Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLed Zeppelin › Celebration day

Led Zeppelin › Celebration day

  • 2012 - Atlantic, 8122-79688-1 (4 cd digipack)

cd 1 | 8 titres | 55:05 min

  • 1 Good times bad times [03:12]
  • 2 Ramble on [05:45]
  • 3 Black dog [05:53]
  • 4 In my time of dying [11:11]
  • 5 For your life [06:40]
  • 6 Trampled under foot [06:20]
  • 7 Nobody's fault but mine [06:44]
  • 8 No quarter [09:22]

cd 2 | 8 titres | 60:28 min

  • 1 Since I've been loving you [07:52]
  • 2 Dazed and confused [11:44]
  • 3 Stairway to heaven [08:49]
  • 4 The song remains the same [05:47]
  • 5 Misty mountain hop [05:08]
  • 6 Kashmir [09:07]
  • 7 Whole lotta love [07:26]
  • 8 Rock and roll [04:35]

br | 16 titres | 124:00 min

  • 1 Good times bad times
  • 2 Ramble on
  • 3 Black dog
  • 4 In my time of dying
  • 5 For your life
  • 6 Trampled under foot
  • 7 Nobody's fault but mine
  • 8 No quarter
  • 9 Since I've been loving you
  • 10 Dazed and confused
  • 11 Stairway to heaven
  • 12 The song remains the same
  • 13 Misty mountain hop
  • 14 Kashmir
  • 15 Whole lotta love
  • 16 Rock and roll

dvd | 16 titres

  • Répétition - Shepperton Studios
  • 1 Good times bad times
  • 2 Ramble on
  • 3 Black dog
  • 4 In my time of dying
  • 5 For your life
  • 6 Trampled under foot
  • 7 Nobody's fault but mine
  • 8 No quarter
  • 9 Since I've been loving you
  • 10 Dazed and confused
  • 11 Stairway to heaven
  • 12 The song remains the same
  • 13 Misty mountain hop
  • 14 Kashmir
  • 15 Whole lotta love
  • 16 Rock and roll

enregistrement

Enregistré live le 10 décembre 2007 à l'O2 Arena de Londres

line up

John Paul Jones (basse, claviers), Jimmy Page (guitare), Robert Plant (chant), Jason Bonham (batterie, chant)

