Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPublic Image Limited › Live at Rockpalast 1983

Public Image Limited › Live at Rockpalast 1983

  • 2012 • MIG MIG 90422 CD • 1 CD

cd • 13 titres

  • 1Public Image I
  • 2Annalisa
  • 3Religion
  • 4Memories
  • 5Flowers of romance
  • 6Solitaire
  • 7Chant
  • 8Anarchy in the UK
  • 9This is not a love song
  • 10Low life
  • 11Under the house
  • 12Bad life
  • 13Public Image II

enregistrement

Enregistré live à Bochum, Allemagne, le 31 octobre 1983

line up

Martin Atkins (batterie), Louie Bernardi (basse), Joseph Guida (guitare), John Lydon (chant), Arthur Stead (clavier)

remarques

Existe également en DVD

chronique

Pour quelqu'un qui prétend ne pas être spécialement friand de disques live, je trouve que je chronique quand même beaucoup de concerts de Public Image Limited. Ok, c'est un groupe spécial pour moi mais il y a aussi le fait qu'ils font partie de ces formations qui ont vraiment quelque chose de différent par rapport au studio à amener. Vérifiez par vous-même, ce sont souvent les mêmes chansons qui reviennent et pourtant, elles ne sont jamais jouées deux fois de la même manière. Comment pourrait-il en être autrement quand chaque disque compte un personnel différent. Que cela n'empêche pas de se poser la question: était-il pertinent de sortir ce concert d'octobre 1983 en Allemagne, presque trente années plus tard qui plus est ? Pas inutile en tout cas vu sa position charnière entre 'Paris au Printemps' et 'Live in Tokyo'. Ceux qui n'avaient pas aimé l'aspect chaotique et sans concession du premier pourrait davantage y trouver leur compte ici, de même que ceux qui jugeaient le second trop aseptisé, sans âme, pourraient lui trouver ici un pendant plus crédible. Lydon et ce qui reste du projet (le batteur Martin Atkins) se trouvent à un instant crucial de leur carrière en tournant une première page et en s'apprêtant à partir dans une nouvelle direction que certains fans jugeront comme une trahison. L'impact a dû être plutôt fort à l'époque puisqu'on trouve tout de même en amuse-bouche trois compostions de 'This is what you want this is what you get' qui sortirait l'année d'après. Parmi les qualités que l'on peut attribuer à ce 'Live at Rockpalast', signalons d'abord le son, nettement plus puissant qu'à Tokyo, ensuite des versions endiablées de 'This is not a love song', 'Religion' et 'Bad life' nettement plus swinguante qu'au Japon. Si j'apprécie l'aspect néon froid du 'Live à Tokyo', ce concert allemand dégage une énergie nettement plus organique moins axée sur les claviers, même si le mixage bien ajusté permet à chaque instrument d'apporter sa pierre à l'édifice. Niveau vocal, John est bien dans le trip, moins agressif qu'à Paris, moins détaché qu'à Tokyo; on s'étonnera par contre de la présence dans le set d'un 'Anarchy in the UK' plutôt contraire à la philosophie P.I.L. et ne valant d'ailleurs que par le jeu des musiciens (Sex Pistols sauve P.I.L., avouez que l'idée est cocasse) car notre rouquin ne fait pas montre d'une conviction terrifiante dans son chant. 'Timeless as a document and still today a totally unique event', ouais, faut pas exagérer mais difficile de déconseiller ce disque pourtant qui propose quand même pas mal de bonnes choses et qui offre une perspective intéressante dans la carrière du combo...Après, ce serait bien de ne pas limiter ce regard à cette période, Public Image Limited étant quand même parti pour encore plus de dix ans avant un long hiatus aujourd'hui terminé. Trois albums live sur trois ans, faudrait pas friser l'indigestion non plus...

note       Publiée le jeudi 29 août 2013

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Live at Rockpalast 1983".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live at Rockpalast 1983".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live at Rockpalast 1983".

SEN › mardi 3 septembre 2013 - 15:19  message privé !

On trouve la vidéo de ce live en intégralité sur You Tube... Le problème c'est qu'on a déjà un Live de la même période, j'aurais préféré un Live 1984 ou 1986 vu qu'on a très peu de documents live de cette époque !