Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNordvargr › Enter Nordvargr

Nordvargr › Enter Nordvargr

cd 1 folkstorm (from the folkstorm archives) • 12 titres • 46:21 min

  • 1Intro00:34
  • 2Blodig jord04:09
  • 3Assault04:31
  • 4Clone this (original studio version)03:41
  • 5Untitled (live)06:22
  • 6Censored epilogue01:18
  • 7Lowlife03:54
  • 8Harsh discipline (demo version)05:13
  • 9Soul in decay07:55
  • 10To victory03:22
  • 11Tarmvred No.5 (first take)02:43
  • 12A brother in red is a brother dead02:43

cd 2 the projects (nordvargr with friends) • 10 titres • 51:49 min

  • 1Econocon - Survivors08:07
  • 2Mz.412 vs. Folkstorm - Tyranor II (live)03:39
  • 3Toroidh - Untitled05:00
  • 4Incinerator International - Enough (retake)04:21
  • 5Nordvargr & Drakh - XXVIII04:08
  • 6D.I.N. - TDMA retard05:43
  • 7Korperwelten - Breed for me04:27
  • 8Muskel - Sympathy01:34
  • 9Lorv - Just swallow it03:38
  • 10Hydra Head 9 - Rautakeppi11:12

line up

Econocon, Folkstorm, Mz.412 Vs Folkstorm, Nordvargr, Nordvargr / Drakh, Toroidh, Incinerator International, D.I.N., Korperwelten, Muskel, Lorv, Hydra Head 9

remarques

Archives inédites des différents projets de Nordvargr

chronique

Curieux objet que cette compilation qui ne regroupe que de l’inédit. Peut-être un premier bilan de parcours ou plus simplement une forme de promotion voire un peu des deux ? Certes Nordvargr a déjà acquis une belle notoriété depuis la réactivation de Mz.412 en 1995 avec "In Nomine Dei Nostri Satanas Luciferi Excelsi" puis en officialisant Folkstorm (anciennement Volkssturm), son propre véhicule musical initié peu de temps après le retour de Mz.412. C’est d’ailleurs l’objet du premier disque qui présente des raretés tirées des archives de Nordvargr dont la qualité est relative même si l’on aime le power electronics. Pas de grande variations à l’horizon mais on retiendra quand même "Blodig Jord", "Censored Epilogue" ou le très calme (et tendance Toroidh à vrai dire) "To Victory". Sur la seconde galette c’est Henrik & co., un panorama des side projects : harsh noise éprouvante avec Hydra Head 9, Muskel et Incinerator International (la plupart sur le point de se concrétiser sur album) et moins harsh mais toujours vénéneux avec un live de Mz.412 vs. Folkstorm et le titre de Körperwelten. La part ambient est ici représentée par Toroidh et la collaboration avec Drakh (deux titres non repris où que ce soit à ce jour). Tandis que Lorv (délirant !) et D.I.N. assument les côtés les plus leftfield et ovni des projets du Suédois. Un contenu très patchwork, représentatif en partie de l’état de la galaxie Nordvargr en 2002 (Toroidh était déjà en cours ainsi que les collaborations avec Drakh) mais peu révélateur en ce qui concerne le futur. Le premier album de Nordvargr, "Awaken", sortira peu de temps après cette compilation, et au regard du parcours du Suédois depuis cette époque "Enter Nordvargr" fait plus objet d’archives et de gourmandise pour les collectionneurs (ou les traqueurs de raretés) que d’album essentiel à la découverte de son œuvre.

note       Publiée le jeudi 7 mai 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Enter Nordvargr".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Enter Nordvargr".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Enter Nordvargr".

Twilight › jeudi 7 mai 2020 - 21:44  message privé !
avatar

Bien résumé...Je l'ai revendue car comme le dit Marco je n'y ai pas trouvé l'aperçu de l'oeuvre attendu, plutôt destiné aux pros qu'aux néophytes dont je fais partie.