chronique

Styles
rock
Styles personnels
légendaire

Led Zeppelin, ce monument... Je ne sais comment débuter cette chronique autrement... Parce que bon, faut bien l'admettre, Led Zeppelin, c'est un peu le plus grand groupe de rock de l'univers. Le groupe qui s'est séparé en fin d'année 1980, après le décès de son batteur, John Bonham. Et depuis, depuis, pas grand chose et surtout très peu de choses nouvelles. Un petit album d'inédits en 1982, quelques très rares apparitions pour quelques titres par-ci par-là, des ré-éditions d'albums et quelques lives des années 70 édités, mais de la nouveauté, absolument rien. Et puis voilà, en fin d'année 2006, Ahmet Ertegün décède. Ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose et pourtant... Il s'agit tout simplement du fondateur d'Atlantic Records, le label de Led Zeppelin. En hommage, les membres survivants ont décidé de se reformer pour une seule date et un concert complet à Londres en décembre 2007. Imaginez seulement le cataclysme... Il s'agit du tout premier concert du groupe depuis 1980 ! Led Zeppelin, c'est une institution, une religion aux États-Unis, des radios entières passent non-stop du Led Zeppelin encore maintenant ! Et là, pour la première fois depuis 27 ans, les voilà qui se reforment le temps d'une soirée. Et pour que l'histoire soit encore plus belle, ils proposent le poste de batteur au fils de John Bonham, Jason, qu'ils ont tous connu en culotte courte dans les années 70. Petite statistique pour la forme. Les billets ont été vendu par Internet via un système de tirage au sort. Il s'agissait de s'inscrire sur un site et les billets allaient être attribués par tirage au sort entre tous ceux qui s'étaient inscrit. Pour ce concert, environ 20.000 personnes ont pu assister au concert. Et il y a eu pas moins de... un million de demandes !! C'est juste totalement délirant ! Et voilà qu'en fin d'année 2012, 5 ans après ce concert et 30 ans jour pour jour après la sortie de "Coda", dernière sortie d'enregistrement studio du groupe, débarque l'enregistrement de ce concert, intitulé "Celebration day". Et là, le groupe décide de mettre les p'tits plats dans les grands. Tous les formats sont disponibles, du double-CD, au combo DVD/double-CD, double-DVD/double-CD et jusqu'au Blu-ray/DVD/double-CD, sans oublier la version vinyle ! Bref, il y en a pour tous les goûts. Étant fan ultime du groupe (si j'avais eu les moyens à l'époque, je me serais fait un plaisir de m'inscrire pour assister à ce concert de légende), j'ai pris la version complète Big Mac Deluxe XXXXL avec frites et Coca, donc Blu-ray, DVD des répétitions et double-CD. Et c'est de cette version dont je vais vous parler ici. Bon alors, qu'a-t-il dans le ventre ce monstre ?? Déjà que leur sobrement intitulé "Dvd" m'avait mis une claque sans commune mesure il y a 10 ans, je me demandais bien comment j'allais encaisser un tel objet. Le concert entier comprend 16 morceaux, issus de tous leurs albums à l'exception du dernier "In through the outdoor", pour un peu plus de 2 heures de show. Autant dire qu'on a droit à un vrai set complet mais que, forcément, certains titres emblématiques allaient manquer à l'appel. La qualité est juste tout simplement bluffante. Que ce soit le son ample, profond, cristallin, puissant ou l'image, pour ceux qui ont pris comme moi une version avec DVD et/ou Blu-ray, c'est tout simplement parfait. Il n'y a rien à dire là-dessus, on ne pouvait pas espérer une meilleure qualité. La réalisation des images est quasiment entièrement centrée sur la scène avec très peu d'images du public. Passé l'excitation de visionner/écouter ce concert pour la première fois, c'est du bonheur à 100% ! Impossible pour moi d'être un tant soit peu objectif (de toute manière, une chronique de disque n'est pas et ne sera JAMAIS objective et heureusement !). La première soirée "Celebration day" chez moi, c'était des frissons non-stop pendant les 125 minutes du programme ! Alors effectivement, les 3 premiers morceaux sont un poil poussifs, on sent le groupe un peu nerveux. Jimmy Page connaît quelques approximations au niveau de son jeu tout au long du set, certainement dû à son doigt cassé quelques semaines plus tôt et dont il s'est remis juste avant le concert (il a d'ailleurs dû être repoussé de 2 semaines, prévu initialement le 26 novembre, mais réalisé le 10 décembre). Voilà pour les légers points "négatifs". Pour le reste, dès "In my time of dying", qui représente la première surprise du chef de ce concert, le sauce prend pour toute la durée du concert. Robert Plant a une voix absolument magistrale, peut-être un peu moins puissante, mais toujours si belle et posée. Mais surtout, surtout, la performance de John Paul Jones est énorme ! C'est lui, oui, LUI, le plus effacé de tous les membres du dirigeable, le plus discret, qui tient d'une chape de plomb le rythmique du groupe et qui permet surtout à Jimmy Page de faire ses solos à lui, ses incartades à gauche et à droite et qui permet à l'ensemble de garder une cohérence totale sur tous les morceaux, qu'il soit à la basse ou derrière son clavier. Un monstre ce type je vous assure, le moins connu des 4 d'origine, mais certainement le plus important dans la réussite musicale totale de Led Zeppelin. Et comment ne pas parler de l'homme le plus heureux de cette soirée. Parce que des personnes aux anges ce soir-là, il y en avait au moins 20.000, mais le plus heureux, c'était sans aucune contestation possible lui, Jason Bonham, à la batterie ! Mettez-vous deux secondes à sa place. Il devient le batteur du plus grand groupe du monde, à la place de son défunt père et en compagnie de ses amis pour cet hommage. On perçoit très facilement toute l'émotion du fils à "remplacer" son père, un souvenir impérissable pour lui à coup sûr. De plus, sa performance est en tout point excellente, totalement en phase et qui n'a absolument rien à envier à son père. Il possède la même frappe de bûcheron et une technique irréprochable. Il doit juste lui manquer le touché si précis et diversifié de John, mais ce ne sont que de légers détails. Pour le reste, niveau set-list, des surprises donc avec pour la première fois en live par Led Zeppelin le méconnu "For your life" du tout aussi méconnu et mésestimé "Presence" ainsi que "Ramble on" (que Jimmy Page et Robert Plant avaient déjà inséré dans leurs sets à l'époque de Page/Plant au milieu des années 90). N'oublions pas non plus "Trampled underfoot" et "Misty mountain hop" dont je ne suis pourtant pas très fan et qui sont là avec une puissance décuplée. Sur le deuxième CD, le trio "Since I've been loving you", "Dazed and confused" (avec son solo de guitare à l'archet), "Stairway to heaven" en achève plus d'un. Honnêtement, un tel trio de morceaux, c'est pas humainement possible d'en créer un ??!! Mais là, les enchaîner, comme ça, sans crier gare, c'est juste unique. Et puis vient "Kashmir" avant le rappel "Whole lotta love" et "Rock n' roll"... Bref, difficile de faire mieux comme fin de concert pour une performance tout simplement légendaire à cette soirée historique. Que dire de plus ? Il y a Led Zeppelin et loin derrière, les autres, mais vraiment très loin derrière. On est là tous les jours à discuter de tel et tel disque sans voir l'évidence même, Led Zeppelin est tout simplement intouchable. 27 ans après leur dernière tournée, ils viennent juste rappeler si besoin était que c'était eux les Maîtres, point barre ! Je vais maintenant vous parler rapidement du DVD bonus présentant les répétitions du concert deux semaines avant le jour J. Il s'agit juste de la copie conforme du concert dans un grand studio, presque une salle de concert, avec une prise de vue fixe TRÈS loin du groupe qu'on voit enchaîner sur deux heures le même set que celui du concert. C'est anecdotique parce que s'enfiler ces deux heures d'image fixe avec un groupe très loin de l'image n'est pas super intéressant. À la rigueur, ils auraient mieux fait de sortir ces bandes en audio seulement au lieu d'un DVD. Voilà, pas le plus intéressant. Reste quand même un objet ultra-impressionnant que chaque fan de rock se doit de posséder ! Si la perfection devait avoir une représentation, cela serait Led Zeppelin !

