Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKirlian Camera › Schmerz

Kirlian Camera › Schmerz

  • 1992 • Triton Triton09cd • 1 CD digipack

cd • 13 titres

  • 1Schmerz
  • 2Heldenplatz
  • 3Der tote Libknecht
  • 4Raindome
  • 5Krematorium
  • 6Krematorium II
  • 7Twilight fields
  • 8It was raining
  • 9Blumen
  • 10Outside
  • 11Heldenplatz (v.4)
  • 12Of thorns (Twilight fields)
  • 13The silver snow

enregistrement

Edison Lab Studio, Parme, Italie, mai 1989-août 1992

line up

Angelo Bergamini (chant, voix modifiée, claviers, traitments, samplers, percussions, fx, programmation), Emilia Lo Jacono (chant, choeurs, guitare 12 cordes, claviers), Simon Balestrazzi (percussions, guitare, métal, samplers, programmation, voix)

remarques

repressage de l'édition parue chez Discordia (pochette normale)

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
électro-goth

Kirlian camera a toujours su, au cours de sa carrière, faire évoluer sans cesse son son sans trahir un seul instant ses lignes directrices. ‘Schmerz’ pourrait être classé dans la période ‘mystique’ du groupe, là où son engouement pour l’iconographie et les sonorités ésotériques, symphoniques et martiales était le plus prononcé. Au programme nous trouvons donc des nappes de synthés mélancoliques, des orgues grandiloquents, des chœurs tristes, des éléments symphonico-industriels, des percussions martiales, et une alternance de la voix féminine ou masculine selon les chansons. Le ton est d’emblée donné par ‘Schmerz’, le premier titre (écrit pour le film ‘Guido Mazzoni’ de Marco Speroni), qui nous parle de la crucifixion sur fond de chœurs mélancoliques et d’ orgue. Plusieurs morceaux sont ensuite déclinés en deux versions, l’une plus triste, l’autre plus expérimentale ; c’est le cas pour ‘Krematorium’ et ‘Heldenplatz’ . ‘Twilight fields’ échappe à ce schéma puisque sa seconde version ‘Of thorns’ est composée d’orgues d’église et de percussions martiales. Parmi les autres titres, deux instrumentaux , ‘Blumen’ et ‘Silver snow’, un ‘Raindome’ plus dark folk et pour le reste, de la tristesse, toujours de la tristesse. La grande force de la musique de Kirlian Camera est de savoir éviter l’inutile et ne garder que l’émotion pure. Au final, un très bel album méditatif et reposant à déguster sans modération

note       Publiée le dimanche 8 septembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Schmerz".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Schmerz".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Schmerz".

Hazincourt › mercredi 4 février 2015 - 12:29  message privé !

La premiére version de "Heldenplatz" date de 1987 et la chanson était ultra new wave, cette version est vraiment très belle et totalement différente. A noté qu'il existe une version box de "Schmerz" avec poster, pin's en metal et le 7" "Le Printemps Des Larmes" en bonus.

Note donnée au disque :