Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPearl Jam › Lost dogs

Pearl Jam › Lost dogs

30 titres - 111:43 min

  • 1/ All Night (3:22) - 2/ Sad (3:39) - 3/ Down (3:15) - 4/ Hitchhiker (3:17) - 5/ Don't Gimme No Lip (2:35) - 6/ Alone (3:11) - 7/ In the Moonlight (3:07) - 8/ Education (2:46) - 9/ Black, Red, Yellow (3:26) - 10/ U (2:53) - 11/ Leaving Here (2:51) - 12/ Gremmie Out of Control (2:25) - 13/ Whale Song (3:35) - 14/ Undone (3:10) - 15/ Hold On (4:22) - 16/ Yellow Ledbetter (5:00) - 17/ Fatal (3:39) - 18/ Other Side (4:04) - 19/ Hard to Imagine (4:35) - 20/ Footsteps (3:54) - 21/ Wash (3:48) - 22/ Dead Man Walking (4:16) - 23/ Strangest Tribe (3:49) - 24/ Drifting (2:53) - 25/ Let Me Sleep (2:59) - 26/ Last Kiss (3:17) - 27/ Sweet Lew (2:11) - 28/ Dirty Frank (5:42) - 29/ Brother (3:47) - 30/ Bee Girl (9:55)

enregistrement

Seattle, USA, 1991-2002

line up

Dave Abruzzezze (batterie), Jeff Ament (Jack Ament) (basse, guitare), Matt Cameron (batterie, guitare), Mitchell Froom (claviers), Stone Gossard (basse, guitare, percussions, chant), Jack Irons (batterie, percussions, guitare, chant), Dave Krusen (batterie), Mike Mccready (guitare, piano), Brendan O'brien (guitare surf), Eddie Vedder (guitare, harmonica, piano, chant)

chronique

Styles
rock
Styles personnels
grunge

Pearl Jam a-t-il définitivement posé ses bagages ? Mis à part une hémorragie de bootlegs officiels et une succession d'albums studio publiés sans que ceux-ci puissent se vanter d'avoir réussi à intéresser qui que ce soit d'autre si ce n'est le fan tout acquis à leur cause, les doyens de Seattle sont devenus ces derniers temps bien silencieux. "Riot Act", publié deux ans après "Binaural" (un intervalle digne d'un horloger suisse jusqu'alors toujours respecté), reste à ce jour leur dernier album studio. Dans ces moments-là, les dvd et les compilations diverses peuvent se montrer d'une grande utilité. Ainsi, parmi le nombre de diversions que l'on a pu voir fleurir dans les bacs des disquaires depuis 2003, "Lost Dogs" n'a pas fonction de remplissage. Bien sûr, les fidèles parmi les fidèles seront ravis de pouvoir remettre la main sur la quantité faramineuse de raretés et autres face B que Pearl Jam a pu laisser derrière lui après dix longues années de carrière. Mais tout ceux qui ont vu éclore leurs premiers poils pubiens sur fond de "Ten" ou "Vs." devraient ne pas bouder leur plaisir pour autant et se replonger le temps d'un instant sur ce double recueil. Oui, ça s'appele la nostalgie, et ça peut être parfois aussi affreux que calamiteux. Mais les inconvénients qu'auraient pu susciter la non-chronologie choisie pour la présente sélection se transforment en réalité en incroyable avantage ; "Lost Dogs" nous montre sans détours ce qu'a toujours été la nature profonde de Pearl Jam, sans tricheries. Une vibrante sincérité, une esthétique non pas trahie comme on l'a cru à force depuis si longtemps mais belle et bien enfouie, sciemment, pour faire la nique à leur destin. C'est ce Pearl Jam là que l'on peut entendre pendant plus de deux heures, sur trente titres, sans que cela devienne pesant, sans que son aspect plutôt décousu puisse nuire, ne fût-ce qu'un instant, à l'homogénéité de la compilation. Un premier disque plus nerveux où éclatent "Don't Gimme No Lip", "Alone", "In The Moonlight", "U", "Whale Song" et "Yellow Ledbetter". Une seconde franchement plus acoustique, un domaine où Pearl Jam décidemment excelle, illuminé par un nombre encore plus conséquent de petites merveilles précieusement tristes. Un comble que le plus pertinent de leurs albums à avoir été publié depuis des lustres soit une anthologie...

note       Publiée le mardi 16 août 2005

partagez 'Lost dogs' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Lost dogs"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Lost dogs".

ajoutez une note sur : "Lost dogs"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lost dogs".

ajoutez un commentaire sur : "Lost dogs"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lost dogs".

vieille fessée › mardi 22 janvier 2013 - 05:35  message privé !

Les compilations d'inédits alliant quantité et qualité sont vraiment chose rare. Ce Lost Dogs est d'ailleurs tellement bon qu'on a d'avantage l'impression d'écouté un véritable album qu'une compilation.

Note donnée au disque :       
Lord Tom › mercredi 2 avril 2008 - 17:52  message privé !
Marrant, cet album/compilation est largement meilleur qu'un paquet de leur derniers albums
Dun23 › mercredi 29 novembre 2006 - 00:57  message privé !
Contient l'ultra classique Yellow Ledbetter et cette magnifique chanson qu'est Fatal. Le reste est simplement d'excellente facture. Bref, indispensable pour les fans, bonne mise en bouche pour les autres.
Note donnée au disque :       
kuroikarasu › vendredi 19 août 2005 - 14:45  message privé !
Arghh, j'avais pas vu le retour des boules... ;p
Note donnée au disque :       
noar › mercredi 17 août 2005 - 15:44  message privé !
je lui dis ou pas?...:-)