Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGDiamanda Galás › The divine punishment/ Saint of the pit

Diamanda Galás › The divine punishment/ Saint of the pit

7 titres - 69:28 min

  • THE DIVINE PUNISHMENT:
  • a) Deliver me from mine enemies:
  • 1/ This is the law of the plague
  • 2/ Deliver me from mine enemies
  • 3/ We shall not accept your quarantine
  • 4/ Deliver me
  • 5/ Titre en grec illisible
  • 6/ Psalm 22 (excerpt)
  • b) Free among the dead:
  • 1/ Psalm 88
  • 2/ Lamentations (chapter III)
  • 3/ Sono l'Antichristo
  • SAINT OF THE PIT:
  • 1/ Le treizième revient
  • 2/ Deliver me
  • 3/ L'Heautonimourmenos
  • 4/ Artémis
  • 5/ Cris d'aveugle

enregistrement

Hansa Studios, Tritonus Studios, Berlin, Allemagne pour 'Saint of the pit'// Dave Hunt Studios, Londres, Angleterre et Informusik Studios, San Francisco, USA pour 'Divine punishment'

line up

Diamanda Galás (chant soprano, chant de basse, orgues, synthés, effets, samples), F.m. Heineit (batterie, bruits de chaînes)

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
gothique pur

Cette nuit, le silence s'est fait sur terre, du haut de la montagne une voix s'élève, une voix de femme, terrible et envoûtante, une voix qui semble porter la noirceur des enfers dans son timbre, un chant pour rappeler la souffrance, la peste, l'apocalypse, la douleur et l'incompréhension, la voix de Diamanda Galas qui nous livre ici, selon moi, son oeuvre la plus sombre et la plus poignante. Première partie du concepte 'Masque of the red death', the 'Divine Punishment' est une pièce divisée en deux mouvements: 'Deliver me from mine enemies' et 'Free among the dead', tous deux crées à partir de textes extraits de la bible (exception faite du cultissime 'Sono l'Antechristo' de la plume de Diamanda)...Samples en boucles, nappes d'orgue glacées, touches de percussions tranchantes, martèlements de piano... se mettent en place pour accueillir le chant, le terrible et beau chant, un choeur à lui tout seul entre incantations effrayantes, pleurs déchirants, chuchotements diaboliques, hurlements, bruits, parfois tout celà à la fois. Diamanda use de sa voix comme un instrument maléfique, la tord, la démultiplie, l'incise sous les coups de son âme. Si tous les ingrédiens de la messe noire sonore semblent ici réunis, la démarche est tout autre, 'The divine punishment' est avant tout un gigantesque cri de colère à la face du ciel, un vomissement de l'intérieur, un exorcisme ultime comme pour aggriper un fragment de lumière pour croire que la nuit n'est pas si absolue. De ce point de vue, l'usage de l'italien sur certains morceaux est particulièrement effrayant...Dieu, cette femme serait-elle possédée ? La seconde partie 'Saint of the pit' n'est pas plus joyeuse. Notre diva gothique y adapte des textes de Baudelaire, Nerval, Tristan Corbière (elle a bon goût, c'est certain et sa récitation française donne la chair de poule) sur fond d'orgues maladifs et funèbres. 'Saint of the pit' est également une oeuvre emplie de tristesse, Diamanda vient en effet de perdre son frère Philip-Dimitri (mort du sida, d'où probablement les nombreuse références à la peste) à qui elle dédie les chansons 'Artémis', 'Cris d'aveugle' et 'Deliver me'. A tel point que parfois, cette noirceur absolue en devient presque apaisante, surtout lorsque notre diva module sa technique de chant sur des inspirations arméniennes. Que dire de plus ? Vous voulez une définition du mot 'gothique' ? En voici une: Diamanda Galas 'The Divine punishment/ Saint of the pit'.

note       Publiée le vendredi 4 novembre 2005

partagez 'The divine punishment/ Saint of the pit' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The divine punishment/ Saint of the pit"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The divine punishment/ Saint of the pit".

ajoutez une note sur : "The divine punishment/ Saint of the pit"

Note moyenne :        21 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The divine punishment/ Saint of the pit".

ajoutez un commentaire sur : "The divine punishment/ Saint of the pit"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The divine punishment/ Saint of the pit".

born to gulo › mercredi 2 janvier 2019 - 18:29  message privé !

Arg, préviens avant, mon pacemaker a pas été révisé depuis un moment !

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mercredi 2 janvier 2019 - 16:36  message privé !

Divine Punishment est un album absolument terrifiant, mon premier Diamanda Galas, et je ne suis pas près de l'oublier, à commencer par l'ouverture "This is the law of the plague" et la clôture "Sono l'Antichristo", bouleversants. J'ai beaucoup plus de mal avec Saint of the Pit, dont l'excellente piste finale ne suffit pas à me faire oublier le reste de l'album relativement ennuyeux. 5/6 pour le premier, 3/6 pour le second.

Note donnée au disque :       
DesignToKill › mercredi 4 juin 2014 - 15:12  message privé !

thiiiiis is the law of the plague !!!

Note donnée au disque :       
julius_manes › mardi 13 mars 2012 - 12:53  message privé !

Bouais... j'y accroche carrément moins qu'aux "litanies de Satan"...

Note donnée au disque :       
Richter › samedi 6 novembre 2010 - 10:26  message privé !

Ce que Diamanda a fait de mieux !

Note donnée au disque :