Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMetallica › Metallica

Metallica › Metallica

  • 1991 • Elektra 9 61113-2 • 1 CD

cd • 12 titres

  • 1Enter sandman
  • 2Sad but true
  • 3Holier than thou
  • 4The unforgiven
  • 5Wherever I may roam
  • 6Don't tread on me
  • 7Through the never
  • 8Nothing else matters
  • 9Of wolf and man
  • 10The God that failed
  • 11My friend of misery
  • 12The struggle within

enregistrement

Enregistré au One On One Recording à Los Angeles d'octobre 1990 à juin 1991

line up

Kirk Hammett (guitares), James Hetfield (chant, guitares), Jason Newsted (basse), Lars Ulrich (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal
heavy metal
thrash metal
Styles personnels
heavy / thrash metal

Après 4 albums de thrash metal bien brutaux et d'une qualité exemplaire, une nouvelle étape importante se profile pour Metallica avec ce 5ème album, sobrement intitulé "Metallica" (et qui sera surnommé par la suite "Black album" de par sa pochette presqu'entièrement... noire !). Cet album va être celui de toutes les attentions et déchainera les passions. Déjà, il permettra au groupe de se faire connaitre du grand public (mais du très grand public ! Avec tournée des stades avec Guns N' Roses par la suite...) avec 2 ballades belles à pleurer (et ce coup-ci des 'vraies' ballades...), "The unforgiven" et surtout "Nothing else matters". Ensuite, parce qu'il battra tous les records de vente, ça se compte même en dizaine de millions d'exemplaires... D'un autre côté, les fans les plus endurcis crierons à la trahison. En effet, musicalement parlant, les 4 horsemen ont mis de l'eau dans leur vin. Le style s'est beaucoup plus diversifié et est devenu bien moins extrême qu'avant, moins thrash et plus heavy ("Sad but true" argh !)... donc plus commercial (hé hé...) ! De plus, les structures des morceaux sont beaucoup plus conventionnelles, moins alambiquées et complexes. Mais d'un côté, comment auraient-ils pu continuer dans une voie aussi comlpexe après l'excellent "...An djustice for all" ? Metallica en fera vraiment touours à sa tête... La conséquence de cela, c'est d'avoir un album avec 12 titres (d'où une moyenne de 5 minutes par titre au lieu des 7 par le passé...) dont une bonne partie est franchement dispensable, "Don't tread on me" en premier ! Au final, on se retrouve avec un album de très bonne qualité avec des morceaux excellents comme "Enter sandman", "Wherever I may roam", "Nothing else matters", "Sad but true", "The unforgiven", mais qui reste quand même très (trop !) inégal.

note       Publiée le jeudi 19 juin 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Metallica".

notes

Note moyenne        117 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Metallica".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Metallica".

GrahamBondSwing › dimanche 21 juin 2020 - 18:08  message privé !

L'occasion qui fait le larron : c'est parti pour noter Metallica. Premier album écouté, premier album de Thrash écouté, entrée au top album "Salut, les p'tits clous", clip d'enter sandman que je trouve un peu froid, j'ai un peu de mal à me souvenir de ce que je connaissais de plus heavy avant... Les morceaux deviennent rapidement addictifs et le truc se propage plus vite que le covid dans la cour du lycée, au moins un des gars de ma classe (son marcel Nuclear Assault était chanmé) va les voir à l'hippodrome de Vincennes en 91. Peut-être un des albums que j'ai le plus écouté, mais de nos jours, je ne le reécoute jamais... Quand Load, paraît en 96 ce qui paraissait très long à l'époque (alors que sur la Tool-scale of time, c'est un clignement de paupière), je n'ai plus le même âge, j'ai diversifié mais styles de prédilection et je n'en ai pas grand-chose à foutre, je crois bien ne l'avoir jamais écouté en entier.

Note donnée au disque :       
born to gulo › dimanche 21 juin 2020 - 00:26  message privé !

Je l'ai justement ressorti y a une paire de semaines, lui, dans la foulée logique d'Icon et Sound of White Noise, tout prêt à faire amende honorable, voire enfin l'acheter, en homme mûr qui s'assume, et assume son premier Metallica, avant Kill'em All... Et ça a fini par la même réflexion : finalement, ce n'est même pas l'efficace mais facile Enter Sandman, qui reste, mais Sad but True.

Et rien d'autre.

Note donnée au disque :       
boumbastik › samedi 20 juin 2020 - 22:37  message privé !

Ce morceau m'avait également bien botté le derrière aux premières écoutes de l'album. Encore aujourd'hui, il tient la route. Enter Sandman aussi. Le reste est marqué par la déception que j'ai ressentie en tentant, semaine après semaine, de tirer quelque chose de cet album.

Note donnée au disque :       
dimegoat › samedi 20 juin 2020 - 21:54  message privé !

Sad But True, c'est quand même quelque chose. C'est ce morceau qui me fait revenir sur cet album une fois par an mais je crois n'avoir jamais écouté les quatre derniers titres.

vieille fessée › dimanche 27 décembre 2015 - 08:24  message privé !

@Twilight:

En même temps, difficile pour moi d'avoir tord, puisque j'ai toujours raison et que par ailleurs c'est très mal de mentir et qu'il faut toujours dire la vérité.

Néanmoins, mais surtout nez en plus, j'aimerai ajouter que les morceaux pure thrash de cet album sont de véritable putain de tuerie dans leur genre et que j'aurai bien aimer que tout l'album soit comme ça. Un indice tout de même les morceaux concerné ne sont pas The unforgiven et Nothing else matters (qui sont par ailleurs de très beau morceaux).

Autre chose: la prod et le mix de cet album est aussi absolument énorme (du moins pour l'époque). C'est rarement souligné.

Note donnée au disque :