Vous êtes ici › Les groupes / artistesAArchgoat › All Christianity ends

Archgoat › All Christianity ends

cd • 4 titres • 17:37 min

  • 1Ascension towards the promethean fire05:10
  • 2Crown cloaked with death03:46
  • 3Nightside prayer03:39
  • 4The semen of anti-mastery05:02

enregistrement

Enregistré du 4 au 6 juin 2021

line up

Lord Angelslayer (chant, basse), Ritual Butcherer (guitare), Goat Aggressor (batterie)

Musiciens additionnels : VnΩM (claviers), Korpus Abortuum (chant, claviers), Werwolf (chant)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
primaire et bestial

Inlassablement, Archgoat continue son travail de sape ! 30 ans à nous abreuver de black metal toujours plus primaire, toujours plus démoniaque, le trio finlandais nous sort déjà de nouveaux morceaux seulement 5 mois après son dernier album en date, "Worship the eternal darkness". Ici, ce "All Christianity ends" propose 4 morceaux issus des sessions d'enregistrement de cet album justement. La formule n'a pas changé d'un poil, mais ça, on s'en doutait. On reste dans ce black metal poisseux, lourd, agressif et totalement démoniaque avec cette voix bourrée d'effets et ces quelques notes de claviers afin de renforcer l'aspect messe noire de la musique du groupe. Et comme sur le précédent album, l'inspiration est au rendez-vous. Au niveau du jeu des 7 différences, j'ai connu plus facile. J'imagine que s'ils n'ont pas intégré ces morceaux à l'album, c'est pour ne pas avoir un disque de plus d'une heure et donc, ils sortent cet EP un peu plus tard. J'imagine que cela peut être une bonne raison. Après, en décortiquant un peu plus, on peut dire qu'il y a un côté légèrement plus roots que sur l'album avec des riffs accrocheurs rappelant leur premier album, "Whore of Bethlehem", mais sur l'ensemble, les différences sont minimes. Et franchement, le résultat est là, ce 4-titres est très bon, je le trouve même meilleur que l'album. La production est massive et les compositions particulièrement intenses. Je pourrais vous dire d'aller lire la chronique de l'album sorti 5 mois plus tôt tellement je pourrais faire une redite de ce que j'ai écrit à l'époque. On a la même atmosphère maléfique, ces mêmes enchaînements entre parties de blasts ultra-furieuses et mid-tempos démoniaques qui marquent l'arrivée des orgues afin de renforcer l'aspect religieux du rendu, avec sacrifice de chèvres inclus. Petite curiosité ici, ils ont réutilisé leur tout premier logo, celui de leur première démo, "Jesus spawn", et qu'ils n'avaient pas réutilisé depuis ! Lord Angelslayer n'en a pas fini avec nous et continue de nous abreuver d'odes sataniques. Et y'a pas à dire, mais il sait y faire le bougre ! Si vous pensiez vous en sortir encore pendant 2-3 ans avant une nouvelle fournée d'hymnes au Malin, Archgoat vous prend par surprise au bout de quelques mois pour remettre un p'tit coup de blasphèmes dans vos soirées solitaires et le résultat est là. 4 titres excellents pour à peine plus d'un quart d'heure, "emballez, c'est pesé", et hop on se fait de nouveau avoir ! Satan est toujours présent, surtout là où on ne l'attend pas !

note       Publiée le vendredi 4 novembre 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "All Christianity ends" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "All Christianity ends".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "All Christianity ends".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "All Christianity ends".

Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
avatar

Idéal pour aller faire les courses en ford fiesta, énervé et libidineux. L'EP de 2022 !