Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKirlian Camera › Eclipse -das schwarze Denkmal

Kirlian Camera › Eclipse -das schwarze Denkmal

  • 1994 • Triton Triton 05 cd • 1 CD

cd • 10 titres

  • 1Intro:Lux
  • 2Eclipse
  • 3River of no return
  • 4The Christ
  • 5Celephais
  • 6Austria
  • 7Tor zwei
  • 8Aura
  • 9Epitaph
  • 10Terminal

enregistrement

Blackwings Studios, Londres, Angleterre, Magic frog, Brescia, Italie, Stone castle, Carimate, Italie, 1986-1988

line up

John Fryer (programmation, samplers, traitements), Angelo Bergamini (chant, claviers, programmation, samplers, traitements), Bruno Bizzarri (basse), Florian H (guitare), Bianca Hoffmann-Santos (chant, flûte), Mauro Montacchini (claviers, guitare, samplers), Renato Mor (guitare), Charlie Mallozzi (percussions, samplers), Laura Roversi (percussions), Monica Roversi (claviers), Marco Tiberti (saxophone ténor), Suzanne Reddigton-Gardner (chant)

remarques

chronique

‘Eclipse’ est un disque charnière de la carrière de Kirlian Camera. Délaissant une courte période de succès dans la new wave (qui lui vaudra d’être signé chez Virgin), le groupe revient au côté plus sombre et underground de ses débuts. Certes, les sonorités new wave n’ont pas encore totalement disparu, preuves en sont les premiers morceaux de l’album, ‘Eclipse’ (leur plus grand hit) et ‘River of no return’, très electro-wave avec des guitares électriques encore très présentes. Le suivant, ‘The Christ’, plus lent, annonce le virage plus obscur du groupe avec un chant féminin désenchanté (le titre s’achève par contre sur un air de saxophone plutôt inattendu). Des titres comme ‘Celephais’ ou le très émouvant ‘Tor Zwei’, plus tristes et mystiques avec leur côté néoclassique annoncent la tendance plus froide et ésotérique que l’on retrouvera sur le disque suivant ‘Todesengel-the fall of life’. Quant au dernier morceau, ‘Terminal‘, avec sa basse répétitive et ses bruits, il rappelle le goût de Kirlian Camera pour les sons plus expérimentaux. Bref, un bon disque auquel on pourrait reprocher un manque de cohérence vu la diversité des atmosphères (le seul fil conducteur étant la tristesse) mais qui annonce déjà la carrière hors du commun du groupe.

note       Publiée le mercredi 18 septembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Eclipse -das schwarze Denkmal".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Eclipse -das schwarze Denkmal".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Eclipse -das schwarze Denkmal".

Hazincourt › mercredi 1 mars 2017 - 10:15  message privé !

L'ami Twilight ne c'est pas laissé tenter par la réédition tant attendue de "It Doesn't Matter, Now" 1983 ? Prédécesseur de "Eclipse" et au combien grandiose.

Note donnée au disque :       
Hazincourt › mercredi 4 février 2015 - 12:46  message privé !

je conseille fortement aux amateurs de cet album, l'écoute du premier lp de Kirlian Camera "It Doesn't Matter, Now". Jamais édité en cd jusqu'a ce jour, ni même réédité en lp, et on se demande bien pourquoi quand on voit le talent de compositeur de Bergamini déja bien présent en 1983.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › lundi 19 juillet 2010 - 10:10  message privé !
avatar

Peut-être bien leur meilleur au final

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › jeudi 4 février 2010 - 22:47  message privé !
avatar

"The Christ", "River of no return", "Tor Zwei"... miam

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › vendredi 10 juillet 2009 - 19:17  message privé !
avatar

pas un mot sur l'ultra sinistre "Tor zwei" ? Misère, on dirait du Sopor de la grande époque mais en dix fois plus noir

Note donnée au disque :