Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSuicide › Suicide

Suicide › Suicide

cd • 7 titres

  • 1Ghost rider2:35
  • 2Rocket USA4:17
  • 3Cherree3:48
  • 4Johnny2:09
  • 5Girl3:21
  • 6Frankie teardrop10:24
  • 7Che4:50

enregistrement

Ultima studio, New York, USA, 1977

line up

Martin Rev (boîte à rythmes), Alan Vega (chant)

remarques

chronique

Styles
electro
cold wave
indus
punk
Styles personnels
punk > cold wave

Comment peut-on parler de musique sombre et expérimentale sans parler du cas atypique qu'est Suicide ? Apparue sur la scène punk américaine de la fin des années soixante-dix, la rage de vivre, la violence du désespoir que véhiculent nos deux compères, ils l'exprimeront, non pas comme beaucoup de leurs compatriotes de l'époque, par un mur de guitares saturées, mais par son strict opposé ; une retenue, un minimalisme, une froideur qui ont de quoi causer l'effroi. Si l'album s'articule autour de petites pièces rockabilly où le seul instrument est une boîte à rythme qui bourdonne comme un moteur d'avion et la voix souterraine d'Alan Vega, c'est le titre "Frankie Teardrop" qui a définitivement fixé la destinée de ce disque : longue de dix minutes, elle conte l'histoire crue d'un meurtre collectif orchestré par un père de famille qui vient de toucher le fond. Vega incarne son personnage jusque dans les cris d'horreurs. À vous glacer le sang !

note       Publiée le mercredi 31 octobre 2001

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Suicide" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Suicide".

notes

Note moyenne        41 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Suicide".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Suicide".

Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Che est un morceau qui me hante. Mais j'ai plus de mal à apprécier le reste de l'album

Autre-Huche Envoyez un message privé àAutre-Huche

Groupe culte, mais j'ai seulement été déçu par les albums solo d'Alan Vega, ça me remémore trop Suicide, mais en bien moins bon, Suicide c'est imbattable !!!

Note donnée au disque :       
mangetout Envoyez un message privé àmangetout

Elle est à chercher de ce coté là, la véritable réponse U.S. à Kraftwerk plus que du coté des excellents Devo, c'est froid, mécanique, basiquement électronique et en même temps foutrement américain, un impact rock'n rollien et un swing que les allemands n'auront jamais et qu'ils ne recherchaient pas d'ailleurs, disons qu'ils représentent deux façons d'aborder l'électronique en milieu "pop" marquées par leurs spécificités locales, ce que les allemands nommerons par le doux vocable d'"industrial völk musik" le duo Vega/Rev semble répondre "electronic country & folk music". Sinon le violent "Frankie teardrop" (ce chant mes aïeux avec ses manipulations à la serpe, que du bonheur) et l'élégiaque "Che" sont deux planètes hurlantes qui referment douloureusement ce fabuleux disque, un album qui devait sérieusement faire figure d'OVNI en cette punkette année 77. Radical et séminal !

Valsturm Envoyez un message privé àValsturm

Raisonnablement un chef-d'oeuvre, il n'y a pas d'autres mots. Les groupes "avant-gardistes" de la même époque ont plutôt mal vieilli en comparaison.

Note donnée au disque :       
Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar
tropicale ? marrant, c'est l'un des disques que je trouve les plus froids & urbains - la reverb donne constamment l'impression qu'il a été enregistré dans un parking vide; c'est même glacial, jusque dans les sucreries rockabilly.
Note donnée au disque :