Les derniers commentaires

résultats 61 à 80 sur un total de 165166 • page 4 sur 8259

StormkeepTales of Othertime
Stormkeep - Tales of Othertime
R_ONE › vendredi 21 janvier 2022 - 10:11 Envoyez un message privé à R_ONE...

Plus digeste que Bal-Sagoth c'est vrai, pas dur en meme temps, et pour les autres influences que tu cites c'est tout a fait vrai aussi. Ca donne l'impression d'un pot pourri de tout ca, mais un pot pourri qui traine sur l'etagere des chiottes depuis 20 ans et qui n'a plus aucune odeur. Si c'est pour ecouter un truc qui fait que singer les vieux alors autant ecouter les vieux directement.

@rastignac, la remarque sur la hype ne te concernait pas, c'etait pour faire remarquer que le prosélytisme des amerloques sur ce disque est gonflant a force.

Message édité le 21-01-2022 à 10:13 par R_One

StormkeepTales of Othertime
Stormkeep - Tales of Othertime
Rastignac › vendredi 21 janvier 2022 - 10:09 Envoyez un message privé à Rastignac...
avatar

Le propre des chroniques c'est qu'elles sont écrites à un moment donné. Je les retouche pas si je change d'avis ensuite, et y a plein de choses que j'ai décrites ici que j'ai aimé et que j'aime plus, et vice versa. C'est un point de vue, à un moment donné, mais en tout cas, vu l'uniformité des productions dans le métal extrême, quand il y a quelque chose qui émerge un tout petit peu, ben j'ai tendance à me surexciter !

Quant à la supposée hype, j'écris pas sur ceux qui se vendent bien (ça reste relatif tout ça quand même) et qui ne me disent rien. Exemples parmi plein d'autres : Wayfarer, dont Stormkeep est une excroissance, me fait soupirer d'ennui en trois minutes...

Message édité le 21-01-2022 à 10:10 par Rastignac

Note :       
Cypress HillIII : Temples Of Boom
Cypress Hill - III : Temples Of Boom
Dioneo › vendredi 21 janvier 2022 - 10:07 Envoyez un message privé à Dioneo...
avatar

Un poil foncedé au Pfeizer#3, et la tronche toujours bien immergée dans les considérations de Barney Hoskins sur l'Ombre qui Rampe d'une époque à l'autre dans la (musique de la) Ville du Soleil Implacable, je m'envoie ce trip à la fois nocturne et brûlé de la bande à B-Real, Muggs et cie. Bah c'est fort compatible avec mon état légèrement frissonnant, c't'affaire. Et ça restera je crois - passées mes années de prime jeunesse à surtout faire tourner sans répit le Black Sunday d'avant - le disque de Cypress que je trouve le plus fantastique, à la fois plombé-réalité et totalement fantasmagorique, dans les délires du Bibi comme dans ce son psychédélique cramé, funky-groove à mort et flippé tout autant. Doooope, Man.

Message édité le 21-01-2022 à 16:30 par dioneo

Note :       
StormkeepTales of Othertime
Stormkeep - Tales of Othertime
Rikkit › vendredi 21 janvier 2022 - 10:01 Envoyez un message privé à Rikkit...

@: Rastignac J’te trouve ptet un peu trop enthousiaste dans ta kro, mais rien qu’en la lisant je me suis repassé le skeud et c’est hyper hyper bien fait. Bien plus digeste que n’importe quel Bal Sagoth (n’en déplaise à R_ONE). Y a du dissection/black Melo a la suédoise mais y a aussi ste mystique propre aux deux premiers Dimmu (enfin surtout le premier) et Obtained Enslavement. C’est du black qui brille et qui luit d’une jolie lueur. Pas certain par contre qu’il tienne les écoutes sur la longueur, mais c’est un très bel exercice de style.

Note :       
CoilMusick To Play In The Dark²
Coil - Musick To Play In The Dark²
Nijiumu › vendredi 21 janvier 2022 - 09:58 Envoyez un message privé à Nijiumu...

Pour ceux que ça intéresse, Dais Records (qui avait déjà réédité le volume 1 en 2020) va rééditer l'album en avril: https://smarturl.it/coil-mtpitd2

StormkeepTales of Othertime
Stormkeep - Tales of Othertime
R_ONE › vendredi 21 janvier 2022 - 09:38 Envoyez un message privé à R_ONE...

Vu la hype des amerloques sur le net concernant ce disque je suis allé jeter une oreille dessus par curiosité. J'ai été bien déçu de me retrouver face a une sorte de Bal-Sagoth 30 ans plus tard en moins rigolo. J'ai pas eu le courage de l'écouter deux fois.

