Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVenetian Snares › printf("shiver in eternal darkness/n");

Venetian Snares › printf("shiver in eternal darkness/n");

  • 2000 • Isolate iso 03 • 1 CD digipack

cd • 13 titres

  • 1Salt 5:05
  • 2Hours 3:08
  • 3Intense Demonic Attacks 4:05
  • 4Cruel Whole 6:25
  • 5Suasive Chess Strategy 5:47
  • 6Aqap 5:59
  • 7Mouth 7:49
  • 8C8 Diversity 5:28
  • 9Fire Is The Devil 6:23
  • 10Molting 4:19
  • 11Punishing The Atoms 5:40
  • 12Stuck 9:27
  • 13Cruel Whole (Abelcain Remix)3:53

line up

Aaron Funk

remarques

chronique

Styles
electro
Styles personnels
breakcore / digital darkness

J'avais mentionné ce disque dans un blog voisin, vous savez, celui tenu par un vieux grincheux au coeur tendre ; aussi m'efforcerai-je de rédiger un autre billet afin qu'il puisse conserver ma petite verve (non, ce n'est pas une maladie vénérienne) en souvenir du temps où... ; bref, disais-je, abordons ce mystérieux album de Venetian Snares dont il n'est presque jamais fait mention. Pourquoi ? Sans-doute parce qu'il ne semble pas composé par Aaron mais par ses machines, annihilant tout le Funk en enchaînant froidement et horizontalement beats et samples comme autant de perles dans un long collier noir et passablement cyberpunk, la faute au pillage de Star Wars et Slavoj Zizek. Le rythme est lent, kilométrique et systématique ; forcément les ambiances de vieilles rave acid ('Mouth') sont de la partie mais il n'y a rien, au milieu des effets dégueulasses, qui pousse à la fête ni à la chansonnette. Shivers in Eternal Darkness est un album dur, aussi froid et rigide qu'une scène de cul de jeu vidéo qui, tout en s'essayant à la sensualité, tombe de Charbyde en Scylla dans un maëlstrom d'angles et de variables, de glitch et de bugs jusqu'aux punitifs 'C8 Diversity' ou 'Molting' dégueulant de crispations digitales aussi exogènes qu'un Confield remixé pour la Fuck Parade. L'aridité des musiques informatiques est un gimmick comme un autre : le tout est de savoir l'exploiter.

note       Publiée le lundi 5 décembre 2011

Dans le même esprit, Wotzenknecht vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "printf("shiver in eternal darkness/n");".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "printf("shiver in eternal darkness/n");".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "printf("shiver in eternal darkness/n");".

merci pour le fusil... › dimanche 7 décembre 2014 - 03:01  message privé !

A quand une putain de réédition ?!

dariev stands › jeudi 8 décembre 2011 - 10:57  message privé !
avatar

un de ses meilleurs (le meilleur de la première période?), ultra-sombre et assez malsain par moments (plus flippant que le diptyque candace en ce qui me concerne, ou on s'attend à tout, là c'est fourbe), sur la longueur c'est proprement épuisant et ça sape le moral, mais c'est le but en fait. But plus que pleinement atteint.

Nerval › mardi 6 décembre 2011 - 09:48  message privé !

Wow nicola a gagné le titre du commentaire le plus geek 2011

Wotzenknecht › lundi 5 décembre 2011 - 22:08  message privé !
avatar

oui, ca donnerait shiver in eternal darkness/n

nicola › lundi 5 décembre 2011 - 22:06  message privé !

Si c’est bien du C, c’est (bordel, le backslash ne passe pas)n et non /n pour le saut de ligne. :cassecouilles: