Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPearl Jam › S/t

Pearl Jam › S/t

13 titres - 49:37 min

  • 1/ Life Wasted (3:54)
  • 2/ World Wide Suicide (3:29)
  • 3/ Comatose (2:19)
  • 4/ Severed Hand (4:30)
  • 5/ Marker In The Sand (4:23)
  • 6/ Parachutes (3:36)
  • 7/ Unemployable (3:04)
  • 8/ Big Wave (2:58)
  • 9/ Gone (4:09)
  • 10/ Wasted Reprise (0:53)
  • 11/ Army Reserve (3:45)
  • 12/ Come Back (5:29)
  • 13/ Inside Job (7:08)

enregistrement

Studio X, Seattle, Washington, USA, 2005-2006

line up

Jeff Ament (basse), Boom Gaspar (fender rhodes, hammond B3), Matt Cameron (batterie, percussions, chœurs), Stone Gossard (guitare), Mike Mccready (guitare), Eddie Vedder (chant, guitare), Gary Westlake (piano, claviers)

chronique

Styles
rock
Styles personnels
post grunge

À l'annonce de chaque nouvelle sortie de Pearl Jam, c'est toujours pareil. Depuis "No Code", on s'est senti obligé de nous vendre les mérites du prochain toujours plus fort, plus puissant. "Non, mais tu vas voir, celui-là, il paraît qu'il rocke dur. Non, mais vraiment cette fois..." Un retour au source quoi ; "Ten", "Vs." et "Vitalogy", les seules vrais incontournables Pearl Jam, personne ne s'y est jamais trompé. "Riot Act" a succédé à "Binaural", lui-même à "Yield", et rien, jamais, de ce retour hargneux si souvent proclamé. Ou alors en de trop timides occasions que pour être complètement crédibles. Mais sont-ce les fans ou le groupe lui-même qui désirent tant renouer avec cette approche ? Pour mettre tout le monde d'accord, le meilleur moyen encore de faire avaler des couleuvres, c'est de se servir de symboles forts, de ceux qui n'ont besoin d'aucun justificatif pour démontrer un vrai changement en profondeur. Voilà une tâche que remplit à merveille la cuvée 2006 du dinosaure de Seattle ; quoi de plus imparable en effet que de donner comme titre à son nouveau disque celui du groupe lui-même, manifeste d'une identité enfin retrouvée ? Quoi de plus déconcertant aussi que de voir celui-ci sous un emballage aux couleurs chatoyantes, du genre que l'on verait plus volontiers sur un disque estampillé électro ? Comme souvent, comme toujours, la formule se répète, éculée ; "Life Wasted" frappe fort, notamment grâce à un style d'écriture juste ce qu'il faut d'un peu plus alambiqué que pour y croire à ce changement. Puis l'album s'enlise rapidement dans ces vieilles habitudes. Il y a certes un plus grand nombre de morceaux que de coutume à déployer une certaine énergie ("Big Wave" ou "Comatose", presque post punk). Efficaces mais sans plus. Les plages plus tempérées obligatoires arborent leurs fragrances acoustiques qu'à trois reprises seulement ("Parachutes", "Gone" et le pénible "Come Back"). Enfin, quelques titres aux envolées vaguement plus épiques, mais qui sonnent plus poussifs qu'autre chose ("Unemployable", "Inside Job"), complètent ce tableau peu glorieux. Mais qu'est-ce que je veux au juste ? Quel ridicule procès d'intention suis-je en train de faire à ce groupe depuis trop longtemps déjà fatigué de tout ce cirque ? Il y a des histoires d'amour qui durent. D'autres qui finissent par lasser. Pearl Jam n'est pas prêt de changer. Cela, je l'accepte. Ce qui me gêne plus par contre, c'est qu'on tente de nous le faire croire. Pearl Jam, ce n'est un secret pour personne, est devenu une institution. Il ne nous reste donc plus qu'à agir en conséquence. Si vous êtes devenu à ce point accro, passez à la caisse pour obtenir votre nouvelle dose. Si vos oreilles se languissent de n'avoir plus été agréablement surprises et malmenées depuis de nombreuses années, faire une nouvelle fois abstraction du dernier Pearl Jam vous évitera la déception d'un achat inutile.

