Vos commentaires

Vous êtes ici › Vos commentaires

Les derniers commentaires

résultats 121 à 140 sur un total de 178590 • page 7 sur 8930

NasThe Lost Tapes
Nas - The Lost Tapes
nowyouknow › jeudi 29 avril 2021 - 22:12  message privé !

Ça existe, tu as dû passer à côté (Nasir le titre, de mémoire). J’avais pas écouté. Collabo MC/producteur de mémoire

SwervedriverRaise
Swervedriver - Raise
GrahamBondSwing › jeudi 29 avril 2021 - 17:36  message privé !

29 ans qu’il était dans ma TLTL (To Listen To List) ! Et un de moins ! RAF : 392 576… La pochette m’avait tapé dans l’œil, la chronique de Ducayron dans le numéro de Janvier 92 de R&F était alléchante… Oui mais – Juste pour expliquer, aux plus jeunes – dans le même mois, tu avais un Michael Jackson (d’avant les ennuis judiciaires), le double Live de Slayer (ouch ! j’ai avalé une dent), le premier 2Pac (carrément incognito), The Dubrovniks (étoile filante ! enfin "filante" c'est sûr, "étoile" je sais pas) et un certain « Loveless » entre autres… alors mon argent de poche m’obligeait assez rapidement à établir certaines priorités (bonnes ou mauvaises… c’est une autre histoire).
Et Raise, au fait ? Tout bien écrit comme ci-dessus : du bonheur !

Note :       
Black SabbathTechnical ecstasy
Black Sabbath - Technical ecstasy
CeluiDuDehors › jeudi 29 avril 2021 - 16:15  message privé !

L'expérimentation a pris le pas sur les gros riffs, mais ça fonctionne totalement. C'est une évolution assez logique après Sabbath bloody Sabbath et Sabotage en fait, peut être même le choix le plus logique...soit ils remettaient le couvert comme sur Sabotage, ou alors revenir aux gros riffs comme dans le passé...le groupe a finalement opté pour laisser plus de place aux arrangements. Ce que j'aime sur celui-ci et "Never say die" c'est que le groupe est libre et ne se fixe aucune limite, on aime ou pas le résultat mais le groupe refuse de se reposer sur ses lauriers, et c'est tout à leur honneur.

Note :       
Black SabbathReunion
Black Sabbath - Reunion
CeluiDuDehors › jeudi 29 avril 2021 - 16:07  message privé !

Les +; son excellent, superbe setlist avec quelques bonnes surprises (Sabbath bloody Sabbath et Spiral Architect!!). Les -; Ozzy Osbourne.

Note :       
Jethro TullThick as a brick
Jethro Tull - Thick as a brick
Demonaz Vikernes › jeudi 29 avril 2021 - 15:47  message privé !

Après Aqualung c'est vers cet album que je me suis dirigé (parce que bien bouleversé par le Niemandswasser de Current93), et le moins qu'on puisse dire c'est que ça n'a pas grand chose à voir ! Il m'a fallu un paquet d'écoutes pour réussir à rentrer dedans, mais ça en valait la peine, et sans atteindre la perfection du précédent, on est quand même pas loin. Je ne ressent aucune longueur de mon côté, ni moments faibles (des moments forts par contre il y en a ! The Poet and the Painter, Legends and Believe in the Day, ...). Superbe album.

Note :       
Black SabbathPast lives
Black Sabbath - Past lives
CeluiDuDehors › jeudi 29 avril 2021 - 15:36  message privé !

Produit mercantile douteux...un live déjà dispo (Live at last), et 2 lives totalement tronqués alors que l'intégralité des 2 concerts était disponible. Et le running order...pourquoi mettre des morceaux de 1970, puis les morceaux de 1975 au milieu, puis retour en 1970? Qui a décidé ça ? Heureusement que la musique est bonne, bonne, bonne...

Note :       
Black SabbathBorn again
Black Sabbath - Born again
CeluiDuDehors › jeudi 29 avril 2021 - 15:17  message privé !

Pour un one-off et vu les circonstances cet album est quand même assez abouti, malgré une production dégueulasse...pas un chef d'œuvre mais "Disturbing the priest", "Born again" et le massif "Zéro the hero" sont du Sabbath haut de gamme!

Note :       
Black SabbathForbidden
Black Sabbath - Forbidden
CeluiDuDehors › jeudi 29 avril 2021 - 15:10  message privé !

Il n'y a pas grand chose à sauver sur celui-là...un groupe en bout de course, une nouvelle tentative (ratée) de moderniser leur son...assez crasseux ici d'ailleurs. Aucune idée nouvelle, même le très professionnel Tony Martin est poussif sur cet effort. 2 boules parce que "Kiss of Death" est quand même un brave morceau, mais faut en vouloir pour aller au bout. Mettre la meme note à cet album qu'à Eternal Idol ou Headless cross me laisse perplexe! Si je devais classer les albums de Sabbath avec Tony Martin l'ordre irait du premier au dernier avec une descente linéaire à chaque album...un groupe stable à priori devrait s'améliorer avec le temps mais cette période Martin a vraiment signe le déclin de Black Sabbath jusqu'à la réunion avec Ozzy...

Note :       
Black SabbathCross purposes
Black Sabbath - Cross purposes
CeluiDuDehors › jeudi 29 avril 2021 - 15:02  message privé !

Black Sabbath tente ici de se moderniser, il y reste quelques bons titres mais c'est globalement pas folichon, c'est celui que j'aime le moins de leur discographie, avec le suivant...

