Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMetallica › Death magnetic

Metallica › Death magnetic

  • 2008 • Vertigo 00602517737280 • 1 CD digipack

cd • 10 titres • 74:42 min

  • 1That Was Just Your Life07:08
  • 2The End of the Line07:52
  • 3Broken, Beat & Scarred06:25
  • 4The Day That Never Comes07:56
  • 5All Nightmare Long07:57
  • 6Cyanide06:39
  • 7The Unforgiven III07:46
  • 8The Judas Kiss08:00
  • 9Suicide & Redemption09:57
  • 10My Apocalypse05:02

enregistrement

Enregistré entre avril 2007 et mai 2008 aux Sound City Studios, aux LA Studios et au HQ

line up

Kirk Hammett (guitares), James Hetfield (chant, guitares), Robert Trujillo (basse), Lars Ulrich (batterie)

remarques

chronique

Allez, fallait bien en parler de ce nouveau Metallica, 5 ans après le très décrié "St. Anger". Voici donc la cuvée 2008 de Metallica, premier album avec Robert Trujillo à la basse. Faut se rendre à l'évidence, les américains se sont pas foutu de la gueule du monde avec cet album. C'est pas le disque ultime, mais quand même, il envoie du charbon méchamment ! Les 2 premiers tiers de l'album sont tout bonnement excellents. Ils gardent toujours leurs structures à rallonge, mais là, en plus, ils balancent des gros riffs très typiques de leurs années 80, très thrash metal, mais avec un son plus actuel sans pour autant perdre en agressivité. Je fais parti de ceux qui ont beaucoup apprécié "St. Anger" pour ce côté décalé et différent. Là, avec ce "Death magnetic", je le trouve tout aussi réussi, mais dans un style plus direct et facile d'accès et surtout très inspiré. Ca respire la spontanéité et en plus, ça marche vachement bien. La touche Metallica qui a fait leur succès est définitivement de retour, c'est quasiment un retour aux sources après une décennie à expérimenter divers horizons. Là, on peut le dire bien haut, Metallica joue du thrash metal. Les solos sont de retour et là dessus, putain, ça fait du bien. "All nightmare long" n'est qu'un simple exemple pour illustrer cet état de fait. Je sens juste une petite baisse de régime à partir de "The unforgiven III" mais la fin, avec "My apocalypse", permet au groupe de terminer l'album sur une bonne touche bien brute de décoffrage !! Inutile de dire qu'avec ce nouvel album, Metallica renoue avec sa gloire passée et, j'imagine, une bonne partie de ses fans des années 80 (et puis, même le logo d'origine est de retour !). Bref, du très bon boulot de la part des californiens.

note       Publiée le mardi 31 mars 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Death magnetic".

notes

Note moyenne        51 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Death magnetic".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Death magnetic".

stickgrozeil › jeudi 20 mai 2021 - 21:31 Envoyez un message privé àstickgrozeil

Bon, puisqu'on me l'a fortement suggéré par ailleurs... J'aime pas Metallica, mais "ça", j'aime bien.

Non, plus sérieusement : il faudra songer à dire à Rick Rubin de prendre sa retraite, parce que saloper cet album mais surtout 13 de Black Sabbath, c'est retour à l'EHPAD sans déambulateur

Kissthecatconcept › mardi 23 février 2021 - 15:30 Envoyez un message privé àKissthecatconcept

Etouffe-chrétien et beaucoup trop sucré, tout n'est pas recommandable, mais la fougue et le savoir-faire sont là.

Note donnée au disque :       
zugal21 › jeudi 15 août 2019 - 06:14 Envoyez un message privé àzugal21

Percutant.... Et pénible

Message édité le 19-09-2021 à 15:37 par zugal21

Note donnée au disque :       
Dieu › jeudi 7 mai 2015 - 20:09 Envoyez un message privé àDieu

Death Magnetic est la preuve que Metallica est vraiment un groupe mythique: Lars & Kirk sont a la ramasse totale, Jamz a une voix de merde, Trujillo ne sert a rien, la production est a chier et la pochette ressemble a un chiotte.... et pourtant ca tue quand meme! Incroyable.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › jeudi 14 novembre 2013 - 01:25 Envoyez un message privé àKlarinetthor

Une envie de Cyanide grace à Through the never; et ça assure toujours sa maman, cette mort magnétique. Certes, ils y a des moments pannes d'inspiration dans les riffs qui font vraiment débandade de vieux cochons; mais sinon question dynamisme ils s'y sont remis.

Note donnée au disque :