Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIImmortal › The seventh date of Blashyrkh

Immortal › The seventh date of Blashyrkh

cd • 12 titres • 67:20 min

  • 1Intro00:00
  • 2The Sun No Longer Rises05:05
  • 3Withstand the Fall of Time08:59
  • 4Sons of Northern Darkness04:48
  • 5Tyrants07:32
  • 6One by One05:25
  • 7Wrath From Above05:36
  • 8Unholy Forces of Evil06:56
  • 9Unsilent Storms in the North Abyss03:12
  • 10At the Heart of Winter08:10
  • 11Battles in the North05:22
  • 12Blashyrk (Mighty Ravendark)06:15

enregistrement

Enregistré live au Wacken Open Air 2007.

line up

Abbath Doom Occulta (chant, guitare), Apollyon (basse), Horgh (batterie).

remarques

Dans un même package, un CD et un DVD du même concert. Il existe à priori deux formats différents pour ce même package, un format CD classique (celui que je possède) et un format DVD vu sur le site de Nuclear Blast.

chronique

Mine de rien, en 20 ans de carrière, il s'agit là du premier album live officiel d'Immortal. Pourtant, les Norvégiens ont beaucoup tourné à travers le monde, preuve en est la bonne quantité de bootlegs qui existent. Ici, il ne s'agit pas simplement d'un CD, mais bien d'un CD et d'un DVD dans le même package auquel nous avons droit. Le concert est celui de leur tournée de reformation qui est passée par le Wacken open air 2007. Qui dit Wacken, dit gros son et belle image. Et c'est bien le cas ici. Le son est tout simplement énormissime. Tout est parfaitement réglé, rien ne dépasse, c'est vraiment du super boulot. Quant au DVD, la qualité visuelle est forcément de mise puisque le Wacken a pour habitude de proposer une petite armée de caméras sur ses deux mainstages. En ce qui concerne le contenu en lui même, commençons par le track listing plutôt plaisant. Cinq morceaux de l'époque Demonaz sont là pour ravir les plus vieux fans, même si j'aurais bien aimé voir au moins un titre de "Blizzard Beasts". L'accent est tout de même plus fortement porté sur le dernier album de l'époque "Sons of northern darkness" pour lequel on dénombre trois titres. Malgré tout globalement ça envoi bien tout le long du set, sans trop de grosses pauses entre les morceaux et un Abbath qui enchaîne toujours ses mimiques granguignolesques (feu craché, langue tirée, il y a du Gene Simmons en lui). C'est une performance avec beaucoup d'énergie que nous avons entre les mains. Du point de vu de l'interprétation, c'est correct, sans pour autant atteindre des sommets. Si les titres "récents" passent très bien, je trouve que les anciens souffrent un peu plus, notamment sur certains passages "mythiques". Prenez Blashyrkh, le break, qui apporte sur album une ambiance complètement glaciale et prenante, est en retrait par rapport au bruit du public et ça casse un peu ce qui en ressort sur album ou sur les souvenirs live que j'en ai. Pour le reste, tout étant parfaitement audible, on arrive à retrouver les ambiances des albums avec la touche live en plus. Pas de bonus particulier sur le DVD, c'est du brut de décoffrage, mais au moins vous aurez tout le loisir de voir Abbath en gros plan faire ses grimaces. Immortal assure un show globalement très correct, je recommande donc fortement ce live à tout fan du groupe, d'autant plus qu'il réunit pour le prix d'un CD à la fois de l'audio et de la vidéo !

note       Publiée le vendredi 20 août 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The seventh date of Blashyrkh".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The seventh date of Blashyrkh".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The seventh date of Blashyrkh".

torquemada › vendredi 17 août 2018 - 23:35  message privé !

Ce que j'en ai entendu sonnait comme du Immortal période Demonaz... en moins bien !

Nicko › vendredi 17 août 2018 - 23:18  message privé !
avatar

Ouais, faut juste que je trouve du temps pour ça... Le côté old-school, retour aux 90's, bien sûr, mais je suis pas encore convaincu par les compos. Faut que je l'écoute plus, mais pour l'instant, je ne suis pas super enthousiaste (bon, après, c'est toujours mieux que le heavy metal blackisé en roue libre d'Abbath !

yog sothoth › mardi 14 août 2018 - 20:47  message privé !
avatar

J'imagine que Nicko va le chroniquer, mais je suis totalement enthousiaste sur le nouvel album "abbath-less" qui renoue (parfois un peu trop, mais là pour le coup, je ne vais pas m'en plaindre) avec le Immortal "old school".

vincenzo › lundi 23 août 2010 - 14:05  message privé !

Gros son en effet... La prestation de Horgh est vraiment impressionnante, quant à Abbath : égale à lui même. Tout y est le chant, les riffs même si il rate le manche de temps à autres.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › vendredi 20 août 2010 - 13:50  message privé !

initialement oui, mais j'ai cru comprendre qu'il avait été reedité à part par la suite. Mais c'etait effectivement uniquement en dvd