Note :       
Black SabbathTyr
Black Sabbath - Tyr
CeluiDuDehors › jeudi 29 avril 2021 - 13:58  message privé !

Troisième album "power metal" avec Tony Martin et la formule commence vraiment à s'essouffler...pas mauvais mais redondant.

Note :       
Black SabbathHeadless cross
Black Sabbath - Headless cross
CeluiDuDehors › jeudi 29 avril 2021 - 13:57  message privé !

Presque aussi bon que Eternal Idol, les compos sont solides, Iommi est toujours excellent, on sent bien que Tony Martin a eu cette fois son mot à dire, son chant a pris une autre dimension et les arrangements autours de lui ont pris de l'ampleur, les sons ont assez mal vieilli celà dit...au final l'album est plus lisse que le précédent mais quand même bien sympathique.

Note :       
Black SabbathDehumanizer
Black Sabbath - Dehumanizer
CeluiDuDehors › jeudi 29 avril 2021 - 13:49  message privé !

Les notes sont vraiment très dures... "Computer God", "TV crimes", "Master of insanity" et surtout "I" sont tout à fait au niveau des classiques qui sont sur Heaven and hell et Mob Rules. Iommi sonne hyper gras et énergique, et que dire de Dio, il n'a jamais sonné aussi agressif dans toute sa carrière. Le problème de cet album ? Être sorti en 1992...

Note :       
Soeur Marie KeyrouzChant Byzantin - Passion Et Résurrection
Soeur Marie Keyrouz - Chant Byzantin - Passion Et Résurrection
CeluiDuDehors › jeudi 29 avril 2021 - 13:18  message privé !

J'ai beaucoup écouté de musique Byzantine depuis toutes ces années et je ne peux que vivement recommender ; Marcel Peres et son ensemble Organum (chant de l'église de Rome), l'ensemble Théodore Vassilikos, ainsi que n'importe quoi de Lycourgos Angelopoulos (pour sa musique sacrée) et de Christodoulos Halaris (principalement pour sa musique profane, son anthologie de la musique séculaire Byzantine est phénoménale !).

Note :       
DisfearA Brutal Sight of War
Disfear - A Brutal Sight of War
CeluiDuDehors › jeudi 29 avril 2021 - 12:58  message privé !

Absolument, je suis du même avis...on pourrait même parler de "3eme vague" parce que la mélodie et les atmosphères vont prendre de plus en plus de place chez quasiment tous les groupes importants de cette scène à partir de la fin des années 90. J'ai d'ailleurs une théorie sur ce sujet...l'influence du black metal! Certains musiciens black metal se sont vivement intéressés au genre, voire s'y sont essayés (ex Fredrik Andersson (Marduk) dans Moment Maniacs avec Tomas Jonsson d'Anti-Cimex/Wolfpack). Les contacts entre zicos sont évidents, et les groupes punks ont partagé de plus en plus souvent des affiches avec des groupes de ce genre, donc ça me paraît pas totalement incongru que l'influence finisse par apparaître. L'arrivée du style black/crust moderne qui apparaît juste après pourrait aussi être retracée à ces premiers "crossovers" black/d-beat suédois.

Note :       
NasThe Lost Tapes
Nas - The Lost Tapes
luapluap › jeudi 29 avril 2021 - 09:09  message privé !

J'aurais bien vu un album Kanye x Nas, j'imagine une belle alchimie.

Paradise LostHost
Paradise Lost - Host
cantusbestiae › mercredi 28 avril 2021 - 23:24  message privé !

Toujours d'accord avec mon commentaire d'il y a plus de 10 ans, cela étant, j'ai très souvent "So much is lost" dans la tête alors que j'écoute très peu cet album. La preuve que ça fonctionne. A choisir je préfère "Host" aux derniers Ulver en matière de Depeche Mode worship.

Note :       
DisfearA Brutal Sight of War
Disfear - A Brutal Sight of War
Marco › mercredi 28 avril 2021 - 23:19  message privé !
avatar

Oui l'empreinte death metal est plus marquée sur le suivant et surtout le troisième, Everyday Slaughter. Je m'arrête là d'ailleurs, le dernier en date avec Lindberg de At The Gates est plus death melo et du coup je trouves ça beaucoup moins abrasif, voire chiant...

Note :       
DisturbedThe sickness
Disturbed - The sickness
Raven › mercredi 28 avril 2021 - 22:19  message privé !
avatar

Disons qu'elle est très professionnellement ratée.

Note :       
DisturbedThe sickness
Disturbed - The sickness
GrahamBondSwing › mercredi 28 avril 2021 - 22:09  message privé !

Mais quelle reprise pourrie de "Shout" ! Quelle erreur d'avoir accélérer le tempo... Les Deftones, Manson ou... même Linkin' auraient fait mieux.

DisfearA Brutal Sight of War
Disfear - A Brutal Sight of War
CeluiDuDehors › mercredi 28 avril 2021 - 21:54  message privé !

Disfear est un des fers de lance de la "seconde vague" d-beat suédoise, la différence avec la première vague (les Mob47, CrudeSS, Anti-Cimex et les autres déjà cités...) est que l'influence du métal extrême - celle du death suédois en particulier - est palpable. Si le retour d'Anti-cimex peu de temps avant avait redonné du peps à un style qui s'était plus ou moins éteint en 85 (en tout cas dans leur pays), Disfear a largement contribué à la renaissance de cette scène suédoise qui deviendra peut être la scène punk la plus excitante des années 90. Un groupe incontournable pour qui aime ce style.

Note :