Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFForgotten Tomb › Love's burial ground

Forgotten Tomb › Love's burial ground

9 titres - 65:12 min

  • 1/ Malus vivendi pt. I
  • 2/ Kill life
  • 3/ Alone
  • 4/ House of nostalgia
  • 5/ Malus vivendi pt. II
  • 6/ Love's burial ground
  • 7/ Slave to negativity
  • 8/ Forgotten Tomb 2003
  • 9/ Malus Vivendi pt. III

enregistrement

Elfo studios, Piacenza, Italie. Janvier - Fevrier 2004.

line up

Herr Morbid (chant, guitare, basse sur l'album), Algol (basse), Razor SK (guitare), Asher (batterie)

Musiciens additionnels : Nordvargr, Raison D'etre

remarques

La cover existe en deux versions, censurée ou non. Le morceau "Forgotten Tomb 2003" est une reprise du morceau "Forgotten Tomb" sur le premier Mcd du groupe.

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black/dark metal

Ahlàlà ce Herr Morbid, il en a vraiment marre de la vie... Il le crie, il l'hurle ("once again life is killing me" première ligne de "Alone) à tout bout de champ, mais cela n'a pas vraiment l'air de l'empêcher de nous balancer une nouvelle offrande de sa tombe oubliée. Ainsi "love's burial ground" marque déjà le troisième effort de cet italien "qu'il en a vraiment ras-le-bol de la vie". Pour celui-ci, Monsieur Morbide s'est enfin entouré d'un véritable line-up, apportant un peu de sang neuf à la composition, et a une fois de plus mis le paquet sur la prod'. Claire, assez puissante, millimétrée, parfaite pour beaucoup de groupes, mais qui ne convient pas vraiment à un groupe de dark/black dépressif tant l'ambiance crade et noire en prend un coup. On est assez loin de cette réverb' judicieusement utilisée sur "Springtime...". Bon je chipote d'entrée, on ne va pas non plus se plaindre que le son est trop bon, mais il y a un "je ne sais quoi" qui me chiffonne sur ce point... Passons aux compos. L'italien a intelligemment misé sur la variété, entre les compos et à l'intérieur même de celles-ci. Passages hyper speed bien black, ralentissement doom/dark très mélodiques à la old Katatonia, ambiance funèbre et disharmonieuse à la Dolorian, Forgotten Tomb réalise là une sorte de synthèse de ce qu'il sait faire. Comme à son habitude, le plagiat n'est pas toujours évité (l'intro de"Kill life" pompée à Dolorian une fois de plus), et certaines longueurs se font sentir ("House of nostalgia"), mais l'ensemble force le respect par sa constante qualité. On notera d'ailleurs une intéressante opposition entre les deux compositeurs, Herr Morbid créant des morceaux plutôt mélancoliques parsemés de nombreuses mélodies attachantes, et Razor Sk opérant dans un style beaucoup plus dysharmonique, à base d'arpèges dissonants et intermèdes lugubres. Seul bémol global : les plages ambientes signés MZ412 chiantes comme la mort qui coupent littéralement l'album (je les zappe toujours, pourtant j'aime beaucoup d'habitude...). En infrason, courtes, inutiles tout simplement, voilà bien quelque chose qui aurait pu fusiller l'album. Heureusement la qualité des compos nous fait seulement appuyer sur la touche "avance rapide". Entre "Kill life" véritable synthèse du style Forgotten tomb (sacrés breaks, du genre qui retourne les tripes quand mis à très haut volume), "Alone" nouveau morceau phare de dark/doom, "House of nostalgia" et son final très réussi, ou "Love's burial ground" aux mélodies noires comme l'ébène, l'auditeur se voit confronté à une musique souffrante, mélancolique et hurlante qui ne laisse pas complètement indifférent. Pourquoi 4 seulement alors ? Et bien, tout simplement parce qu'en regard des albums passés, "Love's burial ground" n'atteint pas la mélancolie de "Songs to leave" ni la noirceur de "Springtime depression", ce disque se pose en une synthèse très bien faite de ce qui se fait de mieux en matière de musique dépressive et mélodique, très recommandable pour découvrir le style... Ceux qui connaissent déjà bien risquent de ne pas être complètement convaincu. A vous de voir, pour ma part voilà ce que j'appelle un très bon moyen d'entrer dans le monde du dark/black dépressif...

note       Publiée le samedi 4 décembre 2004

partagez 'Love's burial ground' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Love's burial ground"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Love's burial ground".

ajoutez une note sur : "Love's burial ground"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Love's burial ground".

ajoutez un commentaire sur : "Love's burial ground"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Love's burial ground".

bloodyhours › samedi 16 mai 2009 - 22:12  message privé !

C'est un peu chiant au final...

Note donnée au disque :       
Marco › mercredi 5 septembre 2007 - 17:36  message privé !
avatar
huhu vu le reste de l'album c'est sûr...
pokemonslaughter › mercredi 5 septembre 2007 - 16:04  message privé !
avatar
qui ne servent absolument à rien d'ailleurs :)
Marco › mercredi 5 septembre 2007 - 15:55  message privé !
avatar
tiens j'avais jamais fait gaffe, ça n'est pas Raison d'Être qui participe à l'album, mais Nordvargr à qui l'on doit les "Malus vivendi" ;)
Nokturnus › mercredi 15 novembre 2006 - 20:40  message privé !
avatar
En effet, on dirait pas le même groupe (mais dans le mauvais sens du terme... Putain, c'est quoi ce chant clair ignoble et le solo heavy qui débarque comme, non pas un cheveux, mais une touffe de poils pubiens sur la soupe...) Enfin bon, si tout l'album est dans la même veine, c'est mal barré...
Note donnée au disque :