Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCNick Cave And The Bad Seeds › Live Seeds

Nick Cave And The Bad Seeds › Live Seeds

  • 1993 - Labels, 8 41781 2 (1 cd)

cd | 13 titres

  • 1 The Mercy Seat
  • 2 Deanna
  • 3 The Ship Song
  • 4 Papa Won't Leave You Henry
  • 5 Plain Gold Ring
  • 6 John Finn's Wife
  • 7 Tupelo
  • 8 Brother My Cup Is Empty
  • 9 The Weeping Song
  • 10 Jack The Ripper
  • 11 The Good Son
  • 12 From Her To Eternity
  • 13 New Morning

enregistrement

Enregistré pendant divers concerts en Australie et en Europe durant la tournée 1992-1993 ; mixé par Tony Cohen aux Studios Atlantis, Melbourne, Australie, janvier-février 1993

line up

Blixa Bargeld (guitares & choeurs), Martyn P. Casey (basse et chœurs), Nick Cave (chant), Mick Harvey (guitares, xylophone & choeurs), Conway Savage (piano, orgue et chœurs), Thomas Wydler (batterie)

chronique

Styles
rock
Styles personnels
bad seeds blues rock style

Le live est en général le moment de confirmer le talent que l'on vous prête, même s'il n'y pas forcément de rapport de cause à effet (on peut très bien adorer l'oeuvre d'un artiste et reconnaître que sur scène, c'est pas ça...). Ceux qui ont eu l'occasion d'assister aux performances de l'australien, en vrai ou par vidéos interposées, pourront témoigner de l'incroyable présence de Cave sur scène et de son charisme, et de la qualité de l'accompagnement des Bad Seeds. Cet album retranscrit plutôt justement cette énergie et s'avère de plus être un bon best of live. Le son est très bon et l'interprétation irréprochable même si l'on peut regretter une version un peu molle du tube apocalyptique (dans tous les sens du terme) qu'est 'Tupelo'. Mais ne faisons pas la fine bouche car la liste des morceaux est assez représentative du style 'Nick Cave' : rock énervé et à la limite de la rutpure ('The mercy seat', 'From her to eternity', 'Jack the ripper'), rock 'bluesy' énergique et épique ('John Finn's wife', 'Papa won't leave you Henry') ou encore 'ballades' entrainantes ou intimistes ('The weeping song', 'The ship song', 'The good son'). Et pour ceux qui n'en auraient pas assez, je leur conseille l'excellent dvd qui vient tout juste de sortir, 'God is in the house', enregistré en 2001 au 'Transbordeur' à Lyon !

note       Publiée le dimanche 31 août 2003

partagez 'Live Seeds' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Live Seeds"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Live Seeds".

ajoutez une note sur : "Live Seeds"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live Seeds".

ajoutez un commentaire sur : "Live Seeds"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live Seeds".

Dioneo › mercredi 12 avril 2017 - 21:19  message privé !  Dioneo est en ligne !
avatar

Alors celui-là, il fait partie des disques complètement incrustés dans ma mémoire auditive, sensorielle. Rien de mystérieux là-dedans, hein : c'est qu'il a tourné des heures et des heures, de jour et des nuit par chez moi quand j'avais... Quoi ? Vingt piges, vingt-et-une ? 'Fin voilà, j'ai eu beau (mais quel con !) le revendre à une période où je croyais que j'aimais plus le rock plein de rouille et de notes bleues (mais quel GROS CON ! En plus j'avais la version avec le livret photos... bon, bref)... Bon bref : n'empêche qu'à chaque fois que je m'écoute un morceau de ce disque, je me rappelle de chaque note qui va suivre, des écarts avec les versions studio, pour celles que je connais - The Mercy Seat d'emblée, ouais quoi, merde, déjà ! -, le truc suit son chemin dans mon oreille et derrière, il est resté tracé, même pas bien caché sur tout ce qui est passé ou s'est logé entre temps. Et pourtant le truc me semble jamais usé. Il en pousse de ces friches à semer au vent ce genre de mitraille.

Note donnée au disque :       
saïmone › mardi 21 août 2007 - 17:54  message privé !
avatar
Des versions transcendées de l'époque où Nick Cave était un dur à cuir. Fantastique
Note donnée au disque :       
Charisman › vendredi 13 octobre 2006 - 12:18  message privé !
Wow quelle entrée en matière, l'interprétation de "Mercy Seat" est exceptionnelle, tempo ralenti puis montant en puissance, un gros travail a été effectué sur cette performance public pour écourter la chanson tout en la gardant aussi ténébreuse. Par ailleurs le track-listing de ce disque est très bien choisi, il s'affiche comme une rétrospective des premiers albums, et présente comme à l'habitude une petite reprise à savoir le "Plain Gold Ring" de Nina Simone.
Note donnée au disque :       
Stigmata › samedi 14 février 2004 - 15:48  message privé !
A propos de "And the ass saw the angels", avez vous écouté le disque de "readings and music" réalisé par Cave, Mick Harvey et Ed Clayton-Jones? il est excellent. Sinon Live Seeds est du Nick Cave de tres haut vol, excellent en concert (comme sur la vidéo live at the Paradisio)
Twilight › dimanche 31 août 2003 - 18:52  message privé !
avatar
A signaler encore que l'objet existe dans une version mini coffret avec le cd et un petit livre avec des photos de la tournée, c'est cette version que je possède en tous cas
Note donnée au disque :