Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNordvargr › In oceans abandoned by life I drown...to live again as a servant of darkness

Nordvargr › In oceans abandoned by life I drown...to live again as a servant of darkness

  • 2007 • Essence Music ESS008 - Limitée à 800 ex. • 1 CD digipack
  • 2007 • Essence Music ESS008-B - Limitée à 122 ex. • 1 CD digipack

2 titres - 49:28 min

  • 1/In oceans abandoned by life I drown...
  • 2/...To live again as a servant of darkness

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Composé, enregistré et masterisé par Henrik Nordvargr Björkk à la Villa Bohult, 2003-2005

line up

Henrik Nordvargr Björkk (tous instruments)

remarques

CD digisleeve 3 volets. Photographie par Seldon Hunt, visuels et design par Stephen O'Malley.
L'édition limitée est présentée dans une box en bois texturé faite main et contient une fiole en verre épais d'encre de pieuvre, un assortiment de coquillages et un jeu de cartes postales.

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
dark drone-ambient

Au plus profond de sa tanière où nulle lumière ne pénètre jamais, le loup nordique semble plus que jamais décidé à maculer nos âmes et nos tympans de fiel et de blasphèmes sonores en multipliant les approches et les thématiques. Après une seconde collaboration avec Merzbow (le très moyen "Partikel II"), Nordvargr s'attaque à une mise en scène épique et apocalyptique avec ces deux pièces de plus de vingt minutes chacune. En chef d'orchestre infernal, le scandinave s'éloigne des ambiances de rituels confinés pour exorciser les abysses et en devenir le monarque absolu. Oubliées la déliquescence et la moisissure des corridors de "Awaken", la douce réverbération de lumière noire de "Vitagen" ou les esprits hantés de "The dead never sleep", ce nouvel opus dantesque nous plonge littéralement dans un maëlstrom de fantasmagories émises par un esprit entièrement dévoué à sa part d'ombre. Porté par une ascendance "drone" que les guitares saturées exaltent longuement comme pour suivre l'incessant manège des courants vénéneux d'un Styx sans fin, "In oceans..." ne se laisse pas parasiter pour autant par sa propre structure, les remous se calment régulièrement, marquant une nouvelle étape du rite et maintenant les phénomènes de saturations et d'infra basses sur le fil du rasoir. Un chute vertigineuse dans des profondeurs sans fin marque la première partie qui cède la place à une explosion vicieuse et univoque pour un second chapitre plus agressif et "noise". Tant de noirceur dans un écrin aussi torturé que ce "In oceans..." ne pouvait être accompagnée que par une vision tout aussi dérangée ce qui explique que les visuels soient l’œuvre conjointe de Seldon Hunt (photographe, infographe/vidéaste pour Earth, Neurosis etc.) et Stephen O’ Malley (Sunn O))), Khanate, KTL etc.) ce dernier n’ayant jamais caché son admiration pour les travaux de Nordvargr. Un "séjour sous-marin" périlleux et à l’empreinte sonore incroyable qui prouve que malgré une prolixité parmi les plus vivaces le suédois demeure une figure maîtresse du genre.

note       Publiée le jeudi 23 août 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "In oceans abandoned by life I drown...to live again as a servant of darkness".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In oceans abandoned by life I drown...to live again as a servant of darkness".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In oceans abandoned by life I drown...to live again as a servant of darkness".

Demonaz Vikernes › lundi 18 janvier 2016 - 14:04  message privé !

C'est toujours appréciable de voir un artiste varié les styles. In Oceans présente encore une nouvelle facette de Nordvargr, et tout en appréciant la variété, je dois admettre que cet album est l'un de ceux qui me parlent le moins avec Interstellar et Avart. Dommage

Note donnée au disque :       
Reflection › mercredi 8 octobre 2008 - 18:53  message privé !

Pas mal celui la ! Belle homage au drone... Un son trés puissant et dense ( assez riche ). Un disque assez immersif et prenant. Bref un album de dark ambient qui vaut le coup. En plus c'est rafraichissant dans le domaine. Le digipack est trés classe en plus !

Note donnée au disque :       
Nokturnus › dimanche 2 septembre 2007 - 20:22  message privé !
avatar
Hum... en plus je crois pas avoir assez, je vais ptet me rabattre sur le lien de Intheseblackdays, assez intéressant...
Hallu › dimanche 2 septembre 2007 - 20:04  message privé !
J'ai l'édition limitée, et elle est pas vraiment indispensable. Les cartes postales sont pas terribles, les coquillages non plus et la boîte fait un peu carton pâte... De plus, il n'y a rien de plus musicalement par rapport à l'édition normale, alors que sur la plupart des releases Essence on a droit à un mCD. En ce qui concerne le disque, le meilleur Nordvargr sans aucun doute.
Note donnée au disque :       
Nokturnus › dimanche 2 septembre 2007 - 19:57  message privé !
avatar
Ah merci ! Enfin bon, il en ont juste une, faut voir si elle est pas réservée maintenant...