Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPublic Image Limited › 9

Public Image Limited › 9

  • 1989 • Virgin CDV 2588 • 1 CD

cd • 10 titres

  • 1Happy
  • 2Disapointed
  • 3Warrior
  • 4U.S.L.S 1
  • 5Sand castles in the snow
  • 6Worry
  • 7Brave new world
  • 8Like that
  • 9Same old story
  • 10Armada

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Comfort's place, Manor Studios

line up

John Lydon (chant), Allan Dias (basse), John McGeoch (guitare), Bruce Smith (batterie, percussions, programmation)

remarques

chronique

Inutile de reculer sans cesse, il va bien falloir aborder un jour la période la plus moche de Public Image Limited et si ‘Happy ?’ tenait encore le coup, ‘9’ (en réalité le septième essai studio) amorce clairement le déclin. On se rassure d’emblée, John n’a rien perdu de son excentricité (des costards toujours plus infects et des couleurs plein les cheveux) mais niveau audace musicale, ce n’est plus ça. Depuis quelques disques déjà, rien d’un scoop, et personnellement cela ne m’a jamais dérangé, tant que les chansons restent bonnes. Et des titres corrects, il y en a ici: ‘Happy’ (réponse à la question du prédécesseur ?), ‘Warrior’, l’énigmatique et vaguement menaçant ‘U.S.L.S 1’ mais impossible de zapper les horribles tics de production typiquement 80’s, à commencer par les choeurs féminins qui foutent en l’air ‘Disapointed’, ‘Brave new world’ et surtout ‘Worry’ qui s’annonçait comme une chanson sympa, un peu grinçante avec le saxo, certes redondante du style de P.I.L. mais pas si mauvaise. Heureusement, ‘Brave new world’ reprend cet aspect barré, limite sombre, avec nettement plus de brio. ‘Like that’ ? Qu’est-ce que cette caricature ? Le couplet, ok, mais le refrain niais avec ces insupportables voix féminines, ces cuivres moqueurs, ces synthés affreux…Navré, je manque d’humour, pourtant j’ai grandi dans les eighties…Ceux de ‘Same old story’ paraissent redresser la barre, d’ailleurs le climat général est plus sombre, plus torturé…Mais devinez quoi ? Qui s’invite sur les refrains ? Bingo, les choeurs féminins ! Heureusement, les dégâts ne sont pas si sérieux, la chanson maintient par miracle une certaine distance post punk passable. Ouf, ‘Armada’ clôt en beauté même si John se singe un peu lui-même, notamment dans ses tics de chant. Mais devinez quoi ? Gagné…Pour moi, ‘9’ n’est pas mauvais du tout en terme d’écriture mais clairement gâché par sa production. L’impression prévalant est celle d’un John Lydon toujours au taquet niveau provocation et volonté d’éclater les carcans mais qu’on bride ou qui se bride lui-même par des détails aisés à zapper (le chant féminin, certains synthés, quelques cuivres). Commence-t-il à sentir le navire lui échapper ? En a-t-il définitivement marre du crique du show business ? Les derniers live produits récemment par le groupe rendent en tout cas mieux justice à la texture de base de certaines de ces compositions. J’écoute volontiers ‘9’ selon l'humeur mais je ne parviens jamais à m’y immerger complètement tant il garde le cul entre deux chaises…3,5/6

note       Publiée le dimanche 26 juin 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "9".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "9".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "9".

SEN › lundi 27 juin 2016 - 22:22  message privé !

J'suis pas d'accord, il est pas parfait cet album et je partage certains points de critique avec toi mais j'aime ce disque !

Note donnée au disque :