Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGenesis › Invisible touch

Genesis › Invisible touch

  • 1999 • Virgin VJCP-68108 • 1 CD

8 titres - 42:51 min

  • 1/ Invisible Touch (3:26)
  • 2/ Tonight, Tonight, Tonight (8:50)
  • 3/ Land of Confusion (4:44)
  • 4/ In Too Deep (4:57)
  • 5/ Anything She Does (4:06)
  • 6/ Domino [In the Glow of the Night / The Last Domino] (10:41)
  • 7/ Throwing It All Away (3:48)
  • 8/ The Brazilian (4:49)

enregistrement

The Farm, Surrey, Angleterre, 1985-1986

line up

Tony Banks (claviers, chœurs), Phil Collins (batterie, percussions, chant), Mike Rutherford (guitares, basse, chœurs)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
pop
Styles personnels
pop 80's

Huit titres, six tubes. Faites le calcul. Les prétentions artistiques du groupe qui nous avait desservi autrefois quelques solides albums tels que "Foxtrot" ou "Wind & Wuthering" ont définitivement quitté le navire. Les percussions électroniques figent à jamais ce disque dans un espace-temps qu'on aimerait vite oublier, et ce ne sont pas l'atmosphérique "Tonight, Tonight, Tonight" ou l'instrumental "The Brazilian" qui arriveront à racheter cet essai. Avec cet album, Genesis devient énorme, mais aussi plus que jamais insupportable. Le seul mérite qu'on peut peut-être lui conférer est d'avoir été fédérateur, et suffisament motivant que pour pousser quelques curieux (dont votre humble serviteur) à aller piocher dans leur passé pour y déceler les pépites que l'on sait. N'empêche, le titre de l'album résume très bien à lui seul leur nouvelle philosophie : devenir transparent.

note       Publiée le jeudi 4 juillet 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Invisible touch".

notes

Note moyenne        31 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Invisible touch".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Invisible touch".

zugal21 › vendredi 11 décembre 2020 - 18:37 Envoyez un message privé àzugal21

Il fait ici son effet 5 boules si pas écouté trop trop souvent .

Note donnée au disque :       
Raven › vendredi 11 décembre 2020 - 17:31 Envoyez un message privé àRaven
avatar

Coupable de quoi ?

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › vendredi 11 décembre 2020 - 16:43 Envoyez un message privé àAladdin_Sane

Même pas honte. Je l'aime bien cet album putassier années 80, pour son tube imparable ("Land of confusion" et son clip génial), ses relents prog ("Domino" et sa deuxième électro) et même son petit instrumental final ("The Brazilian", merci Tony Banks). Un vrai plaisir coupable.

Note donnée au disque :       
Kagoul › mercredi 24 février 2016 - 16:30 Envoyez un message privé àKagoul

Un de mes Genesis préféré et je n'ai pas honte ^^ ça me rappelle tellement de choses ! toujours aussi péchu et réjouissant :-)

Note donnée au disque :       
zugal21 › lundi 22 juin 2015 - 17:05 Envoyez un message privé àzugal21

Pour ma part, je connaissais seulement Abacab, à l'époque. Et "Mama" en single. Je dois avouer que c'est le "cassage", cette note donnée à celui-ci, qui m'a mené à écouter un triple best of il n'y a pas si longtemps, et à choper du Genesis-Phil Collins ensuite, format albums. Celui-ci, acheté puis écouté de près quelques petites fois, me ravit. A l'époque où ça passait en tubes à la radio, j'écoutais très peu la radio. Du coup tout ceci sonne neuf à mes oreilles, et fort réjouissant aussi.

Note donnée au disque :