Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIImmortal › Diabolical fullmoon mysticism

Immortal › Diabolical fullmoon mysticism

7 titres - 35:01 min

  • 1/ Intro
  • 2/ The call of the wintermoon
  • 3/ Unholy forces of evil
  • 4/ Cryptic winterstorms
  • 5/ Cold winds of funeral dust
  • 6/ Blacker than darkness
  • 7/ A perfect vision of the rising northland

enregistrement

Enregistré au Grieghallen studios en avril 1992.

line up

Abbath Doom Occulta (basse, chant), Demonaz Doom Occulta (guitare), Armagedda (batterie)

remarques

Le premier titre n'est pas crédité.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Ce premier album des Norvégiens, je ne le comprends pas ! Pour moi, il manque cruellement de rythme. Ok, il est sombre et démoniaque, mais derrière, il n'y a rien ! Tous les titres se ressemblent, ce qui renforce bien sûr la monotonie, surtout dans un style de black-metal aussi banal sans grosse recherches au niveau des compos, à part peut-être (à la rigueur) le dernier long titre "A perfect vision of the rising northland". Le seul petit coin positif est l'utilisation de guitares classiques, et encore elles sont très mal exploitées... Les vocaux sont inintéressants et manquent énormément d'originalité. Seul le titre "Unholy forces of evil" réussi à tirer son épingle du jeu, mais surtout à cause de la pauvreté des autres titres ! Pour résumer, ce premier album n'annonce absolument pas la suite bien plus intéressante de la carrière du groupe.

note       Publiée le samedi 29 juillet 2000

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Diabolical fullmoon mysticism".

notes

Note moyenne        52 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Diabolical fullmoon mysticism".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Diabolical fullmoon mysticism".

Demonaz Vikernes › mardi 11 août 2020 - 16:04  message privé !

Immortal a été mon premier "vrai" groupe de black sur lequel j'ai flashé, mais je me rends compte que je n'écoute quasiment plus ce groupe depuis un bail. Alors je profite de la nouvelle mitose du groupe pour me repasser leur discographie. Et mon avis juvénile n'a fondamentalement pas trop changé, même si je serai plus sévère avec l'ensemble qui n'est objectivement guère marquant. C'est assez générique, et outre le premier et dernier titre, pas grand chose à retenir.

Note donnée au disque :       
pokemonslaughter › vendredi 24 janvier 2020 - 12:08  message privé !
avatar

rah mais le dernier titre, cette repompe assumée et over noircie de Bathory, ça ne peut pas mériter 2 boules jaunes. Non, non, non.

Note donnée au disque :       
gardenniah › mercredi 11 mai 2016 - 20:33  message privé !

Le 1er Immortal s'est l'anti Immortal d'après...plus typiquement Black Metal Norvégien de l'époque , des ambiances rappelants fortement les compatriotes Mayhem , Burzum et Darkthrone...et peut être une source d'inspiration pour le 1er Satyricon qui sortira 2 ans plus tard (partageant un gout pour les passages de guitare acoustique) ; Un album d'ambiances sombres , malsaines et gorgé d'un mysticisme occulte que l'on ne retrouvera plus.Personnellement mon préféré , laissant rêveur sur la suite si ils auraient garder une approche similaire...peut être un Transylvanian Hunger à la Immortal ? hic

Dead26 › vendredi 17 avril 2015 - 16:56  message privé !

Il plane sur Diabolical Fullmoon Mysticism une bonne petite ambiance bien malsaine comme je les aime, c'est loin d'être le chef d’œuvre du groupe certes mais un album authentique et sincère sorti à une époque belle et bien révolue. Ok Abbath rugi comme un lion quand il chante mais ça confère à cet album un petit charme tout mignon et vraiment hors du commun !

Note donnée au disque :       
zugal21 › jeudi 26 septembre 2013 - 22:03  message privé !

le titre me séduit ; par contre le early Immortal c'est une dope trop forte pour moi, je tiens pas la durée d'un album.