note       Publiée le mercredi 26 avril 2006

partagez 'S/t' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "S/t".

ajoutez une note sur : "S/t"

Note moyenne :        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

ajoutez un commentaire sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".

vieille fessée › vendredi 3 juillet 2015 - 03:49  message privé !

C'est l'un de mes albums préféré de Pearl Jam et je le considère comme l'un des meilleurs du groupe...

Et je constate que beaucoup ne l'aime pas...

Snif... Putain, je dois avoir des gouts de merde...

Note donnée au disque :       
Ramon › mercredi 10 juillet 2013 - 11:26  message privé !

Le groupe a quand même un peu ralenti la cadence, à force de trop se fréquenter on finit par se foutre sur la gueule, donc pause il y eut et ce retour renoue avec la hargne des débuts avec un world wide suicide qui déchire tout, ensuite le groupe se fait plus calme et pond un opus agréable sur sa durée.

Note donnée au disque :       
enslaver_666 › samedi 6 mars 2010 - 19:04  message privé !

Voici l’album qui a eu l’honneur de porté le nom de son auteur, l’un des plus grands groupes des ’90. En restant dans la même lignée de pensée, pouvons-nous dire qu’il mérite une telle marque ?? Personnellement, je répondrai tout simplement que non. Je vois ici quelques rapprochements à faire avec l’album « Yield ». Pearl Jam nous le présente, après une période plus tranquille et expérimentale, un retour à l’énergie du passé. Des riffs de guitare crues, un Vedder qui se donne, des titres courts et dynamiques. Voici un portrait plutôt attrayant pour des fans qui ont abandonné le groupe dans la 2e moitié des ’90. Belle emballage mais en réalité, « Pearl Jam » a peu à offrir. « Life Wasted » et « World Wide Suicide » réussissent tant bien que mal à plaire. Le reste….zéro. On entend 5 musiciens qui essaient fort de faire des vagues mais au final, ne provoquent pas grand chose. Aucun single marquant, aucune ballade touchante comme PJ nous a habitué dans le passé. On assiste à la 2e panne d’inspiration du groupe. « Yield » n’est pas super mais au moins, a quelques bonnes pêches. Je n’ai pas grand chose à dire sur celui-là tellement il ne crée rien chez moi. Voici le plus mauvais album de Pearl Jam.

Note donnée au disque :       
papa poule [dans son cul] › samedi 22 mars 2008 - 16:34  message privé !
Je crois, que c'est le meilleurs Pearl Jam depuis No Code. Je m'en lasse pas.
Note donnée au disque :       
juj › jeudi 27 avril 2006 - 11:48  message privé !
bon, alors j'avais laissé ce groupe après leur deuxième album (rien à voir avec la qualité, changement personnel d'horizon musical), je serais donc bien en peine de juger de l'institutionnalisme de la chose, en tous cas je les retrouve avec surprise : c'est vraiment devenu eddie et son backing band, la musique derrière est assez quelconque, sans connotation péjorative, discrète quoi, un poil anonyme, du pop rock des années 80, entre tears for fears et guns'n' roses dirons nous pour faire un peu hurler, mais avec un petite ambiance 70s indéfinissable qui ajoute encore un peu de classe à celle, massive, d'eddie, qui est un grand, ici très expressif, plein de nuances, de richesse ; vraiment bon, un disque humble et classieux, rustique et soulful - expérimental donc sûrement pas, tout le contraire, et sombre ? boaf, ptèt un peu amer ?tellement lumineux et mûr, plutôt ; attendons encore avant de le noter