Vos commentaires

Vous êtes ici › Vos commentaires

Les derniers commentaires

résultats 141 à 160 sur un total de 170605 • page 8 sur 8531

SonsombreA funeral for the sun
Sonsombre - A funeral for the sun
born to gulo › vendredi 25 octobre 2019 - 23:08  message privé !

C'est dadark, ou bien ? Pas trop gogoth quand même ?

MogwaiMr Beast
Mogwai - Mr Beast
Fryer › vendredi 25 octobre 2019 - 22:32  message privé !

Young team et les BBC Sessions quand même

MacabreSinister slaughter
Macabre - Sinister slaughter
Nicko › vendredi 25 octobre 2019 - 21:16  message privé !
avatar

Groupe assez fun finalement. J'ai eu l'occasion de les rencontrer après un de leurs concerts. Ce sont effectivement de vrais passionnés du sujet !

HawkwindThe xenon codex
Hawkwind - The xenon codex
Nicko › vendredi 25 octobre 2019 - 21:09  message privé !
avatar

Pas encore eu l'occasion de le prendre, mais effectivement, les précédents albums ne sont pas terribles. Je suis curieux de voir ce que ça donne alors !

Note :       
MogwaiHappy Songs for Happy People
Mogwai - Happy Songs for Happy People
(N°6) › vendredi 25 octobre 2019 - 20:56  message privé !
avatar

"Mogwai, un groupe un peu chiant et un peu charmant" Dioneo, 2019.

"Ca c'est vrai ça". La mère Denis.

(impossible de se lasser de Hunted by a Freak, Ratts of the Capital, I Know You Are But What Am I ?, Stop Coming to My House)

(c'est désespérant de lire ses vieux coms, comme des momies mentales de vieilles opinions données dans d'autres vies)

Note :       
MogwaiCome on die young
Mogwai - Come on die young
(N°6) › vendredi 25 octobre 2019 - 20:10  message privé !
avatar

Arrête de me donner envie d'écouter du Mogwai que j'ai toujours pas écouté en 2019. Un peu chiant un peu charmant, c'est tout Mogwai résumé. J'ai par ailleurs toujours trouvé cette pochette terrifiante et ce titre allant parfaitement ensemble. Pourquoi j'avais pas acheté celui-là à la Fnac Bastille au début des années 2000, je sais pas.

MogwaiCome on die young
Mogwai - Come on die young
Dioneo › vendredi 25 octobre 2019 - 19:57  message privé !
avatar

Vos commentaires filés sur un autre Mogwai (Mr Beast) m'ont donné envie de ressortir "pour voir" le seul que j'ai d'eux en version physique, celui-ci - que j'avais choppé pour genre 1 ou 2 balles à un étal en le confondant vaguement avec le premier, parce que les deux ont "Young" dans leur titre. A l'époque je l'ai toujours trouvé un peu chiant et un peu charmant à sa manière toute personnelle - tout en l'écoutant pas mal en vertu de la deuxième partie de l'impression.

Maintenant ? Ben pareil un peu. Raccord avec l'affirmation de Proggy : on attend tout le long que ça pète, que "ça" vienne, que "ça" soit là, que ça... Que "ça", en fait. MAIS... Ben c'est aussi son fameux charme. C'est "post" rock parce que "post partum post mortem", avec tout le défait d'un truc à quoi on a cru passionnément, et toute la douceur la lourdeur la douleur la finesse des souvenirs, des impressions qui restent. Je prends pas Punk Rock, avec le sample de speach sur "je ne connais pas Johnny Rotten" etc. comme une blague ou un simple sarcasme. Plus du "on s'est fait eu (mais c'était bon, et on était bien - on a niqué la nique que ça nous avait fait)". Sinon ? Bah j'entends du Slint sans l'excitation à peine post-ado et américaine du film d'horreur psycho, de la violence qu'on aime en dessous et qu'on aime retenir. Du Bark Psychosis quand un soufflant ou deux ou un vibraphone s'en mêlent - mais en morne pluie grise sur un jour gris de Glasgow (... grise. CLiché ? J'y suis jamais allé mais sans doute. Mais ils font rien pour que pas). Et puis curieusement : j'en ai en fait retenu beaucoup de choses, de cet album, mélodiquement, et je les trouve moins pompières ici que dans les tics du genre - Kappa et MAy Nothing... entre autres, je me rends compte qu'elles me reviennent direct par cœur. Et le son est très, très détaillé, à vrai dire, y'a bien plus de subtilité de pressions et dépressions qu'on croirait d'abord. (Faut dire que j'ai mis assez fort). Bon...

Au même point donc : son charme tout personnel, à sa manière, "kind of". Et un peu chiant. Mais charmant. Mais sa chiantude à lui. Mais... Et merde : et c'est pareil. Et tout ça pour ça ? Eh... Mais j'ai toujours eu l'impression qu'il raconte ça aussi.

MogwaiMr Beast
Mogwai - Mr Beast
(N°6) › vendredi 25 octobre 2019 - 18:44  message privé !
avatar

Ah bah non, pour ça faut revenir à Young Team et pas bouger, pas bouger. Mais celui-ci est quand même pas si mal globalement, faut bien des passages calmemouemogentilchiantdoux pour contrebalancer les explosions (pas in the sky).

