Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVan Der Graaf Generator › After the flood - At the BBC 1968-1977

Van Der Graaf Generator › After the flood - At the BBC 1968-1977

cd1 | 12 titres | 78:58 min

  • Top Gear Sessions 1968
  • 1 People you were going to [03:29]
  • 2 Afterwards [04:41]
  • 3 Necromancer [04:08]
  • Top Gear Sessions 1970
  • 4 Darkness [06:49]
  • 5 After the flood [10:56]
  • Sounds Of The 70's Session
  • 6 ManErg [11:08]
  • 7 Theme one [02:56]
  • 8 Vision [03:13]
  • 9 Darkness [07:15]
  • John Peel Concert, BBC Radio One
  • 10 ManErg [10:37]
  • 11 W [05:08]
  • 12 Killer [08:09]

cd2 | 10 titres | 78:50 min | john peel sessions

  • 1971
  • 1 Refugees [06:17]
  • 1975
  • 2 Scorched earth [09:40]
  • 3 Sleepwalkers [09:59]
  • 1976
  • 4 Still life [07:19]
  • 5 La rossa [09:56]
  • 6 When she comes [08:09]
  • 7 Masks [07:23]
  • 1977
  • 8 Cat's eye / Yellow fever [04:44]
  • 9 The sphinx in the face [05:32]
  • 10 A plague of lighthouse keepers / Sleepwalkers [09:28]

enregistrement

Disque 1 : Titres 1 à 3 enregistrés le 18 novembre 1968 ; Titres 4 et 5 enregistrés le 27 janvier 1970 ; Titres 6 à 9 enregistrés le 10 juin 1971 ; Titres 10 à 12 enregistrés le 23 septembre 1971. Disque 2: Titre 1 enregistré le 14 décembre 1971 ; Titres 2 et 3 enregistrés le 3 juillet 1975 ; Titres 4 et 5 enregistrés le 1er janvier 1976 ; Titres 6 et 7 enregistrés le 11 novembre 1976 ; Titres 8 à 10 enregistrés le 24 octobre 1977.

line up

Hugh Banton (claviers), Guy Evans (batterie), Peter Hammill (chant, guitare), David Jackson (saxophone), Keith Ellis (basse [CD1 : 1 à 3], Nic Potter (basse), Charles Dickie (violoncelle [CD2 : 8 à 10]), Graham Smith (violon [CD2 : 8 à 10])

chronique

Ici, tout est dans le titre de la compilation et rien qu'avec un tel programme, on sait qu'on ne devrait pas être déçus. Voilà, cet "After the flood" est une compilation double-CD rempli à ras bord de performances de Van Der Graaf Generator à la BBC sur 10 ans représentant les trois premières incarnations du groupe de Peter Hammill. Voilà, en gros, on a affaire à un gros best of du groupe en version live intimiste. Niveau enregistrement, je ne me suis pas trop fait de soucis, la BBC, c'est une valeur sûre. Tant d'artistes de divers horizons se sont retrouvés à enregistrer chez eux. Et là, pour Van Der Graaf Generator, c'est caviar ! Tous les albums du groupe de ces périodes sont représentés et les morceaux choisis sont clairement les meilleurs. Certains morceaux se retrouvent plusieurs fois car enregistrés sur des sessions différentes. Voilà, le décor est planté ! Et il n'y a pas à dire, mais cette compilation est une véritable pépite d'or. On peut facilement voir l'évolution du groupe pendant sa carrière, des débuts flower power folk à la Beatles/Bowie, évoluant vers un rock prog jazzy avant une fin de période lorgnant vers du proto punk plutôt froid. Mais ce qui frappe ici, c'est le génie de ce groupe. Les interprétations sont parfaites. C'est vraiment là, en live, qu'on voit le groupe sans filet. Et là, Hammill est bluffant de sincérité. Il chante comme s'il était acteur de théâtre. Il joue en même tant qu'il chante, il se donne entièrement et cela se sent, s'entend. De plus, on voit bien l'évolution de son chant avec le temps et son côté théâtral de plus en plus prononcé. Et le reste du groupe n'est pas en reste, sachant tantôt se faire discret et posé, tantôt furieux, explosif et plein de puissance. Et visez-moi un peu cette set-list, des classiques d'une rare intensité tels que "ManErg", "Darkness", "Still life" ou "Sleepwalkers", un "Refugees" à pleurer, un "Cat's eye / Yellow fever" à couper le souffle. Il ne s'agit cependant que d'une compilation, il n'y a pas de fil conducteur ou d'évolution logique à part l'ordre chronologique des enregistrements. Alors même si cela manque d'unité, le résultat est quand même époustouflant. Ce n'est pas la peine d'en mettre des tartines, Van Der Graaf Generator est un groupe majeur, à connaître, ne serait-ce que pour comprendre ce qu'est un véritable interprète qui ne fait pas que simplement chanter ou jouer. Peter Hammill est un artiste total qui vit son art. Quand il chante, il se met à nu devant toi, à sortir tout ce qu'il a à l'intérieur, un véritable exutoire pour lui. Voilà en tout cas un témoignage live plus complet que "Vital" (seul album live sorti à l'époque) qu'on peut qualifier de parfait complément. Du bonheur cette compilation ! Putain, mais si vous ne connaissez pas ce groupe, foncez !

note       Publiée le mercredi 25 avril 2018

partagez 'After the flood - At the BBC 1968-1977' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "After the flood - At the BBC 1968-1977"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "After the flood - At the BBC 1968-1977".

ajoutez une note sur : "After the flood - At the BBC 1968-1977"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "After the flood - At the BBC 1968-1977".

ajoutez un commentaire sur : "After the flood - At the BBC 1968-1977"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "After the flood - At the BBC 1968-1977".

vincenzo › mardi 1 mai 2018 - 09:25  message privé !

Bon c'est bien en effet d'avoir tout rassemblé... Mais les titres présents içi sont tous dispo depuis quelques temps en bonus des remasters, sur the box et bien sûr Maida vale

Note donnée au disque :       
dariev stands › jeudi 26 avril 2018 - 12:44  message privé !
avatar

Necromancer, 1er morçal de prog ? en tout cas, ça tue!

torquemada › mercredi 25 avril 2018 - 22:51  message privé !

J'ai plus qu'à le revndre pour réinvestir !

Nicko › mercredi 25 avril 2018 - 21:37  message privé !
avatar

J'avais pas du tout fait le rapprochement ! Je ne l'ai pas ce premier live mais en regardant les dates d'enregistrement, il semblerait effectivement que ce soit ça ! Raison de plus pour se jeter sur cette double compil' ;-)

Note donnée au disque :       
torquemada › mercredi 25 avril 2018 - 21:11  message privé !

C'est une version étendue de "Maida Vale" ?