Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlade Fetish › Absinthe

Blade Fetish › Absinthe

cd • 8 titres

  • 1Jabberwocky
  • 2Mute
  • 3Last December
  • 4Arctic slide
  • 5Absinthe
  • 6Flying butress
  • 7Sand
  • 8In the trees

enregistrement

New American Sound, USA, juin-juillet 1992

line up

Marc Linder (chant, guitare), Ashkelon Sain (guitare, basse), Matthew Ballesteros (batterie)

remarques

chronique

Composé de Ashkelon Sain (Trance to the sun, Deadfly ensemble), Matt Ballesteros (Black tape for a blue girl) et du chanteur Marc Linder, Blade Fetish est le genre de formations éphémères qui, après avoir semé un diamant dans l'obscurité du monde musical, s'en vont sans crier gare et causent le malheur des amateurs qui s'arrachent les cheveux pour trouver leurs trop rares productions. Oeuvrant dans un deathrock sensible et travaillé, le trio évite de trop saturer les guitares et à l'instar du Christian Death de Catastrophe Ballet n'hésite pas à proposer des titres plus calmes aux atmosphères mélancoliques et hantées (le magnifique 'Artic slide') qui évoquent parfois de vagues échos de Trance to the sun ('Absinthe'). Marc Linder se révèle un remarquable chanteur au timbre profond, légèrement sur le fil du rasoir ce qui renforce l'aspect émotionnel quasi vénéneux de cet opus. Les pièces rapides sont tout aussi efficaces comme en témoignent 'Flying buttress' ou le beau 'Mute'. Les musiciens de Blade Fetish se posent en véritables esthètes du genre, bien loin de quelconques racines punk. Hélas pas forcément évident à dénicher car sorti sur le défunt label Tess, ce disque n'en demeure pas moins un joyau du genre à l'amertume féérique et sombrement envoûtante.

note       Publiée le mardi 28 août 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Absinthe".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Absinthe".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Absinthe".

Richard › samedi 16 avril 2016 - 14:20  message privé !

Merci encore une fois Twilight pour cette découverte parfaitement magique :) Un death rock hautement addictif et bien loin des caricatures propres au genre parfois.

Note donnée au disque :