Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesYYoninbayashi › Golden picnics

Yoninbayashi › Golden picnics

7 titres - 50:32 min

  • 1/ Flying (4:19)
  • 2/ Carnival (3:59)
  • 3/ Continental Laid Back Breakers (4:43)
  • 4/ Kool Sailer & Fools (9:00)
  • 5/ Bird's & Nessy's (16:55)
  • 6/ A Song for Lady Violetta (7:09)
  • 7/ A Song for Lady Violetta (4:27)

enregistrement

Onkio Haus 2nd CBS Studio, Japon, janvier - mars 1976

line up

Daji Yokai (batterie, synthétiseur, percussions, choeurs), Masahide Sakuma (basse, flûte à bec, synthétiseur, percussions, choeurs), Hidemi Sakashita (claviers, synthétiseur, percussions, choeurs), Katsutoshi Morizono (guitare, synthétiseur, percussions, choeurs), John Yamazaki (piano à queue, orgue Hammond), Satoshi Nakamura (saxophone soprano), Motoya Hamaguchi (flûte), Toshi (percussions)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Bah, on ne se refait pas. J'en ai acheté un autre... Bé oui... Mais sur celui-là, heureusement, y a plus d'infos. J'ai loupé un épisode, plus précisément un disque ("Isshoku Sokuhatsu"), leur album référence paraît-il, dont l'imagerie a au moins aidé à identifier le groupe. Alors, je sais, y aura toujours des petits malins pour me dire que j'aurais peut-être pu recopier les noms des musiciens présents ici dans les crédits de "Hatachi No Genten". Vous marquez un point, seulement, en l'absence d'informations tangibles, je ne me risquerais pas à faire une telle chose, car il se pourrait bien que le line-up du groupe ait entretemps changé. J'ai donc préféré m'abstenir. Tout ceci nous écarte de la musique... Qu'y a-t-il à découvrir sur "Golden Picnics" ? Déjà, cela n'a déjà plus rien à voir avec la musique du film "Hatachi No Genten" réalisé en 1973, même si l'imagerie Floydienne reste plus que jamais de mise. Toutefois, Yoninbayashi s'amuse à varier les plaisirs et s'essaye à tous les styles. Ça commence par "Flying" - ô quelle surprise ; un Beatles - revisité par la guitare slide d'un David Gilmour échappé de "Meddle". Puis, on rentre dans le vif du sujet avec les compositions du groupe. C'est là où le bas blesse ; rien de franchement transcendant à nous mettre sous la dent, mais c'est le lot de tous les groupes japonais : une assimilation, voire une resucée de formules déjà éprouvées. "Carnival", "Continental Laid-Back", largement inspirés de Gentle Giant sans en avoir l'étoffe, sur une rythmique cependant plus rock, puis "Kool Sailers & Food" qui se perd en digressions instrumentales entre Santana, Gong et Pink Floyd toujours. Un Pink Floyd décidément omniprésent puisqu'on le retrouve encore dès les premières notes de "Bird's & Nessy's" (les accords de "Us and Them"), alors que la ligne mélodique fait elle plutôt référence au "Don't Let the Sun Go Down on Me" d'Elton John. Je vous le dis franchement ; à ce moment-là, j'ai presque failli m'endormir. Seulement, après un premier chorus de soprano bien venu, le titre repart de plus belle sur un long délire instrumental de plus d'un quart d'heure qu'un tel début ne laissait pas présager. Encore un peu de Gentle Giant, encore un peu de Gong. Allons piocher aussi tant qu'à faire chez les espagnols de Fusioon, ou encore les délires ethyliques de Samla Mammas Manna... Surprenant ! L'album se termine hélas sur une anecdotique chanson d'amour, "A Song for Lady Violetta" - l'"Europa" japonais ? - et joué à deux reprises (!)... Et non, il ne s'agit pas d'un bonus. Mais nous n'en sommes pas à une idée saugrenue de plus ou de moins de la part des japonais, pas vrai ? En résumé, si rien de phénoménal n'est à signaler, je ne regrette pas pour autant mon achat, grâce surtout à sa longue pièce bien déjantée. Une vraie curiosité à apprécier avec la dose de pondération requise.

note       Publiée le lundi 9 mai 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Golden picnics".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Golden picnics".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Golden picnics".