Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKirlian Camera › Black summer choirs

Kirlian Camera › Black summer choirs

cd • 14 titres

  • 1Silencing the world
  • 2Black August
  • 3Final Interview 1
  • 4Heavens
  • 5The Fountain Of Clouds
  • 6Final Interview 2
  • 7مادة مظلمة (Materia Oscura – Official Version)
  • 8Final Interview 3
  • 9Farewell Road
  • 10My Kids Kill
  • 11Words 3:54
  • 12Final Interview 4
  • 13Barren Cornfields
  • 14Stranger In The Abandoned Station

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré et mixé à Parme, Piombino, Italie, Berlin, Allemagne, Oslo, Norvège

line up

Elena Fossi (chant, piano, programmation, moog theremin, arp odyssey, électronique), Angelo Bergamini (électronique, programmation)

Musiciens additionnels : Kyoo Nam Rossi (guitare électrique, guitare sèche), Andrea Artusi (basse), Alessio Rubens, Richard Tedeschi (violoncelle), Lloyd James (voix), Ralf Jesek (chant, instruments), Ariel Goldberg (électronique additionnel)

remarques

Existe en version box avec un cd flexi bonus, un drapeau, un pin et un poster en plus du cd version digipack.

chronique

L’été ne sera pas beau, l’été ne sera pas chaud…’Black summer choirs’ où quand une faction décide de détruire le soleil et de gouverner la terre du haut d’une dictature dont seraient bannis sentiments et émotions. Ca donne plus trop envie de siroter des cocktails sur une plage ou une terrasse, hein ? ‘Back summer choirs’, qu’on se penche ou non sur son concept, sonne comme un requiem. Le funèbre ‘Silencing the world’, lent avec ses cordes glacées, pose le décor; du pur Kirlian Camera. ‘Back August’ confirme: un peu plus rapide, il s’inscrit dans cette ligne de spleen à ceci près que son refrain poignant à souhait se plombe de riffs de guitare, rejoints dans la seconde partie par des choeurs puissants. Du grand art ! J’avoue que ça me gonfle, cette mainmise de Elena Fossi sur Kirlian Camera (Angelo ne chante même pas, se contente de bidouiller quelques sons et de programmer) mais force est d’admettre qu’il y a de belles choses sur cet album. Pas si facile de rompre définitivement avec une formation qu’on a tant aimée (et qu’on aime toujours d’ailleurs). Pour ‘Heavens’, je serai moins enthousiaste, beaucoup trop pop dance à mon goût, on zappe et on se rabat plutôt sur ‘Materia Obscura’, nettement plus audacieux dans le même registre en mêlant breakbeats lents, cordes arabisantes et une touche légèrement indus dans la production, sans oublier la note tristounette de rigueur. A noter, pour faire une pause, que l’idée du concept est renforcée par une série de quatre ‘Final interview’ où Lloyd James (Naevus) expose ses vues comme si l’invasion de la terre allait réellement avoir lieu. Rayon invités, signalons également la présence de Ralf Jesek (In my rosary) qui pose son chant sur ‘Words’ dans des atmosphères très darkfolk. Réussi, ce disque ? Oui, c’est plutôt pas mal mais je dois bien confesser que plusieurs chansons calmes peinent à atteindre leur portée émotionnelle (‘My kids kill’, ‘The fountain of clouds’), non qu’elles soient si mauvaises mais le chant de Elena, un brin trop lisse, me touche nettement moins que d’autres chanteuses ayant tenu le micro pour Kirlian Camera, or les orchestrations ultra dépouillées font que ces pièces reposent entièrement sur son timbre. Et puis, bon, ce disque est quand même très (trop) ambient pour défiler aussi aisément sur quatorze plages. ‘Barren cornflieds’ me semble plus convaincant grâce à ses lignes de choeurs samplés en arrière-plan, ses nappes montantes et cette impression de désolation glacée si typique du combo pour s’achever dans l’ambient post-apocalyptique de ‘Stranger in an abandoned station’. ‘Black summer choirs’ n’est pas un chef-d’oeuvre, il manque de corps et de morceaux de bravoure (malgré de notables exceptions mentionnées précédemment); il sonne redondant sur la longueur. Cela ne lui dénie pas certaines qualités grâce à quelques titres puissants et de quelques belles atmosphères. Voilà qui rachète partiellement l’opus précédent catastrophique, même si je l'aurais apprécié plus obscur encore vu sa pochette funèbre. 3,5/6

note       Publiée le mardi 5 juillet 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Black summer choirs".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Black summer choirs".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Black summer choirs".

Twilight › samedi 13 avril 2019 - 22:07  message privé !
avatar

Elena, plutôt...Il s'est complètement fait bouffer par cette nana, le pauvre Angelo...Même la nouvelle version de Stalingrad, Stalingrad Walkyrie, démontre bien qui tient la culotte musicalement...chier.

Note donnée au disque :       
born to gulo › samedi 13 avril 2019 - 14:01  message privé !

https://shop.season-of-mist.com/kirlian-camera-hellfire-cd-ep-digipak

Je... arg.

Étonnante, cette reconversion metal de troisième cinquième zone, Angelo.

Note donnée au disque :       
Richard › mardi 14 août 2018 - 10:52  message privé !

Entièrement d'accord avec toi Twilight. Le dernier album est une purge totale et je ne retiens que le featuring avec Eskil Simonsson,c'est dire...

born to gulo › mardi 14 août 2018 - 07:59  message privé !

https://secure.avaaz.org/page/fr/

Note donnée au disque :       
Twilight › lundi 13 août 2018 - 23:24  message privé !
avatar

Le dernier, 'Hologram Moon' est une plaisanterie ! Virez-moi cette insupportable Elena Fossi !

Note donnée au disque :