Note :       
The BreedersPod
The Breeders - Pod
zugal21 › vendredi 25 octobre 2019 - 17:22  message privé !

Je continue à pas comprendre cette note, ces 2 boules. C'est fruité, monté sur ressorts plus ou moins tendus, mélodieux, il y a une belle cohésion... Cela dit, je préfère à celui-ci ( et au second ) le " Title TK ", leur troisième,, qui est très dépouillé et brut, avec beaucoup de place pour basse/batterie, et harmonies vocales.

Note :       
DeathprodMorals and dogma
Deathprod - Morals and dogma
Cinabre › vendredi 25 octobre 2019 - 17:12  message privé !

Le petit dernier est vraiment pas fou... Décevant comme comeback.

Note :       
MogwaiMr Beast
Mogwai - Mr Beast
Klarinetthor › vendredi 25 octobre 2019 - 16:54  message privé !

Si c'est représentatif du meilleur niveau du groupe je ne suis pas près d'accrocher au Mog.

King CrimsonTHRAK
King Crimson - THRAK
(N°6) › vendredi 25 octobre 2019 - 15:02  message privé !
avatar

Le comeback de ouf. Je ne voudrais pas donner trop dans le cliché, mais c'est le meilleur album de King Crimson depuis X (mentionner le dernier album de King Crimson que vous aimez de bout en bout). C'est moi où il y a un côté un peu "grungy" dans Dinosaur, comme si le père Fripp c'était dit que Alice in Chains, c'était pas mal ? Pour le reste, si on reconnait la patte de la formation 80's, le son et les compositions sont beaucoup moins "de leur époque" ici (je sais, je viens de donner un contre-exemple), y a le côté plus rugueux de la période précédente avec cette approche contemporaine, surtout dans les instrumentaux, pas du tout daté ni pour l'époque ni pour maintenant. Allez, meilleur album depuis Discipline, pour ma part.

Note :       
HawkwindThe xenon codex
Hawkwind - The xenon codex
SEN › vendredi 25 octobre 2019 - 14:27  message privé !

Le tout dernier qui est sorti aujourd'hui est une surprise inattendue au vu des derniers albums !

Note :       
SwansFilth
Swans - Filth
Hallu › vendredi 25 octobre 2019 - 13:18  message privé !

Si vous voulez parler de Broadrick, voici ce qu'il dit des Swans : "The first Swans record I owned was the Young God EP, and it absolutely blew me away... it was a sound that I always wanted to hear, just the bleakest and blackest. The minimalist approach of the music, that was what really influenced me. It was non-genre-specific, with a total lack of baggage... purely abstract, surreal, and violent. It communicated to me in a very special way, and taught me that heavy metal could be stripped of everything and reduced to its most primal form." On l'entend bien l'influence, surtout au niveau du chant. Après il a surtout repris la répétition, le martellement, mais les riffs sont très différents mis à part le larsen, la dissonance (qui disparaitra plus tard). Mais y a clairement des morceaux où on se dit "tiens c'est pas Godflesh ça ?".

ElendLes ténèbres du dehors
Elend - Les ténèbres du dehors
Tallis › vendredi 25 octobre 2019 - 11:12  message privé !

Il a mal vieilli, celui-ci. Les harmonies de voix féminines sauvent l'ensemble mais les claviers sonnent quand même très cheap, avec le recul...

Note :       
UltravoxUltravox !
Ultravox - Ultravox !
Raven › jeudi 24 octobre 2019 - 14:34  message privé !
avatar

"I want to be a machine", ça fait coucou à Kraftwerk (même si c'est plus entre Bowie et une ballade krautrock)

Note :       
UltravoxUltravox !
Ultravox - Ultravox !
nicola › jeudi 24 octobre 2019 - 14:11  message privé !

« nous voulions créer une étrange amitié entre la Grande-Bretagne et l'Allemagne. »
Tu m’étonnes… j’ai cru un temps que le groupe était berlinois.

Note :       
UltravoxUltravox !
Ultravox - Ultravox !
Raven › jeudi 24 octobre 2019 - 13:54  message privé !
avatar

Vraiment étonnant, ce premier. Rien d'un brouillon de la suite, du tout, juste... différent. Frais. Je lui trouve une ambiance prog' par moments, bien plus que punk.

Note :       
ComusFirst Utterance
Comus - First Utterance
Twilight › jeudi 24 octobre 2019 - 09:20  message privé !
avatar

Je viens de pécho un petit coffret 3 cds intitulé 'Dust on the nettles' qui explore justement cette scène folk britannique sans cesse aux frontières du mysticisme sans jamais plonger finalement dans le chelou...Des babas de la ville qui allaient fumer dans la forêt...Mais il y a de belles choses justement, d'autres un peu plus niaises...

Note :       
ComusFirst Utterance
Comus - First Utterance
(N°6) › mercredi 23 octobre 2019 - 12:07  message privé !
avatar

Ce qui est drôle avec Comus, c'est qu'ils passeraient pour des babos maléfiques, alors qu'en fait c'étaient plutôt des gens de la scène arty londonienne, qui reprenaient des chansons de Velvet dans des clubs de folk fréquentés par Bowie. Un album inspiré du Masque de John Milton, avec moultes horreurs décrites sur ma foi de la très belle musique. De Comus à Momus, finalement, y a pas si loin en fait (premier album folk tiré de la Bible pour l'écossais).

Note :