Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDie Form › Poupée mécanique

Die Form › Poupée mécanique

  • 1987 • Bain Total DFLP 3 • 1 LP 33 tours
  • 2001 • Trisol Tri 088 CD • 1 CD digipack

cd • 16 titres

  • 1Grey scale
  • 2Dawn is near
  • 3Slave
  • 4Poupée mécanique
  • 5Strike me
  • 6Film
  • 7Strangulation
  • 8The beast
  • 9Metaphase
  • 10Knee down
  • 11Bypass
  • 12Little boy
  • 13Slow love
  • 14Poupée mécanique (instrumental)
  • 15Metaphase (pre)
  • 16A case report

enregistrement

Enregistré par Philippe Fichot entre 1985-87

line up

Philippe Fichot (musique, chant) accompagné de Erick Benzi, Gildas Arzel, Cécile Ke, Véronique Perrault, Brigitte Mercier

remarques

chronique

Styles
electro
gothique
Styles personnels
new wave/ électro goth

Si les débuts de Die Form sont plutôt expérimentaux et pas toujours faciles d'accès, il n'en est rien de ce disque-ci, probablement le plus commercial du groupe. C'est aussi l'un de ceux où Philippe Fichot a travaillé avec le plus de collaborateurs: on a de la basse, de la guitare, de la batterie, plusieurs chanteuses...presque un groupe, quoi ! On le sent également très influencé par la new wave des 80's (slaps de basse, cuivres synthétiques...), les sonorités sont moins glacées et cliniques, assez banales, même si un meilleur travail est fourni de ce côté-là sur certaines pièces. Je lui reprocherais également un certain manque de cohérence; les thématiques chères à Die Form sont bien présentes mais on passe de pièces instrumentales ambient wave ('Film') à des chansons dansantes ('Poupée mécanique', version malsaine de Mylène Farmer ou 'The scale'), en passant par des morceaux plus obscurs (le tribal 'The beast' ou' Knee down' avec leurs samples glauques et récitations inquiétantes). Contrairement à pas mal d'albums automatiquement identifiables comme de la plume de Die Form, celui-ci est plus impersonnel, on songe volontiers à des échos de Kas Product, Valérie Dore ou autres formations des 80's... On ne peut donc pas parler de mauvais album mais tout de même, l'aspect décousu où l'excellent, le malsain, côtoient le dansant et le superficiel nuisent à la qualité de l'écoute et empêchent, selon moi, une immersion profonde. Heureusement, des chansons comme 'Slow love', 'The beast', ou 'Knee down' (et même 'Poupée mécanique') justifient l'acquisition de l'objet mais il est clair qu'il n'est nullement représentatif de l'identité Die Form.3,5/6

note       Publiée le mercredi 3 mai 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Poupée mécanique".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Poupée mécanique".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Poupée mécanique".

novy_9 › mardi 28 janvier 2014 - 16:36  message privé !

C'est le premier Die Form que j'ai acheté, à l'époque je trouvais la pochette trop attirante et je n'avais jamais entendu parler d'eux. J'ai été conquis dès le départ avec "Grey scale" ou "Poupée mécanique" après cette écoute j'ai acheté tout ce que je trouvais d'eux, groupe FETISH !

Note donnée au disque :       
ericbaisons › mardi 21 août 2012 - 23:47  message privé !

bah je l'aime bien dans sa variété, assez de putasseries mais pas trop ( le coté 80's décomplexé qui joue un rôle dans pas mal de die form en fait), et tout de même la patte expé est présente à plusieurs moments.

Note donnée au disque :