Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVan Der Graaf Generator › The quiet zone / The pleasure dome

Van Der Graaf Generator › The quiet zone / The pleasure dome

9 titres - 43:20 min

  • 1/ Lizard play (4:29)
  • 2/ The habit of the broken heart (4:40)
  • 3/ The siren song (6:04)
  • 4/ Last frame (6:13)
  • 5/ The wave (3:14)
  • 6/ Cat's eye Yellow Fever (5:20)
  • 7/ The sphinx in the face (5:57)
  • 8/ Chemical world (6:09)
  • 9/ The sphinx returns (1:14)

enregistrement

Londres, Angleterre, 1977

line up

Guy Evans (batterie), Peter Hammill (piano, guitare, chant), David Jackson (saxophones), Nick Potter (basse), Graham Smith (violon)

chronique

"World Record" derrière eux, Van Der Graaf Generator venait de clore un nouveau chapitre important de sa carrière en dents de scie. Et suite au départ de Hugh Banton, un élément essentiel dans l'architecture sonore du groupe - au même titre que tous les autres participants d'ailleurs - il fallait reconsidérer l'approche générale. Rien ne sera tout à fait pareil, mais presque, si bien que le Generator tombe pour laisser apparaître un plus succint Van Der Graaf où l'absence de l'orgue décisif et nuancé de Hugh Banton se voit comblé par les talents du violoniste électrique Graham Smith (transfuge de String Driven Thing). L'instrument survole en effet la majorité des titres avec une maestria assez jouissive qui nous ferait presque penser que le groupe y aurait gagné au change. Les plages sont désormais de longueur nettement plus raisonnables, ou dirons nous conventionnelles, et sous cet aspect chanson, c'est un peu de la carrière solo de Peter Hammill qui reprend ici du poil de la bête. Piano et guitare acoustique apportent en effet cette fraîcheur folk propres aux compositions solitaires du chanteur et le contraste est pour tout dire flagrant. Les envolées sont plus contenues, mais frappent plus vite et passent plus rapidement, comme peuvent en témoigner "Lizard Play", "Last Frame" ou "The Wave". Bien entendu, l'écriture demeure de haute facture même si on s'écarte aujourd'hui plus volontiers des travers de l'ancienne formation auxquelles nous avions fini par devenir complètement accro. Et ce n'est pas la scission faussement conceptuelle des deux faces, finalement fort peu différentes, qui parviendront à donner à "The Quiet Zone/The Pleasure Dome" l'aura progressive peut-être recherchée. Jusqu'ici, le groupe s'est montré tout simplement essentiel.

note       Publiée le mercredi 26 décembre 2001

partagez 'The quiet zone / The pleasure dome' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The quiet zone / The pleasure dome"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The quiet zone / The pleasure dome".

ajoutez une note sur : "The quiet zone / The pleasure dome"

Note moyenne :        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The quiet zone / The pleasure dome".

ajoutez un commentaire sur : "The quiet zone / The pleasure dome"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The quiet zone / The pleasure dome".

Khyber › samedi 2 novembre 2013 - 17:33  message privé !

Hmmm que ce disque est bon! Des titres au format plus court pour un album merveilleux d'efficacité et de subtilité. Le tandem Evans/Potter plus incisif que jamais, l'arrivée de Graham Smith au violon qui sonne là comme une évidence; et Jackson, doucement en retrait, mais toujours aussi essentiel au son du groupe.. Un sommet

Note donnée au disque :       
mangetout › mardi 30 novembre 2010 - 14:30  message privé !

MUSE a du se rassasier de "Cat's eye yellow fever" puis le cloner à n'en plus finir oubliant au passage quelques petites choses (talent, émotion...), surajoutant par contre un chanteur qui n'arrive pathétiquement au final qu'à chatouiller les chevilles de Peter Hammill.

Tango Mago › vendredi 25 novembre 2005 - 18:21  message privé !
Ouais, ben pour revenir à la musique, les versions studio de Ship of fools et Door sont un peu décevantes quand on à connu les versions "vital" en premier... Bon oui, je chipote !
Note donnée au disque :       
bubble › vendredi 25 novembre 2005 - 11:27  message privé !
ok thanks ! je connais pas le detais sur la re-release de "The Quiet Zone/The Pleasure Dome" ; et merde tiens ! pourquoi je suis ultra fan ? devrais y avoir un ticket de reduc pour ceux qui ont une version anterieur ; un peu comme un update pour les software ! ca serais une idée ca tiens !
Progmonster › vendredi 25 novembre 2005 - 11:16  message privé !
avatar
Non, pas "Pawn Hearts". C'est particulièrement criant sur "The Quiet Zone/The Pleasure Dome". Il y a des tas de choses qu'on n'entendait pas sur la version cd précédente et qui n'apparaissaient pas non plus dans le box qu'on peut écouter ici.
Note donnée au disque :