note       Publiée le samedi 26 janvier 2013

partagez 'Celebration day' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Celebration day"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Celebration day".

ajoutez une note sur : "Celebration day"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Celebration day".

ajoutez un commentaire sur : "Celebration day"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Celebration day".

Dun23 › samedi 6 février 2016 - 10:07  message privé !

Live énorme. Bémol pour moi, Misty mountain hop, je n'ai jamais aimé cette chanson, mais dans le feu de l'action, ça coule tout seul.

Note donnée au disque :       
Dun23 › samedi 16 janvier 2016 - 14:27  message privé !

Ayé, enfin, j'ai le précieux.

Note donnée au disque :       
Ramon › dimanche 14 juillet 2013 - 15:22  message privé !

Le retour du dinosaure en one shot avec le fils à papa sur le tabouret, 20 millions de demandes de tickets pour 20 mille élus, les 19 millions 980 mille autres n'ont pas été oubliés même s'ils ont du attendre un peu, mais au final cela valait le coup !

Note donnée au disque :       
Lord Sébastyén › dimanche 3 février 2013 - 16:17  message privé !

Je viens de m'acheter le coffret cd/blu-ray. Putain ce live est énorme. Un véritable bijoux, Led Zep au top. Aucaun doute là-dessus, le titre de "plus grand groupe de rock" leur va à merveille. Et on voit que les zicos prennent leur pied et les chansons sont magnifiées. Merde quoi, ici Kashmir est plus que sublime... J'en ai pleuré d'émotion. A posséder absolument !!

Note donnée au disque :       
Dun23 › lundi 28 janvier 2013 - 13:12  message privé !

Il y a truc que je ne m'explique pas: pourquoi diable ma copie est elle toujours au magasin? J'ai du oublier d'aller la chercher, c'est dur de vieillir.

Note donnée au disque :