Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCNick Cave And The Bad Seeds › God Is In the House

Nick Cave And The Bad Seeds › God Is In the House

dvd • 18 titres • 140 min

  • 1Do you love me ?
  • 2Oh my Lord
  • 3Lime tree arbour
  • 4Red right hand
  • 5As I sat sadly by her side
  • 6The weeping song
  • 7God is in the house
  • 8We came along this road
  • 9Papa won’t leave you, Henry
  • 10Hallelujah
  • 11The mercy seat
  • 12Into my arms
  • 13Saint Huck
  • 14The curse of Millhaven
  • 15No more shall we part the recording sessions (documentaire)
  • 16As I sat sadly by her side (vidéo)
  • 17Fifteen feet of pure white snow (vidéo)
  • 18Love letter (vidéo)

enregistrement

Live enregistré par Fabien Raymond au Transbordeur, Lyon, France le 8 juin 2001 Documentaire ‘No more shall we part : the recording sessions’ réalisé par John Hillcoat, produit par Tom Lindsay Clips de ‘As I sat…’ & ‘Fifteen feet…’ réalisés par John Hillcoat ; clip de ‘Love letter’ réalisé par Tony Mahony

line up

Blixa Bargeld (guitares et chant), Martyn P. Casey (basse), Nick Cave (chant, piano), Warren Ellis (violon), Mick Harvey (guitares et chant), Conway Savage (claviers et chant), Jim Sclavunos (percussion et orgue), Thomas Wydler (batterie)

remarques

DVD toutes zones en 4.3 Live en Dolby Surround 5.1, PCM Stéréo Vidéos en stéréo 2.0

chronique

Styles
rock
Styles personnels
blues-rock apocalyptique

‘Dieu est dans la maison’, tout un programme. Et on peut réellement dire que c’est effectivement le cas ! Pour leur premier dvd, les Bad Seeds’ ont choisi le concert donné à Lyon au ‘Transbordeur’, sur la tournée de ‘No more shall we part’. Choix judicieux puisque c’est la grande forme chez les mauvaise graines. Un Nick Cave en verve, pointant le public avec son fameux geste tel un messie élisant ses disciples, comme pour maintenir constamment leur attention (ce qui n’a d’ailleurs aucun mal à faire), et une osmose parfaite entre lui et ses comparses. Une interprétation sans faille, enthousiaste, retranscrite avec une image et un son (5.1) de très bonne qualité. Le choix des morceaux est tout à fait satisfaisant, même si on peut regretter l’absence de brûlots tels que ‘Tupelo’, ‘From her to eternity’ ou ‘John Finn’s wife’. Une scène sobre (vu la place que prennent les musiciens, il vaut mieux !), des éclairages très bien choisis, collant à l’ambiance de chaque morceau. Les moment gloire sont inoubliables (‘Papa won’t leave you, Henry’, ‘Oh my Lord’, et un version de ‘The mercy seat’ qui démarre au ralenti pour s’intensifier de plus en plus), tout comme, les instants ‘Nick au piano’, sobres et touchants (‘Into my arms’, ‘God is in the house’). Les bonus sont tout autant dignes d’intérêt : le documentaire sur les sessions d’enregistrements de ‘No more shall we part’ nous permet d’assister a la genèse en studio d’un des albums les plus sombres de l’australien, et les clips prouvent que l’on peut faire de très belles choses quand on s’en donne la peine, sans se prendre au sérieux pour autant (l’hilarant ‘Fifteen feet of pure white snow’). Première sortie dvd réussie, ‘God is in the house’ se doit d’être présent sur vos étagères (ou meuble home-cinema pour les plus nantis d’entres vous) et ainsi témoigner de votre amour pour Nick Cave et ses Bad Seeds. Vivement la réédition des clips !!!

note       Publiée le vendredi 5 septembre 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "God Is In the House".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "God Is In the House".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "God Is In the House".

darkmusette › lundi 29 juillet 2013 - 13:02  message privé !

Quelle claque au théâtre de Fourvière à Lyon ce week end! même avec un Warren Ellis bourré comme un âne!

Wotzenknecht › samedi 31 mars 2007 - 12:35  message privé !  Wotzenknecht est en ligne !
avatar
Nick cave dans ma ville et je ne connaissais même pas sa musique à l'époque. Très bonne prestation malgré une image pas terrible, et un public français (stagueure li !) parfois un peu bête (qui a crié cette connerie sur Red Right Hand ? Honte sur lui)
Note donnée au disque :       
Slugbait › mardi 11 octobre 2005 - 23:25  message privé !
Putain! Le concert qui commence par "do you love me?" et "oh my lord".... TUERIE en bonne et due forme.
Twilight › samedi 2 juillet 2005 - 11:05  message privé !
avatar
Tout est dit dans la chronique...encore que j'eus préféré une telle sortie à l'époque de 'Let love in'...
Deadinside › jeudi 30 juin 2005 - 12:26  message privé !
Superbe prestation qui me rappelle que mes deux albums favoris du grand Nick, 'Murder Ballads' et 'No More Shall We Part', ne sont point chroniqués ! Marco si tu me lis ! ;-)