CoilTime Machines
Coil - Time Machines
Sartoris › vendredi 21 janvier 2022 - 09:24 Envoyez un message privé à Sartoris...

Avec ça, je n'ai plus peur de passer 4h en visio. Et après j'enchainerai avec Naldjorlak de Eliane Radigue.

Paradise LostGothic
Paradise Lost - Gothic
Ntnmrn › jeudi 20 janvier 2022 - 19:57 Envoyez un message privé à Ntnmrn...
avatar

Ok, donc les leads des Memoria Vetusta viennent de là ! Du reste, ce disque est dans le top 10 de Vindsval, qui, du reste, comporte 11 albums : https://www.webzinelescribedurock.com/2019/01/interview-vindsval-blut-aus-nord.html

Pink FloydMeddle
Pink Floyd - Meddle
Coltranophile › jeudi 20 janvier 2022 - 16:34 Envoyez un message privé à Coltranophile...

Toujours impossible de rentrer dans ce truc. La surface est tellement lisse. Une certaine idée de l'hygiène en musique.

Note :       
The DoorsMorrison Hotel
The Doors - Morrison Hotel
Dioneo › jeudi 20 janvier 2022 - 15:57 Envoyez un message privé à Dioneo...
avatar

Je "remonte" toute la disco du groupe (de L.A. Woman au sans-titre, donc) tout en lisant "Waiting for the Sun", le bouquin de Barney Hoskins sur l'histoire de la musique à L.A., en ce moment... Ben j'avoue que réécouter celui-là en lisant les chapitre sur la ville juste avant/juste après Manson et Altamont, le sentiment de l'horreur et du désastre qui y rôdait sans cesse, le côté redescente abrupte mais "qu'ils auraient dû voir venir" de cette période, ça me fait entendre autrement des chansons comme Waiting for the Sun, justement, Ship of Fool, The Spy ou même Maggie McGill. Morrison ne joue plus du tout au Grrand Pouëte Sentimentââl du Sunstrip mais empoigne de bout en bout du disque le rôle de narrateur du désastre rampant/planant qu'il avait toujours aussi été (The End, People Are Strange...). Le groupe, en même temps, joue plus sophistiqué que jamais tout en dégraissant - pas de longues pompes de solo d'orgue à la Light My Fire ou Whe the Music's Over, ici, mais des pistes de guitares audiblement doublées, harmonisées, un travail sur les textures de claviers... Le son est moins crassé qu'il le sera sur L.A. Woman mais cette relative limpidité du truc le rend différemment inquiétant, comme une vision bien trop précise au réveil d'un rêve dégueulasse, qui reste et s'explicite dans la lumière soudaine. C'est là, je trouve, qu'on comprend le mieux tout ce qu'un groupe comme le BÖC a pu trouver chez eux, ou même les Stranglers plus tard, sans parler d'une flopée de goths à orgue ou pas, à blues ou pas, en Étasunie ou en Europe (sans doute ailleurs aussi)... Vraiment un de ceux que je trouve sans rien de trop celui-ci - avec donc le suivant et dernier... Et peut-être bien le premier, mais j'en suis pas encore là de ma remontée donc, on verra si Light My Fire ou Alabama Song passent à nouveau, ici (j'en ai été un moment écœuré, mais peut-être surtout de les avoir vraiment beaucoup trop entendues, en fait, circa le naveton d'Oliver Stone notamment).

Albert MarcœurAlbum à colorier
Albert Marcœur - Album à colorier
Dioneo › jeudi 20 janvier 2022 - 14:25 Envoyez un message privé à Dioneo...
avatar

"Voilà ce qu'on gagne à fréquenter des fans de Magma".

Non mais blague à part, m'a jamais dérangé cette voix, perso. Pi je sais pas, pour en revenir aux artistes à fans parfois un brin psychorigides : je la trouve pas pire que les parties vocales de certains trucs de Zappa par exemple, à base de prouts labiaux et autres divers bruitages et voix d'abrutis affectées. Chaipas si chez Marcœur ça relève plus ou moins que chez l'autre du conceptuel mais j'avoue que je vois pas trop en quoi ce serait plus un obstacle ici qu'en Moustachie sur Laurel Canyon, donc, "au hasard". (Je précise que je ne suis pas allergique à tout Zappa, hein, j'ai même fini par aimer pas mal de ses trucs en gros de sa période des débuts à vers la fin seventies - donc pas avares en conneries vocales... Bon, j'avoue, la plupart des trucs des années 80 et après que j'ai pu écouter j'ai plus, parfois beaucoup, BEAUCOUP plus de mal... Mais bref).

Pi faut pas s'énerver : quand on s'énerve on rate toujours. (Je sais, c'est pas sur celui-là).

