Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPublic Image Limited › Memories

Public Image Limited › Memories

  • 1979 • Virgin VS.299 • 1 LP 33 tours

45t • 2 titres • 8 :41 min

  • 1Memories
  • 2Another

enregistrement

Enregistré au Manor, Oxfordshire – Produit par “Public Image Ltd” – Ingés-son : Nick Cook & Hugh Padgham

line up

Richard Dudanski (batterie), Keith Levene (guitare), John Lydon (chant), Jah Wobble (basse)

remarques

chronique

Deuxième single tiré de Metal Box (bientôt ici), Memories est ce que l’on appelle communément un suicide commercial. Pas la moindre accroche mélodique, pas le moindre gimmick à mémoriser (sic) ou fredonner, juste une succession de gémissements plaintifs sur une section rythmique infâme de sévérité et d’étranges nappes de guitares malsaines en fond. Obsédé par la mise en scène de sa propre vie, Johnny Ex-Pourri livre ici ses photos de mariage sur la pochette (avec la mère d’Ari Up des Slits !), pour illustrer cette satyre revancharde, qui commence d’ailleurs à devenir un peu longue comme blague pour les détracteurs du groupe (majoritaires, en dépit de la grosse promo les entourant). Morceau choisi : « I thought that Wan-Kin was a town in China until I discovered PiL », so british, n’est-il pas ? Il est vrai que le schéma est désespérément le même que celui de Death Disco ou Careering, sur le même album… Cette fois, en lieu et place du lac des cygnes, Keith Levene empile les jolies espagnolades, devenues grimaçantes et lugubres sous l’effet de l’aura négative de Lydon. C’est l’époque où le MI5 et la police commencent à harceler le chanteur, dont le téléphone est mis sur écoute, et le domicile perquisitionné à tour de bras comme à la bonne époque des Stones… (Ce qui peut rappeler un certain P-Orridge). Le groupe qui compte déjà dans ses rangs un ex-Clash (Levene), un ex-Pistols et un futur bassiste culte du dub anglais (Wobble), voit se succéder toute une valse de batteurs, ce qui commence à lui donner des airs de tout premier all-star band alternatif (ce qu’il deviendra pour de bon par la suite). Jugez plutôt : Jim Walker, suivi de Richard Dudanski (Basement 5, Raincoats, 101ers), remplacé le temps de quelques semaines par Karl Burns de The Fall (la légende raconte que Jah Wobble mit le feu à son lit, ce qui ne manque pas de sel vu le nom du mec), finalement détrôné par Martin Atkins, futur Killing Joke, qui devient le 5ème batteur du groupe (qui n’a alors encore enregistré qu’une petite dizaine de titres et donné, attention, 6 concerts. qui dit mieux ?). J’en oublie de vous parler de la morne face B, Another, qui n’est autre que Graveyard, de Metal Box, avec du chant, plus décousu et irritant que jamais. Le groupe commence à devenir culte au près d’une poignée de tordus, tandis que la plupart des gens les détestent de plus en plus, ce qui était, il faut bien l’avouer, une bonne partie du but initial.

note       Publiée le mardi 19 janvier 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Memories".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Memories".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Memories".

E. Jumbo › samedi 6 septembre 2014 - 11:48  message privé !

Excellente cette rétrospective PiL de Dariev Stands ! Je me suis passé le best of du groupe de 1990 qui remet un peu leur carrière en perspective, la deuxième moitié commerciale, même si beaucoup moins intense, ne semble pas complètement hors de propos.

Twilight › jeudi 21 janvier 2010 - 01:24  message privé !
avatar

Je suis en pleine phase 'love affair' avec P.I.L., j'ai pas trop envie de critiquer mais je me souviens que ce disque ne m'avait guère plu à l'époque. J'avais écouté chez le disquaire et ne l'avait pas acheté...j'avais emporté 'Album' que je viens de dénicher en cd et qui tourne en boucle ces jours...

TribalCrow › mardi 19 janvier 2010 - 18:03  message privé !

Elle est quand même bien "Memories": une batterie faussement groovante qui martèle sans fin, sous les riffs noisy et aléatoires de Keith Levene (on dirait parfois qui tente de jouer du Flamenco sans y arriver !) rejoint par les plaintes de John Lydon. Bon c'est quand même mieux "Swan Lake". Sinon bonne nouvelle pour la Metal Box à venir ^^