Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNordvargr › Interstellar 2 (High End Version)

Nordvargr › Interstellar 2 (High End Version)

cd • 8 titres • 59:05 min

  • 1Transmission 5 / Transmitting emptiness11:14
  • 2Transmission 6 / Entering abandoned sector cosmos 6904:43
  • 3Transmission 7 / Kvasar09:25
  • 4Transmission 8 / Ultra deep field08:04
  • 5Transmission 9 / Barrier06:07
  • 6Transmission 10 / Expanding matter II11:06
  • 7Lost Transmission / Nova storm drop04:37
  • 8Transmission 11 / Song of Saturn (demo pre Interstellar)03:49

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Composé et enregistré en 2008, finalisé / masterisé en 2009 à la Villa Bohult.

line up

Nordvargr

remarques

Disponible initialement en téléchargement (titres 1 à 7) couplé avec l'album "Interstellar".
Réédité en CDr en 2 pressages de 100 exemplaires avec bonus.
2011 : disponible sous divers formats numériques sur le bandcamp de Nordvargr.

chronique

...vrrrooooooom... *ouverture de worm hole* Et hop ! Salut c’est moi le voyage intersidéral de Nordvargr… Comme promis je reviens avec une suite parce que vous laisser sur un "cliffhanger" c’est pas très sympa. D’ailleurs Lord Nordvargr n’avait pas daigné la présenter sur le même format CD, et vous ne pouviez me trouver qu’en téléchargement avec la première partie sur son site de l’époque (2009). Dans l’espace, on entend pas crier dit-on... Ça n’empêche pas les collectionneurs fous de hurler au scandale et de pousser pour une sortie physique. Alors dans sa grande bonté d’âme (et aussi par pitié), le Démiurge procure quelques centaines de petits Cdr (deux pressages de cent exemplaires, le second avec titre bonus) pour apaiser l’avidité des oreilles muettes (hé oui dans l’espace les oreilles sont aussi muettes). Pour le fond, vous prenez la chronique de  "Interstellar" et vous l’augmentez de remarques légèrement plus positives : plus de variations, moins de longueurs (moins chiant en fait), un son plus ample sans pour autant atteindre le lieu où se "suspendent les étoiles noires" (Lustmord). Cela est d’autant plus frustrant que par ailleurs le Suédois délivre quelques-unes de ses œuvres les plus abouties et impressionnantes de son début de carrière solo. Bref, une passade sans conséquences heureusement, encore que "Untitled Navigations I" sorti la même année replonge dans ces même travers.

note       Publiée le dimanche 3 mai 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Interstellar 2 (High End Version)".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Interstellar 2 (High End Version)".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Interstellar 2 (High End Version)".

Demonaz Vikernes › dimanche 3 mai 2020 - 16:57  message privé !

Interchangeable avec le premier en ce qui me concerne. Par contre, "Untitled Navigations I" est l'un de mes Nordvargr favoris !

Note donnée au disque :