Vous êtes ici › Les groupes / artistesSThe Sisters Of Mercy › 1996

The Sisters Of Mercy › 1996

cd • 19 titres

  • 1Kiss the carpet
  • 2Ribbons
  • 3Logic
  • 4Alice
  • 5On the wire
  • 6Come together
  • 7First and last and always
  • 8Black horizon - Intro/Detonation Boulevard
  • 9Giving ground
  • 10Flood II
  • 11Temple of love
  • 12Vision thing
  • 13This corrosion
  • 14Jolene
  • 15Unknown
  • 16Driver
  • 17Good things
  • 18Dominion/ Mother Russia
  • 19Red sky disapears

enregistrement

Offenbach, Allemagne, le 14 juillet 1996, sauf les morceaux 15-19

line up

Andrew Eldritch (chant), pas d'infos sur le line-up

remarques

chronique

Hé bien, on en a pour son argent sur ce pirate, pas moins de quatorze titres live, plus cinq morceaux supplémentaires (principalement des démos ou des inédits). Comme son nom l'indique, la partie concert a été enregistrée en 1996, le 14 juillet à Offenbach, Allemagne, pour être plus précis. A ce moment-là, la carrière du 'groupe' est déjà terminée, l'ultime travail studio ('Vision thing') commençant déjà à dater et Andrew Eldritch ne relançant la machine 'sistersienne' que pour des concerts, des festivals principalement, histoire de remplir les caisses. Cela dit, rendons à César ce qui appartient à César, même si elle fait l'impasse sur des perles pourtant incontournables ('Marian', 'Walk away', 'Flood I' notamment), la track-list ici proposée est de qualité, mariant à merveille des titres de toutes les périodes du groupe avec même en excellente surprise 'Giving ground' datant de la période Sisterhood ainsi que la reprise du 'Jolene' de Dolly Parton que j'affectionne beaucoup pour ma part. Niveau interprétation, c'est plutôt bien; si Andrew faisait déjà de moins en moins secret de son aversion grandissante pour le public goth (pourtant son principal client), il semble mettre du coeur à l'ouvrage. Les vocaux sont caverneux, voir désespérés par moments, les orchestrations ainsi que le son approximatif (bien que correct) laissent presque croire que nous tenons là un concert de la grande époque. Je n'ai guère d'infos sur les suppléments proposés, il s'agit visiblement de chutes de studio, d'essais ('Driver', par exemple ressemble furieusement à 'Alice', 'Dominion/Mother Russia' est présentée dans une version avec des textes différents, 'Red sky disapears' n'est autre qu'une expérimentation mêlant la musique de 'First and last and always' avec d'autres paroles...) qui si ils ne sont pas forcément d'une qualité exceptionnelle n'en demeurent pas moins des témoignages intéressants pour les fans. '1996', un grand cru ? Il se laisse volontiers boire en tous cas...

note       Publiée le mardi 10 mai 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "1996".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "1996".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "1996".