Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMetallica › Cunning stunts

Metallica › Cunning stunts

  • 1998 • Elektra 058 632 2 • 2 DVD

dvd 1 • 15 titres • 97:45 min

  • 1So what02:49 [reprise des Anti-Nowhere League]
  • 2Creeping death07:36
  • 3Sad but true06:51
  • 4Ain't my bitch05:22
  • 5Hero of the day04:18
  • 6King nothing05:30
  • 7One08:40
  • 8Fuel04:34
  • 9Bass/guitar doodle03:56
  • 10Nothing else matters06:05
  • 11Until it sleeps04:17
  • 12For whom the bell tolls05:52
  • 13Wherever I may roam07:15
  • 14Fade to black10:32
  • 15Ride the lightning/No remorse/Hit the lights/The Four horsemen/Seek & destroy/Fight fire with fire14:08 [Kill/Ride medley]

dvd 2 • 5 titres • 21:34 min

  • 1Last caress02:17 [reprise des Misfits]
  • 2Master of Puppets03:46
  • 3Enter sandman08:52
  • 4Am I evil?03:21 [reprise de Diamond Head]
  • 5Motorbreath03:18

enregistrement

Enregistré live les 9 et 10 mai 1997 à Fort Worth au Texas

line up

Kirk Hammett (guitares), James Hetfield (chant, guitares), Jason Newsted (basse, chant), Lars Ulrich (batterie)

remarques

Les DVD contiennent moult bonus, des interviews, des documentaires "behind-the-scene", etc. Les titres "Ain't my bitch", "For whom the bell tolls" et "Wherenever I may roam" sont disponibles en multi-angles (canal principal + 1 canal par musicien).

chronique

Je continue mes fonds de tiroirs. Ça fait un bout de temps que j'ai cette vidéo, quelque chose comme 10 ans. Il s'agit de la vidéo issue de la tournée qui a suivi la sortie de l'album "Load", avant que ne sorte "Reload". D'un point de vue personnel, cette tournée représente mon premier concert de Metallica et l'un de mes premiers concerts tout court ! Donc, dans cette vidéo, il y a pas mal de choses qui me rappellent ma jeunesse. Dans l'histoire du groupe, il s'agit du moment où les 4 horsemen atteignent la pente savonneuse. Après leur tournée de folie suivant le Black album, ils étaient revenus aux affaires plus de deux ans plus tard avec un album, "Load", qui a terminé d'achever les fans de la première heure avec un style beaucoup plus soft que le thrash metal des années 80. De plus, les 4 hommes arrivaient tous avec les cheveux courts (chose plutôt rares à cette époque dans le milieu du metal traditionnel). Et jusque là, tout le monde s'accordait à dire qu'en concert, Metallica était époustouflant. Qu'allait donner maintenant le groupe en concert ? Allaient-ils restés des maîtres incontestés du genre ? Allaient-ils mettre de l'eau dans leur vin ? Jouer plus doucement ? Axer leur set sur le nouvel album ? Bref, Metallica, ils étaient encore bons ou pas ? Une chose est sûre concernant Metallica, en concert, ils sont restés très bons, encore en 1998. Ça joue vite et bien, la puissance est présente, Lars sait encore jouer à l'époque un morceau sans faire de pains, James a encore le fougue et la maîtrise est là ! Aussi, Metallica, c'est un peu le groupe qui ne fait pas les choses comme les autres. Ils commencent lumières complètement allumées, ce qui donne un côté pas si déplaisant que ça d'ailleurs, un peu comme une grosse répèt' au milieu de 15.000 personnes. D'ailleurs, quand je dis au milieu, la scène est centrale, et à l'époque, c'était une grosse nouveauté avec le public tout autour. La scène avait aussi la forme d'une guitare (sans le manche). Bref, niveau mise en scène, ça envoie. Ils commencent étonnement sans l'"Ecstasy of gold" d'Ennio Morricone, mais directement avec "So what?" des Anti-Nowhere League, au milieu duquel les lumières s'éteignent. Ça enchaîne avec "Creeping death" et là, on sait que Metallica n'a pas oublié son passé, ouf ! La puissance est là, ça thrashe à mort, les musiciens sont contents, le public aussi, tout va bien. Et puis, et puis, arrive le moment fatidique où ils jouent un titre de "Load". Ça sera "Ain't my bitch" (morceau oublié depuis !), et force est de constater que ça le fait moins que les vieux morceaux. C'est clairement le constat ce soir-là, moins puissant, l'intensité baisse, bref, ça le fait beaucoup moins. Pour les autres, ce n'est pas mauvais, "King nothing" passe plutôt bien d'ailleurs, mais sinon, aïe, c'est clairement un ton en dessous, notamment "Hero of the day". Et "Until it sleeps" fait clairement contraste avec "For whom the bell tolls". Autre chose un peu déplaisante, le medley des deux premiers albums. Ok, c'est sympa de ré-entendre "No remorse" ou "Ride the lightning", mais qu'est-ce que c'est frustrant ! Merde, ces morceaux, c'est pas comme de la variété où tu peux te permettre de mettre un couplet, un refrain et de passer au morceau suivant, à l'instar d'une compil' disco. J'aurais préféré qu'ils jouent 3 titres complets plutôt que ce medley coupant et, donc pour moi, bâclant 6 morceaux. Enfin, sur le deuxième DVD, ils nous refont le coup du "Master of puppets" version courte (la SEULE faute de goût de la précédente tournée) et à la fin d'"Enter sandman", les voilà qui nous sortent une nouveauté de derrière les fagots ! Ils simulent une destruction de la scène avec effets pyrotechniques, techniciens en feu ou qui tombent de 10 mètres, bref l'apocalypse sur scène mais pour de faux ! ha ha ha ! Ceci dit, l'effet est quand même réussi et c'est plutôt bien trouvé. Le groupe revient alors sur les "restes" de la scène, c'est à dire tout autour de la batterie de Lars pour un dernier rappel, deux titres dans une ambiance plus intimiste, style salle de répèt' dans le garage avec 4 lumières qui pendouillent, accrochées au plafond ! Dommage cependant qu'ils ne nous aient pas gratifiés de la reprise de Motörhead, "Overkill". Au final, je dois avouer que cette vidéo est très sympa, avec un groupe à l'aise, plutôt content d'être là et un show original et décalé. Musicalement, cela aurait pu être mieux, quelques fautes de goûts et un niveau d'intensité qui varie, mais dans sa globalité, Metallica est encore en 1997 un excellent groupe de concert. Et pour moi, ça me fait un p'tit souvenir perso sympa !

note       Publiée le samedi 24 novembre 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Cunning stunts".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Cunning stunts".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Cunning stunts".

Demonaz Vikernes › lundi 26 novembre 2012 - 12:55 Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

j'avais eu un temps la VHS, pas spécialement accroché.

Note donnée au disque :