Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLed Zeppelin › Led Zeppelin III

Led Zeppelin › Led Zeppelin III

lp | 10 titres

  • 1 Immigrant song
  • 2 Friends
  • 3 Celebration day
  • 4 Since I've been loving you
  • 5 Out on the tiles
  • 6 Gallows pole
  • 7 Tangerine
  • 8 That's the way
  • 9 Bron-y-aur stomp
  • 10 Hats off to (Roy) Harper

enregistrement

Enregistré en 1970 au Headley Grange à Hampshire, aux Island Studios à Londres et aux Olympic Studios à Londres

line up

John Bonham (batterie), John Paul Jones (basse), Jimmy Page (guitare), Robert Plant (chant)

chronique

Styles
rock
hard rock
Styles personnels
hard rock

Cet album est l'un des plus ambitieux du quatuor anglais. Certains diront même qu'il s'agit du meilleur album de la formation. Ambitieux car plus des deux tiers du LP sont composés de titres acoustiques, mais quels titres (!), avec des ambiances vraiment particulières, sombres mais pas inquiétantes. Certaines sont même très prenantes à l'image de "Friends", absolument monstrueux avec un Robert Plant au sommet de son art. D'ailleurs ce titre sera le premier du groupe présentant des aspects de musique orientale dont la formation est fan. Toujours du côté acoustique, n'oublions pas non plus les excellents "Tangerine" et "That's the way" et surtout le rapide et intense "Gallows pole". L'album se terminent lui par 2 morceaux vraiment bizarres, lents et avec une atmosphère particulière et barrée... Les guitares électriques ne sont cependant pas en reste avec quelques titres courts, mais terriblement efficaces ("Immigrant song" et "Celebration day"). Enfin, et je termine par le meilleur, que dire sur LE joyau de cet album, le fantastique "Since I've been loving you" ? Ce slow a été, hélas, complètement éclipsé par le légendaire "Stairway to heaven", qui sortira l'année suivante, alors qu'il est d'une beauté, d'une puissance et d'une maîtrise ahurissantes, du début très lent, vers la montée en puissance, à l'explosion finale monumentale, tout est magistral, un titre purement et simplement ENORME ! Ce troisième album montre une fois de plus que Led Zeppelin réussit très bien à se diversifier et à tirer son épingle du jeu à la fois dans les parties les plus électriques que dans celles plus calmes et posées. Et comme il est inconcevable de ne pas mettre la note maximale à au moins un album studio du Led Zep, je choisis celui-là car il propose la musique la plus représentative et la plus diversifiée du quatuor tout en étant d'une qualité irréprochable. Je trouve quasiment toujours un ou deux morceaux en deçà sur les albums du dirigeable, mais sur ce 3ème album, on peut considérer qu'ils ont trouvé une réelle osmose ! Magique !

note       Publiée le dimanche 16 juin 2002

partagez 'Led Zeppelin III' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Led Zeppelin III"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Led Zeppelin III".

ajoutez une note sur : "Led Zeppelin III"

Note moyenne :        72 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Led Zeppelin III".

ajoutez un commentaire sur : "Led Zeppelin III"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Led Zeppelin III".

stankey › mardi 26 mai 2015 - 06:11  message privé !

Bon, élevé au grain avec ce genre disque, je dirai un peu poussif par moments, un peu hippie aussi (tout est relatif, mais c'est l'époque qui veut ça, et je ne peux pas m'empecher de penser à Creedence Clearwater Revival en l'écoutant), ceci dit des chansons comme Immigrant song n'ont pas leur pareil pour vous kidnapper dès le début d'un album. A fond les ballons dans la caisse !

Note donnée au disque :       
SEN › dimanche 19 octobre 2014 - 22:32  message privé !

Mon premier Led Zep ! Si y'a un album de Led Zeppelin qui mérite l'appellation de chef d'oeuvre c'est bien celui là !

Note donnée au disque :       
Alvus Dei › samedi 26 juillet 2014 - 21:57  message privé !

On ne va pas leur en tenir rigueur sur le coup ;) Maintenant que j'y pense , ça me rappelle que les gens (du moins les britanniques) voient toujours d'un assez mauvais œil les guitaristes qui se seraient inspirés d'un peu trop près de notre Jimmy , y a qu'à voir le mauvais accueil réservé au Second Coming des Stone Roses, pourtant bien plus intéressant que leur début , et les critiques acerbes lancées à Jonny Greenwood de Radiohead sous prétexte qu'il a essayé de faire du sous Led Zep dans Paranoid Android! Ce qu'il faut pas lire quand même...

Note donnée au disque :       
Dioneo › samedi 26 juillet 2014 - 21:26  message privé !
avatar

Ah ben oui, Truth (du gars J.Beck et de sa compagnie) par exemple est nettement très, très, proche du premier Zep, vraiment, par moments ! (Et sorti l'année d'avant, donc). Mais bon... On pourrait aussi parler de Free (Tons of Sobs) et sans doute de quelques autres... Tout ça c'est AUSSI une époque où des trucs comparables se pointaient forcément, certes en peu de temps et dans un mouchoir de poche (tout ce monde là se tirant aussi la bourre, faut pas se le cacher...). Et puis ouais, Beck et Page passés tous les deux chez les Yardbirds, entre autres "coïncidences".

Note donnée au disque :       
Alvus Dei › samedi 26 juillet 2014 - 21:20  message privé !

Stairway to Heaven reste LE défi pour les guitaristes débutants ;) Pour les batteurs, ce serait plutôt les 20 minutes de Moby Dick, quoi faut viser haut dans la vie :P

Note donnée au disque :