Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesJJacquy Bitch › When walls cry

Jacquy Bitch › When walls cry

cd | 13 titres

  • 1 Surprise
  • 2 Crowel
  • 3 Le pas
  • 4 Hérésie
  • 5 Abandonné
  • 6 Suicide
  • 7 Sans retour
  • 8 Black
  • 9 Apocalyps
  • 10 Le choix
  • 11 Nada
  • 12 L'ange déchu
  • 13 La fin

enregistrement

Studio Casoc, St-Quentin, France

line up

Jacquy Bitch (chant, clavier, programmation), Vox (guitares), Alien Marteens (basse), Charly (batterie)

remarques

http://jacquybitch.fr

chronique

La musique de Jacquy Bitch est comme le bon vin, plus elle vieillit plus elle est délicieuse, raffinée...A trois ans d'écart, notre homme nous aura sorti coup sur coup ses deux meilleurs albums à ce jour . 'Stories from the old years' avait amorcé le tir de magistrale manière et cette nouvelle galette confirme en affinant encore la démarche. Un soin tout particulier semble avoir été apporté à la production, chaque détail ayant été mûri et soigneusement pensé; il faut dire que les musiciens accompagnant Jacquy ne sont pas des manchots puisqu'on y trouve des membres de Brotherhood of Pagans et visiblement, l'alchimie fonctionne bien. Après une ouverture en forme d'incantation orientale, 'Surprise' donne le ton: de l'excellent deathrock aux ambiances riches et plus l'album avance, plus c'est bon. Ecoutez donc 'Hérésie' avec son jeu de batterie tribal, ses guitares hypnotiques, 'Abandonné', plus appuyé et complété d'un discret clavier du plus bel effet, 'Suicide' (peut-être la meilleure composition avec 'Le choix') qui défie les formations américaines sur leur propre terrain ou encore 'Sans retour' avec sa magnifique intro à l'orgue. Je pourrais vous dresser tout un inventaire puisque 'When walls cry' ne contient pas la moindre faiblesse, chaque chanson se révélant pleine de potentiel, tantôt plus rythmée (l'utilisation d'une vraie batterie conférant un dynamisme bienvenu), tantôt plus axée sur les climats, participant à la diversité et la richesse musicale d'un disque fort en mélodies de choix...Vocalement, rien à dire non plus, c'est du Jacquy Bitch en grande forme. Bref, vous l'aurez constaté, je ne suis pas avare en compliments; voilà effectivement un disque qui m'a totalement secoué. Amateurs de deathrock, j'espère que vous lui réserverez l'accueil qu'il mérite !

note       Publiée le samedi 30 octobre 2010

partagez 'When walls cry' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "When walls cry"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "When walls cry".

ajoutez une note sur : "When walls cry"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "When walls cry".

ajoutez un commentaire sur : "When walls cry"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "When walls cry".

born to gulo › mardi 2 novembre 2010 - 14:30  message privé !

hoho, y a de ça

Note donnée au disque :       
vargounet › mardi 2 novembre 2010 - 13:53  message privé !

Rey Mysterio ? :p

Ca a l'air bien taré comme truc, je vais essayer d'écouter ça.

néantror › mardi 2 novembre 2010 - 02:57  message privé !

vive le catch