Vous êtes ici › Les groupes / artistesNGary Numan › Telekon

Gary Numan › Telekon

cd • 16 titres

  • 1This wreckage
  • 2The aircrash bureau
  • 3Telekon
  • 4Remind me to smile
  • 5Sleep by windows
  • 6We are glass
  • 7I'm an agent
  • 8I dream of wires
  • 9Remember I was vapour
  • 10Please push no more
  • 11The joy circuit
  • 12I die you die (alternate version)
  • 13A game called echo
  • 14Photograph
  • 15Down in the park (piano version)
  • 16Trois gymnopedies (first movment)

enregistrement

Rock City, Angleterre

line up

Gary Numan (chant, claviers, guitare), Russell Bell (guitare, violon), Dennis Haines (claviers), Paul Gardiner (basse), Cedric Sharpley (batterie, percussions), Chris Payne (claviers, violon)

remarques

'Trois Gymnopedies' est une composition de Eric Satie arrangée par Gary Numan

chronique

'Telekon' est le troisième album d'un Gary Numan bien à sa place dans le paysage new wave britannique balbutiant de ce début des 80's. Plus froid que Ultravox, plus sombre que Human League, il oeuvre dans un registre éloigné des New Romantics et s'inspire plutôt d'une esthétique héritée de Kraftwerk passée à la moulinette pop (au sens noble du terme). Les lignes sont sèches et synthétiques (batterie plutôt binaire, basse étouffée, gros travail sur le Moog) mais Gary parvient néanmoins à conférer à ses morceaux une atmosphère presque feutrée de par une production froide et dépouillée ('Telekon')et quelques éléments acoustiques (violon, piano). Cette production tend à mettre en valeur le timbre légèrement robotique de l'Anglais qui colle à merveille à ces climats mi-lents à la fois spatiaux et un brin claustrophobiques. La pop de Gary Numan est en effet tout sauf facile, elle est inquiète, paranoiaque même, toujours voilée d'une ombre et les mélodies font le reste ('This wreckage', 'Telekon', 'We are glass',...). 'Telekon' est aussi le dernier album où Gary utilisera de manière si marquée ce feeling synthétique un brin futuriste, les albums suivants ayant tendance à se rapprocher de quelque chose de plus organique. 4,5/6

note       Publiée le vendredi 23 mars 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Telekon".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Telekon".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Telekon".

TribalCrow › vendredi 10 septembre 2010 - 13:38 Envoyez un message privé àTribalCrow

Dans la continuité de ses travaux précédents, Numan erre dans les ténèbres froides et synthétiques ("Telekon", "This Wreckage"), se montre aussi plus intimiste ("Please Push me no more"). Le piano se taille une place importante au coté du synthé et se révèle tout aussi déshumanisé. Noir, inquiétante, parfois reposante et propice aux rêves, la musique est toujours fascinante.

Note donnée au disque :