Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKampfar › Mellom Skogkledde Naser

Kampfar › Mellom Skogkledde Naser

7 titres - 38:38 min

  • 1/ Intro
  • 2/ Baldogg
  • 3/ Balgalderkvad
  • 4/ Kledd i brnnje og…
  • 5/ Hymne
  • 6/ Bukkeferd
  • 7/ Raglfar/Ragnarok

enregistrement

Enregistré aux studios X-Ran en septembre et octobre 1996. Produit par Warhead et Kampfar. Mixé par Warhead et Dolk, Engeenired par Warhead et Dolk.

line up

Dolk (Batterie et cymbales, voix), Thomas (toutes guitares) / arrangements synthé par Warhead et Kampfar.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Le premier album de Kampfar est une pièce assez rare, et jusqu'à une récente réédition (century black), dans tous les sens du terme. Kampfar est un groupe de black norvégien, digne de ce premier fait, et c'est déjà pas mal ! Rare car la musique qu'il propose est assez unique et tout simplement belle. Il s'agit d'un black roots et sans chichis, peu violent comparé à Darkthrone duquel il est pourtant imprégné. Il ne s'agit pas de " Stormblast " non plus. C'est un black brut, mélodique et travaillé juste ce qu'il faut. La batterie est riche et calme (enfin… pas tout le temps !). Il y a dans cet album aux paysages naturelles nombreux une parenté immédiate avec le Windir de " Solknardrad ", cette mélancolie dans les couleurs mélodiques, ce goût pour les montagnes et les lacs (le visuel de " 1184 " de Windir ressemble à s'y méprendre à celui de ce Kampfar), cette recherche de la petite chose qui va rajouter des arbres et des champs à tous cela... mais une intro comme celle de " Balgalderkvad " nous parle plutôt de Darthrone dans sa rudesse, même si, à aucun moment, Kampfar n'atteint le niveau de noirceur d'un " Funeral… ", ou d'un " Blaze… ". Mais Kampfar, malgré son envie de couleurs nombreuses et d'atmosphères changeante ne tombe jamais pourtant dans la débauche d'arrangements de Valfar, et c'est cette retenue, alliée à une efficacité et à une hargne incontestable, qui le rapprocherait presque d'un " Panzerfaust ". En fait, Kampfar évoque par reflets certaines choses, et parmi les meilleures, mais on entend surtout Kampfar comme une musique complète, atteinte dès le premier essai. Le soutien très discret des claviers en lourdes nappes renforcent le poids de ce metal, plutôt que de l'aseptiser. " Kledd i brnnje " est un morceau à l'esprit purement true black, les acoustiques et une ombre de synthé n'y changent rien… et voilà où Kampfar se dresse en réussite exemplaire : il a la douceur et la richesse visuelle d'un Windir, d'un Legenda, d'un throes of dawn… mais il semble tout de même appartenir au clan des seigneurs noirs… au pays des lacs neigeux, certains font du black roots la nuit dans les cimetières… d'autres, comme Kampfar, sortent au petit matin et vont jouer dans les montagnes. Très, très beau disque.

note       Publiée le lundi 1 avril 2002

partagez 'Mellom Skogkledde Naser' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Mellom Skogkledde Naser"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Mellom Skogkledde Naser".

ajoutez une note sur : "Mellom Skogkledde Naser"

Note moyenne :        19 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mellom Skogkledde Naser".

ajoutez un commentaire sur : "Mellom Skogkledde Naser"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mellom Skogkledde Naser".

LordDerrick › samedi 28 octobre 2006 - 09:45  message privé !
Je reste fidèle à cet album depuis mon immersion dans les sphères métalliques, un album intemporel, Kampfar a dès le départ su se démarquer en trouvant son style, entre hargne et tradition.
Note donnée au disque :       
deprincipii › mardi 27 juillet 2004 - 22:28  message privé !
Excellent !! C'est du tout bon ! vous pouvez y aller serein...
Note donnée au disque :       
heavydevy › mardi 15 juin 2004 - 11:38  message privé !
moi je les trouves assez inspirés les riffs et l'ambiance est magnifique,on est près du chef d'oeuvre.
Note donnée au disque :       
vojna poema › mardi 15 juin 2004 - 10:43  message privé !
Je le trouve moins accrocheur cet album de Kampfar. Les élément acoustique/folk et les synthés sont plus présents que sur "Fra underverdenen" et ils sont vraiment bien exécutés par le groupe. Mais je trouve que les riffs de Thomas sont moins inspirés par rapport à la suite, et nous font moins voyager. Bref je suis déçu par cet album, j'ai pas retrouvé l'ambiance du second album.
Note donnée au disque :       
passage › lundi 1 décembre 2003 - 00:07  message privé !
""au pays des lacs neigeux, certains font du black roots la nuit dans les cimetières… d'autres, comme Kampfar, sortent au petit matin et vont jouer dans les montagnes. Très, très beau disque."" Pareil, je me suis dit la même chose. C'est intéressant comme la musique de Kampfar demande à s'interroger sur le statut du groupe dans la scène Black dans son ensemble. Un groupe qui respire la mystique du lieu, un groupe presque trop sain, au delà du bien et du mal.
Note donnée au disque :