Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNordvargr / Drakh › Infinitas In Aeternum

Nordvargr / Drakh › Infinitas In Aeternum

  • 2004 • Cyclic law 11th Cycle • Lim • 1000 copies • 1 CD digipack

cd • 6 titres • 51:15 min

  • 1Beryll06:15
  • 2I.I.A.03:45
  • 3Black emitting oven15:43
  • 4Scotopic vision12:10
  • 5Decomposition of forces06:37
  • 6Skiatron06:41

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré par Siegfried Meinertz au studio Nar Mattaru, Suède, 2002

line up

Nordvargr, Drakh (tous instruments et voix)

remarques

cd pochette dépliante+livret illustré

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
dark ambient rituelle

3 ans se sont écoulés depuis la sortie du premier véritable album officiel hors MZ.412 pour les deux suédois, avec seulement une réédition du très recherché 'Northern dark supremacy' en 2003. Je fus étrangement déçu de ma première écoute de 'Infinitas in aeternum'. Heureusement, l'impression d'un manque de renouvellement fut très vite dissipée dès la seconde écoute, plus attentive. On retrouve avec joie les nappes délétères, épurées ou bien preignantes, faussement minimalistes et savamment 'orchestrées'. Le point fort de ce nouvel opus est son côté beaucoup plus ambient que les oeuvres précédentes, qui mettaient en avant des les éléments rituels (efficaces cela dit) au détriment d'atmosphères particulières provoquées par la musique. Ici, non seulement l'évolution est réjouissante mais de plus les suédois ont réussi à coller à 'l'esprit' Cyclic Law (notamment au regard du 'Starscape' de Gustaf Hildebrand) sans toutefois y perdre quoi que ce soit de leur identité. Cette immersion totale (musicale, graphique) dans l'univers du label québécois nous offre ainsi de purs moments de dark/space ambient très sombre mais qui surprend finalement ('I.I.A.', 'Black emitting oven'). L'aspect rituel prend ainsi une autre dimension, notamment sur l'excellent 'Scotopic vision' digne d'un Lustmord en très grande forme. Ces quelques changements n'édulcorent en rien l'effrayante noirceur du projet, et le très flippant 'Decomposition of forces' saura vous le rappeler. Un très bon album, un très beau packaging (comment ça je me répète ?), rien à ajouter, Cyclic Law finit l'année en beauté. 'In hoc signo vinces' !

note       Publiée le jeudi 30 décembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Infinitas In Aeternum".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Infinitas In Aeternum".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Infinitas In Aeternum".

Demonaz Vikernes › mercredi 8 septembre 2010 - 21:10  message privé !

Pas mon favoris, même si ça reste excellent - mention speciale au fabuleux Black Emitting Oven (dont le riff sera d'ailleurs repris sur le premier album de Vargr). 4,5/6

Note donnée au disque :       
kuroikarasu › mardi 11 juillet 2006 - 08:40  message privé !
Waouh, ce riff venu de nulle part sur "Black emitting oven", ça déchire :)
Note donnée au disque :       
Marco › lundi 12 décembre 2005 - 14:51  message privé !
avatar
Je trouve que "Cold void" est faiblard en comparaison de celui-ci ;)
taliesin › lundi 12 décembre 2005 - 14:43  message privé !
Ma dernière acquisition en ce jour du 12/12/05... Comme toujours, aucun regret d'avoir acheté du Nordvargr les yeux fermés ! Du très bon, même si 'Cold void of nothing' reste inégalable.