Vous êtes ici › Les groupes / artistesSThe Sisters Of Mercy › Victorian night

The Sisters Of Mercy › Victorian night

cd • 16 titres

  • 1Comfortably numb
  • 2Come together
  • 3Long train
  • 4Giving ground
  • 5Amphetamine logic
  • 6On the wire
  • 7Dominion/Mother Russia
  • 8Blood money
  • 9Anaconda
  • 10War on drugs
  • 11Temple of love
  • 12First and last and always
  • 13Something fast
  • 14Vision thing
  • 15Jolene
  • 16Confide in me

enregistrement

Enregistré live à la Brixton Academy, Londres, Angleterre, le 10 juin 1997.

remarques

'Long train' est en réalité 'Detonation Boulevard'. 'Comfortably numb' est une reprise de Pink Floyd, 'Jolene' de Dolly Parton, 'Confide in me' de Kylie Minogue et 'Giving ground' de The Sisterhood.

chronique

Les Sisters of Mercy aujourd'hui, tout le monde le sait, ne sont plus qu'une farce destinée à remplir le tiroir-caisse de Andrew Eldritch...La situation n'est pas neuve, voilà près de dix-huit ans qu'aucun album ne nous a été livré (qui en attend encore un d'ailleurs ?) et depuis 1997 où a été enregistré 'Screw shareholder value' dans le but de clairement faire comprendre à la maison de disques qu'elle n'avait rien à attendre, les derniers doutes se sont envolés. Cette même année, Les Sisters of Mercy donnaient pourtant un concert à Londres qui, à défaut d'être exceptionnel, se devait d'être immortalisé vu la track list riche en reprises. Certes 'Jolene' est un classique des concerts de Andrew Eldritch et sa bande depuis longtemps mais d'autres sont toutes neuves ainsi celle du 'Comfortably num' des Pink Floyd qui se termine en medley avec 'Some kind of stranger' ou de 'Confide in me' de Kylie Minogue réellement surprenante. Nous avons encore 'War on drugs' qu'il m'est impossible d'identifier (la qualité moyenne du son n'aide pas) et 'Come together'; j'avais cru à une cover des Beatles mais ce ne semble point être le cas...Allez savoir s'il ne s'agit pas d'une erreur de titre. C'est notamment le cas pour 'Last train' correspondant en réalité à 'Detonation Boulevard'. Pour le reste, nous avons quelques belles pièces comme une version vitaminée de 'Amphetamine logic', 'Blood money', excellente chanson trop méconnue à mon goût, 'Anaconda', 'On the wire' ou encore une reprise (si le mot peut être utilisé) de The Sisterhood, sans oublier les incontournables (hélas) 'Temple of love', 'Dominion/Mother Russia'...L'ambiance est bonne, l'interprétation convaincante. Le son est hélas moyen et un fond de brouhaha du public subsiste, ce qui laisse à croire que l'enregistrement a été capturé de devant la scène...Bien qu'aucune information ne figure sur le livret, j'ai également l'impression que tous les morceaux ne proviennent pas du même concert mais difficile d'être affirmatif sur quoi que ce soit...Toujours est-il que malgré un son pas terrible (m'empêchant de le noter à 4), ce pirate vaut la peine, notamment pour toutes ces reprises mentionnées; 3,5/6

note       Publiée le jeudi 12 août 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Victorian night".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Victorian night".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Victorian night".