Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMJackie McLean › New and old gospel

Jackie McLean › New and old gospel

3 titres - 41:26 min

  • 1/ Lifeline [A. Offering B. Midway C. Vernzone D. The Inevitable End] (21:37)
  • 2/ Old Gospel (10:41)
  • 3/ Strange as It Seems (9:08)

enregistrement

Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, New Jersey, USA, 24 mars 1967

line up

Ornette Coleman (trompette), Billy Higgins (batterie), Scott Holt (contrebasse), Lamont Johnson (piano), Jackie Mclean (saxophone alto)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné 24-bit japonais à tirage limité

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
post bop > free jazz

Jackie McLean en rêvait. Et il l'a fait... "New and Old Gospel", un des derniers manifestes de l'altoiste sur Blue Note, est, avec "'bout Soul", sans doute son essai le plus free, ne fusse qu'en terme d'esthétique. Qui plus est, cette session jouit de la présence exceptionnelle d'Ornette Coleman. Faut dire aussi que depuis que Coleman a rejoint le label (il y publiera cinq albums), cela a sans doute considérablement facilité les choses. Coleman en sideman, c'est rare, qui plus est quand il troque son saxophone pour... la trompette ! De plus, il signe deux des trois plages de cet album, ce qui en fait à peu de choses près le sixième album d'Ornette Coleman pour Blue Note. Mais ne nous méprenons pas ; même si à cette occasion Billy Higgins retrouve son ancien employeur, "New and Old Gospel" demeure avant tout un gros morceau free jazz dont la paternité revient avant tout à McLean. Il est vrai que nous n'avions jamais eu l'occasion de l'écouter pousser aussi loin sa logique, son désir d'exploration de l'idiome free. Et ici plus qu'ailleurs, il le fait dénué de tout scrupules. "Lifeline", sa seule contribution du set, surplombe le disque du haut de ses quatre mouvements et sa vingtaine de minutes. Un morceau sombre et magnétique dont l'oscillation entre ces différentes parties lui donne un reflet organique. McLean retrouve les stridences d'autrefois ("Let Freedom Ring") et les met en particulier à l'épreuve sur les compositions bien plus chantantes d'Ornette Coleman ("Old Gospel" et "Strange As It Seems"). Scott Holt (contrebasse) et LaMont Johnson (piano) vont accompagner McLean sur ses dernières sessions pour Blue Note, choppant au passage le trompettiste Woody Shaw, collaborant d'abord avec Rashied Ali sur "'bout Soul", à ce jour toujours inédit sur support cd, puis avec Jack DeJohnette sur le presque nostalgique "Demon's Dance". "New and Old Gospel" est l'album où Jackie McLean s'abandonne le plus à ses vieux fantasmes. Mais les accomplir apporte rarement pleine satisfaction.

note       Publiée le jeudi 7 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "New and old gospel".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "New and old gospel".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "New and old gospel".