Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMetallica › Kill'em all

Metallica › Kill'em all

  • 1983 • Elektra 9 60766-2 • 1 CD

cd • 10 titres

  • 1Hit the lights
  • 2The four horsemen
  • 3Motorbreath
  • 4Jump in the fire
  • 5Pulling teeth
  • 6Whiplash
  • 7Phantom lord
  • 8No remorse
  • 9Seek & destroy
  • 10Metal militia

enregistrement

Enregistré aux Music America Recording Studios en mai 1983

line up

Cliff Burton (basse), Kirk Hammett (guitares), James Hetfield (chant, guitares), Lars Ulrich (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal
thrash metal
Styles personnels
thrash metal

1983 ! Le début d'une nouvelle ère pour le metal. Venom avait déjà engagé quelques années auparavant et Motörhead était encore le groupe le plus puissant et rapide de la planète. En 1983 déboula en même temps le "Show no mercy" de Slayer et... le "Kill'em all" de Metallica ! Alors que Slayer s'engageait dans une voix plus sombre et maléfique, Metallica préféra un son plus "clean" (mouais...) et en tout cas plus conventionnel. Le style musical déployé est somme toute simple, mais terriblement efficace, avec des rythmiques assassines et une vitesse d'exécution effrénée. Le chant n'est quant à lui pas du tout assuré, on dirait vraiment un gamin qui chante sans technique, mais qu'importe, l'énergie est là, et c'est ce qui compte ! La production est très roots, sans gros son, manquant dailleurs un peu de puissance. Ca sera amélioré par la suite ! Aussi, il faut ajouter une petite histoire (que tout le monde connait...). Alors que le quatuor commence l'enregistrement de ce premier album, leur guitariste soliste se fera virer. Son nom : Dave Mustaine... On en reparlera... Pour le remplacer et assurer les soli, le groupe fit appel à un certain Kirk Hammett. On peut aussi noter à la basse un virtuose qui n'hésite pas à nous effectuer un véritable... solo de basse sur un morceau entier ("Pulling teeth") ! Du point de vue des compos, les morceaux son directs, efficaces et vont droit au but sans fioritures avec comme seul but : annihiler toute résistance ("Metal militia") ! Seuls "Pulling teeth" donc mais aussi "The four horsemen" (dont le nom deviendra leur surnom !) proposent un format différent avec des parties bien distinctes et une certaine recherche musicale. Au final, ça restera l'un des meilleurs titres de l'album avec le fabuleux "Whiplash" ainsi que le hit "Seek & destroy". Même si le son reste un peu faiblard et que le tout a quand même pas mal vieilli (désolé...), ce "Kill'em all" recèle de morceaux imparables t fait parti de la légende de Metallica ! Le thrash metal était né...

note       Publiée le lundi 16 juin 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Kill'em all".

notes

Note moyenne        107 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Kill'em all".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Kill'em all".

zugal21 › mercredi 8 juillet 2020 - 18:19  message privé !

Et de six .

Note donnée au disque :       
GrahamBondSwing › dimanche 21 juin 2020 - 18:19  message privé !

Acheté quelques semaines après avoir découvert le Black Album : grosse baffe. Le chant d'Hetfield n'a jamais été aussi sauvage. Les compos sont toutes excellentes (Dave Mustaine is god). Premier album révolutionnaire et aucun déchêt. Pour trouver un défaut, disons que l'artwork n'est pas très inspiré. Pour moi ça sera la note max !

Note donnée au disque :       
vigilante › samedi 6 juin 2020 - 09:27  message privé !

Com du jour. Merci pour cette barre de rire de bon matin

Raven › samedi 6 juin 2020 - 01:17  message privé !
avatar

Toujours la grosse récré ce disque, sous leurs petites gueules fièrement exhibées de puceaux zonards fans de Trust ; riffs-couteaux-papillons et chaînes de mobylette, résidus de NWOBHM et de punk recrachés par le catalyseur, patte du drogué maudit très perceptible par endroits, goût déjà prononcé pour le titre-blockbuster ("The Four Horsemen") comme pour la petite mélodie acoustique mimi-incongrue qui fera jamais mieux contraste ("Phantom Radio")... Le tout garde la fraîcheur insolente d'une gnôle fraîchement recueillie de l'alambic.

Note donnée au disque :       
Langouste-mayonnaise › samedi 14 juillet 2018 - 20:52  message privé !

... et deviendra le groupe chiant qu'on connaît.

Note donnée au disque :