de tueur : Levene & Wobble (on peut discuter Atkins qui n'a certes pas le privilège d'être le "outta nowhere" Walker...) ; de deux pour sa pochette et ses carricatures de L, L et W ; et de trois (surtout) pour nous donner l'occasion de saisir combien le projet P.I.L. était un gros bras d'honneur aux fans des PISTOLS.

Note donnée au disque :       
SEN › mercredi 30 novembre 2011 - 20:52  message privé !

Je suis assez d'accord avec TWILIGHT, on touche au domaine de l'émotionnel... Parce que je l'ai découverte avec ce live, je préfère infiniment cette version de FLOWERS OF ROMANCE que l'original... Les versions live de ANALISA et RELIGION m'ont véritablement transporter à leur époque... Y'a bien quelque morceaux "pourris" sur ce disque, mais l'émotion est là ! 4 boules minimum pour ce monument du rock !

Et le live "PARIS AU PRINTEMPS" est également plus que recommandable !

Note donnée au disque :