Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIImpaled Nazarene › Absence of war does not mean peace

Impaled Nazarene › Absence of war does not mean peace

13 titres - 37:18 min

  • 1/ Stratagem
  • 2/ Absence of war
  • 3/ The lost art of goat sacrificing
  • 4/ Prequel to bleeding
  • 5/ Hardboiled and still hellbound
  • 6/ Into the eye of the storm
  • 7/ Before the fallout
  • 8/ Humble fuck of death
  • 9/ Via dolorosa
  • 10/ Nyrkillä tapettava huora
  • 11/ Never forgive
  • 12/ Satan wants you dead
  • 13/ The madness behind

enregistrement

Enregistré au Astia Studio en juillet et août 2001

line up

Mikaakim (chant), Somnium (guitares), Onraj 9mm (guitares), Arc v 666 (basse), Repe Misanthrope (batterie, claviers)

remarques

Pour la première fois depuis l'album "Suomi Finland perkele" le groupe utilise des pseudonymes.

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
heavy/punk/metal extrême

Presque 2 ans après le sublime "Nihil", les finlandais reviennent avec ce nouvel. Tout d'abord, on peut remarquer un visuel et un livret très soignés et magnifiques. Ce "Absence of war does not mean peace" marque le départ du bassiste Jani Lehtosaari, parti pour s'occuper de son label Solardisk, mais aussi et surtout d'Alexi Laiho, trop pris par Children of Bodom et par Sinergy, qui n'aura finalement fait qu'un passage éclair (18 mois à peine) au sein d'Impaled Nazarene. Seulement, il aura laissé des traces car le style du groupe est maintenant très heavy. Le groupe n'en perd cependant pas son aggressivité, bien au contraire... Le CD s'avère même bien plus extrême que son prédécesseur. Les compos sont dans l'ensemble bonnes, même si quelques titres sont à mon avis superflus ("Prequel to bleeding" et "Hardboiled and still hellbound" pour ne pas les citer !!!). Cependant, la deuxième partie de l'album approche de la perfection avec exclusivement des hits et surtout une grande diversité, le groupe ira même jusqu'à jouer un morceau très lent... avec du clavier (!) ("Never forgive" --- assez proche du "The oath of the goat" présent sur l'album "Suomi Finland perkele")... enchainé tout de même avec un titre de pur grind de... 16 secondes, "Satan wants you dead" ! Impaled Nazarene reste toujours Impaled Nazarene ! Le chant de Mika est encore toujours aussi haineux et si inimitable ! Le groupe n'oublie pas non plus ici son passé black metal avec 2 titres purs blasts-beats, "Absence of war" et "Humble fuck of death". Le CD s'achève avec "The madness behind" qui, au même titre que "Via doloroa" et "Nyrkillä tapettava huora", est un véritable chef d'oeuvre. Encore une fois, Impaled Nazarene nous sert un excellent album !

note       Publiée le samedi 15 décembre 2001

partagez 'Absence of war does not mean peace' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Absence of war does not mean peace"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Absence of war does not mean peace".

ajoutez une note sur : "Absence of war does not mean peace"

Note moyenne :        26 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Absence of war does not mean peace".

ajoutez un commentaire sur : "Absence of war does not mean peace"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Absence of war does not mean peace".

Demonaz Vikernes › vendredi 6 mars 2015 - 13:33  message privé !

Re-baisse de régime, un album moyen coincé entre 2 bons opus.

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › mardi 17 juillet 2012 - 21:41  message privé !

oui j'entend accessible par izi (mon côté 92 héhé)c'est vrai que dans son genre nihil se pose là aussi. Je me souviens du battage médiatique metllaique à l'époque parce qu'alexi lahio tapait l'incruste sur le skeud.Et c'était pas complètement injustifié, parce qu'après ils ont quand même sorti deux album plus mélo que d'hab (absence et all that...). J'ai beaucoup aimé cette période aussi mais avec pro patria finlandia j'avais juste pris une leçon de metal extrême... groupe moins bas du front qu'il n'y parait finalement (enfin musicalement parlant hein)

Note donnée au disque :       
vargounet › mardi 17 juillet 2012 - 21:28  message privé !

Si par izi tu entends accessible je trouve que c'est Nihil qui remporte allègrement la palme ! Mais sinon c'est un bon album qui envoie bien le steak ! J'adore la pochette en prime.

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › mardi 17 juillet 2012 - 19:07  message privé !

Avec le recul certainement un des meilleurs (steaks) crus de I.N. J'adore la prod bien rutilante et les solis bien heavy.Leur disque le plus izi mais aussi le mieux foutu et varié.

Note donnée au disque :       
Potters field › vendredi 14 décembre 2007 - 16:55  message privé !
ça tabasse velu cette affaire ! je m'attendais pas à l'apprecier autant, ce disque... je partais limite perdant... et au final, vlà que l'envie de secouer mes cheveux fantomes se fait sentir. @taliesin: dans l'absolu, je suis d'acc avec ta derniere phrase, mais ici, je pense que les mecs sont pas si malades que ça, au contraire. apres, je peux me tromper, bien sur.