Vous êtes ici › Les groupes / artistesMJackie McLean › Jackie's bag

Jackie McLean › Jackie's bag

6 titres - 38:30 min

  • 1/ Quadrangle (4:42)
  • 2/ Blues Inn (9:04)
  • 3/ Fidel (7:07)
  • 4/ Appointment in Ghana (6:56)
  • 5/ A Ballad for Doll (3:16)
  • 6/ Isle of Java (7:25)

enregistrement

Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, New Jersey, USA, 18 janvier 1959 et 1er septembre 1960

line up

Donald Byrd (trompette), Paul Chambers (contrebasse), Sonny Clark (piano), Kenny Drew (piano), Philly Joe Jones (batterie), Jackie Mclean (saxophone alto), Blue Mitchell (trompette), Art Taylor (batterie), Tina Brooks (saxophone ténor)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné 24-bit japonais à tirage limité

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
post bop

"Jackie's Bag" propose six nouveaux titres, par paire de trois, chacune de ses paires issues de sessions différentes avec un personnel qui l'est tout autant. C'est ainsi que l'on apprend que "Blues Inn", "Fidel" et le fantastique "Quadrangle" sont en réalité les tous premiers enregistrements de McLean pour Blue Note ! L'effet de surprise est d'autant plus grand qu'avec ce fameux "Quadrangle" dont je vous parlais plus avant, nous entrons de plein pied dans cette modernité, ce discours abstrait, nourri de l'idiome free, qui fascine tant le saxophoniste alto. Le thème est complexe, limite tortueux. Le jeu des harmonies est riche et plus qu'inhabituel pour ceux qui se sont aventurés rarement au-delà du jazz à la papa. Le contrebassiste Paul Chambers est le seul musicien à accompagner McLean dans ses deux sessions, et, une chance pour nous, la seconde, enregistrée en septembre 1960 en compagnie de Tina Brooks, est toute aussi instructive. Les tangentes free adoptées au cours de la session de janvier 1959 laissent déjà leur place à une autre option toute aussi importante qui fera l'objet d'autres recherches intensives, l'écriture modale, introduite par Sonny Rollins et popularisée par Miles Davis avec "Kind of Blue". Sur une base swing, "Appointment in Ghana" s'ouvre sur un thème introspectif à souhait qui d'emblée laisse entrevoir l'importance des courants musicaux orientaux sur un langage jazz qui ne cesse de se remettre en question. "Isle of Java" au titre tout aussi évocateur, attribué à Brooks, est là pour confirmer. Dernièrement, Blue Note a (enfin) réédité une bonne partie de la discographie du mésestimé Jackie McLean. L'édition remaster 2004 inclut l'intégralité de la session de 1960, à savoir six titres au total, rendant par la même occasion cette édition le témoin le plus fidèle de deux rendez-vous majeurs dans le parcours de Jackie McLean. Sans être incontournable, "Jackie's Bag" est donc bel et bien un des quelques disques essentiels pour pénétrer l'oeuvre du saxophoniste.

note       Publiée le jeudi 7 avril 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Jackie's bag" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Jackie's bag".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Jackie's bag".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Jackie's bag".

Rastignac › jeudi 5 mars 2020 - 10:33 Envoyez un message privé àRastignac
avatar

Je viens de voir dans une jolie interview datée de 1972 que ce disque servait d'écritoire à Serge Gainsbourg, parce qu'il écrivait sur ses genoux, et qu'il avait gardé en gros maniaque cette habitude même au moment où il a commencé à avoir des meubles et un bureau pour écrire... et c'est toujours ce disque qui lui servait d'écritoire, pas un autre...