T2It'll all work out in boomland
T2 - It'll all work out in boomland
Giboulou › jeudi 20 janvier 2022 - 14:20 Envoyez un message privé à Giboulou...

Effectivement cet album est vraiment sublime. J'adore particulièrement le son, les arrangements (mellotron, cuivres, pianos qui arrivent toujours au bon moment) et le jeu de guitare, assez original pour l'époque (qui me fait penser à certains moments à Death- le groupe de blacks de Detroit - quand ça part en vrille). Et contrairement à la chronique, je trouve que "morning" est bien construit même si plusieurs écoutes sont nécessaires pour l'apprécier. À noter également que "no more white horses" est une composition originale du groupe Please lequel comptait dans ses rangs le batteur et le bassiste de... T2.

Message édité le 20-01-2022 à 14:21 par Giboulou

Albert MarcœurAlbum à colorier
Albert Marcœur - Album à colorier
Vilain Barbu › jeudi 20 janvier 2022 - 12:04 Envoyez un message privé à Vilain Barbu...

Alors musicalement, ça tue

Les paroles sont super

Les arrangements excellents

MAIS CETTE VOIX PUTAIN

Ce PUTAIN de CANCER du CUL bordel !!!

"Agneugneugneu oui je chante mal c'est fait exprès" CONNARD va

Bon je l'écoute quand même assez souvent, mais sa voix c'est LE truc qui fait que je peux montrer ça à personne, il suffit que le gars en face soit pas sensible aux charmes des instruments à vent et il va me regarder comme si j'étais un attardé resté coincé à 8 ans d'âge mental qui a décidé d'écouter un Henri Dès Eco+ qui fait des chansons sur le jus d'abricot quoi

C'est bien, mais ça fait partie des trucs que j'écoute uniquement avec un casque isolé, et encore pas trop fort, de peur qu'on m'entende, avec Halloween, Jo le Crapaud et Rudolf Eb.er. Et d'ailleurs, le mec qui m'a filé ce skeud m'a bien briefé avant aussi, je pense qu'il ressent la même chose

T2It'll all work out in boomland
T2 - It'll all work out in boomland
Aladdin_Sane › jeudi 20 janvier 2022 - 11:52 Envoyez un message privé à Aladdin_Sane...

J'en remets une couche. Cet album est vraiment très bon. Je viens d'acquérir une version avec des titres en plus (un second album jamais publié jusque là et des titres de la période 71/72). Je comprends que Landberk ait repris "No more white horses", ce titre est fabuleux !

Note :       
Sopor Aeternus And The Ensemble Of ShadowsAverno / Inferno
Sopor Aeternus And The Ensemble Of Shadows - Averno / Inferno
Wotzenknecht › jeudi 20 janvier 2022 - 07:35 Envoyez un message privé à Wotzenknecht...
avatar

Ca alors, j'ai lâché mes deniers pour son Book of Lyrics et j'ai zappé celui-ci. À tenter, assurément.

Arcade FireFuneral
Arcade Fire - Funeral
Chris › mercredi 19 janvier 2022 - 20:37 Envoyez un message privé à Chris...
avatar

Bah oui je l'écoute encore ! Çe truc bute tout simplement : authentique, mélodiquement parfait et tellement a fleur de peau... Ça fout les poils à quasi chaque titre. La classe quoi...

Note :       
Bad BrainsBad brains
Bad Brains - Bad brains
azfazz › mercredi 19 janvier 2022 - 16:44 Envoyez un message privé à azfazz...

Pas réécouté depuis des années, mais ce disque vieillit plutôt bien !

Message édité le 19-01-2022 à 16:46 par azfazz

Note :       
DoomPeel Sessions
Doom - Peel Sessions
nicola › mercredi 19 janvier 2022 - 13:20 Envoyez un message privé à nicola...

On dirait du Napalm Death des débuts (FETO demo). C’est vachement bien, ce truc.

Michel HouellebecqPrésence humaine
Michel Houellebecq - Présence humaine
Alfred le Pingouin › mercredi 19 janvier 2022 - 12:27 Envoyez un message privé à Alfred le Pingouin...

Celui avec Jean-Jacques Birgé est excellent

Cirith UngolFrost and Fire
Cirith Ungol - Frost and Fire
KlaY › mercredi 19 janvier 2022 - 10:45 Envoyez un message privé à KlaY...

Génial ce Frost & Fire mais je trouve la suite, notamment King of the Dead, largement supérieure. De l'aveu du groupe ils s'étaient pas mal bridés sur Frost & Fire dans l'espoir d'atteindre un public plus large, et en voyant que ça marchait pas, les gars se sont défoulés sur King of the Dead.