Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSThe Sisters Of Mercy › First and last and always

The Sisters Of Mercy › First and last and always

cd | 10 titres

  • 1 Black planet
  • 2 Walk away
  • 3 No time to cry
  • 4 A rock and a hard place
  • 5 Marian
  • 6 First and last and always
  • 7 Possession
  • 8 Nine while nine
  • 9 Amphetamine logic
  • 10 Some kind of stranger

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Produit par Dave Aellen pour Palace Productions Limited

line up

Craig Adams (basse), Doktor Avalanche (boîte à rythmes), Andrew Eldritch (chant), Wayne Hussey (guitares), Gary Marx (guitares)

remarques

Remasterisée digitalement en 1992

chronique

Le monde de la musique dark ne serait probablement pas ce qu’il est actuellement si les Sisters of Mercy n’avaient pas existé. On ne compte plus en effet les légions de groupe gothiques ou métal influencés par ou se réclamant de la musique des dites ‘Sœurs de Charité’. Ces derniers ont en effet développé un son très personnel, mille fois copié depuis, reposant sur une boîte à rythmes (répondant au doux nom de Doktor Avalanche) au son sec, synthétique, presque cheap mais tranchant comme un rasoir, des guitares aux cordes tendues pour des sonorités froides et cristallines et une voix sépulcrale (sans être gutturale) et hantée. ‘First and last and always’ le bien nommé constitue l’unique album officiel de la formation originelle, après la sortie de plusieurs maxis, avant que Wayne Hussey ne parte fonder The Mission. Il s’agit donc là d’un disque de référence dans l’histoire de la musique. D’une noirceur glaciale, il présente la quintessence de l’efficacité du son Sisters of Mercy, tant au niveau des atmosphères que des mélodies. Les classiques du groupe s’enchaînent, imparables, de ‘Marian’ à ‘Walk away’ en passant par 'Logic' et 'First and last and always',entre tourbillons de guitares et vocaux possédés. C'est finalement un titre lent et déséspéré, 'Some kind of stranger' qui clôt magistralement ce disque indispensable que toute personne sensée devrait écouter au moins une fois dans sa vie.

note       Publiée le mardi 5 novembre 2002

partagez 'First and last and always' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "First and last and always"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "First and last and always".

ajoutez une note sur : "First and last and always"

Note moyenne :        71 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "First and last and always".

ajoutez un commentaire sur : "First and last and always"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "First and last and always".

Rikkit › mardi 1 mai 2018 - 18:39  message privé !

Merci Guts pr les Sisters et les Neph’.

Dane › lundi 7 août 2017 - 09:25  message privé !

La version de 92 (avec la pochette qui est ici) comprend le mix de l'édition japonaise. C'est avec cette version que j'ai découvert le groupe. J'ai acheté plus tard la réédition en digipack de 2006 qui est la version originale. Mais préférant l'autre comme toi, j'ai racheté celle de 92.

@ zugal21 : ba non, Curtis c'est la dépression et Coleman, la rage. ;-)

Note donnée au disque :       
allobroge › lundi 7 août 2017 - 01:24  message privé !

A noter que la version remasterisée de 1992 , titanesque , enterre le mix original qui a étonnamment mal vieilli . Inusable skeud , fondateur d'un genre et évidemment , et de très loin , le meilleur des sisters .

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › dimanche 31 juillet 2016 - 17:29  message privé !

Dire que j'ai découvert les Sisters via Cradle of Filth (ils ont repris 'No Time To Cry' sur leur EP Bitter Suites to Succubi de 2001)...

Note donnée au disque :       
Richard › samedi 12 décembre 2015 - 06:50  message privé !

Trouver dans la laideur de ce monde une forme évidente de beauté. Magistral.

Note donnée au disque :